histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les cendres pas que le mercredi ... (14/04/2021)
  CHA S MERITE (12/04/2021)
  au bruit du moteur (12/04/2021)
  orage oh désespoir ... (08/04/2021)
  la difficile cuisson dans le four du fourneau (08/04/2021)
  Étretat marée haute et basse (05/04/2021)
  mon lit en fer (02/04/2021)
  PAQUES Partie 2 (01/04/2021)
  dimanche des rameaux (31/03/2021)
  samedi après midi partie 3 ou le passage du Cap Horn (30/03/2021)
  PAQUES Partie 1 (29/03/2021)
  samedi après midi partie 2 (22/03/2021)
  au coin de la rue de la gare (22/03/2021)
  marché Place Marmottan (22/03/2021)
  la vieille tour (14/03/2021)
  la montée au château (14/03/2021)
  abattoirs sur cartes postales (14/03/2021)
  les rénovations de 1978 (07/03/2021)
  le bon jambon (06/03/2021)
  au matin le petit déjeuner suite (03/03/2021)
  au matin le petit déjeuner (03/03/2021)
  bataille autour du bouillon (02/03/2021)
  finquée dins l' cuisine (02/03/2021)
  le mimosa (21/02/2021)
  les lulus à Manman (14/02/2021)
  samedi après midi partie 1 (07/02/2021)
  la toile cirée (31/01/2021)
  excusez me j éto trop jone (23/01/2021)
  chapelle Sainte Barbe (17/01/2021)
  dins s' baraque ... (10/01/2021)
  avec le hachoir au coin del' tabe (10/01/2021)
  cha y est j' su viu (03/01/2021)
  eune bonne et eune heureusse (01/01/2021)
  LE PETIT CHIMISTE (22/12/2020)
  DIMINCHE IN VA AU COLISEE (11/12/2020)
  y a rien au courrier ? (06/12/2020)
  Foot féminin à Bruay (04/12/2020)
  Alle est pas morte Sainte Barbe (B.Cocq-S.Colliez) (03/12/2020)
  Bonne fête de Sainte Catherine (25/11/2020)
  Bonne fête de Sainte Cécile (22/11/2020)
  CHANTEURS ET CHANSONS D AVANT (19/11/2020)
  CANTEUX D AVANT (18/11/2020)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les ''Poilus'' (10/11/2019)
  commint ch'est fait eune fille suite (01/11/2020)
  El nœumint d’aiguiliette (01/11/2020)
  COMMINT CHE FAIT EUNE FILLE (31/10/2020)
  Première descente (29/10/2020)
  l'os à moelle (25/10/2020)
  ch' bouillon (25/10/2020)
  dans la rubrique coup de coeur (24/10/2020)
  du coté du Cap Horn (23/10/2020)
  LES ATTRAPES A SOURIS (20/10/2020)
  coureurs cyclistes mauvais souvenirs (17/10/2020)
  coureurs cyclistes bon souvenir (17/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 2ieme partie (12/10/2020)
  la montée en classe (07/10/2020)
  MEMERE EUNE VIE 1ere partie (06/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 2 (04/10/2020)
  la boite à pharmacie partie 1 (04/10/2020)
  Tutur (02/10/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
m'belle mère in montane
par minloute le, 12/04/2008  

chéto y a 2 ans , grand mère ale dit " diminche t iro bin au col du pourtalet pour minger" mi j y dis ouais, dins l aprés midi y a s' mère qu ale appelle, là parel, ichi al' mazon si y a du riz qui est dins l' castrole quand que s'mère ale appelle, ale va s in arsouv'nir que ch' riz té peux pu l utiliser qu' pour faire du ciment rapite
faut dire que l' conversation ché du monoloque, in tout cas du coté dem' belle mère, ti té à chinq metes, t a ch' bruit d' l ' ordinateur qui tourne, bin t intind quand meme in fond sonore, blablabla blablabla blablabla, et pindant ch' temps là m' femme ale peut dire que "ouais" "ouais" pi quand cha comminche à l ' fatiguer, pasque meme s' file ale fatique au bout dins momint, ale rimplache sin "ouais" par "bon" , cha veut pas dire que l' conversation ale est finie, mais ale fait tout pour couper court .....
j in arviens am' n histoire, s' mère ale appelle, et là j intinds " nous in va au col du pourtalet diminche", pi "blabla bla blablabla" et après j a cru que ch' plafond i allo m' querre ed sus m' femme ale dit " bin t a qu a v'nir avec nous", pi t intinds blablabla, ti té in train d essayer d' pas attraper un infractusse du miocarte.....
grand mère ale raccroche chinq mineutes aprés , et là ale vo m' tiete d' cocker triste, "mais enfin ale vient pas souvint pi cha va la sortir "

pour mi, j' éto sur , min ouiquende i éto gaché , t as un jour ed repos et ti te fait djà un effort d' pas aller marcher, pour t artrouver in montane avec belle manman ......

vous dire si j' saquo min nez, chéto évident, mais bon, ché dit ché dit

ale arriffe par ech' train la vele en fin d apres midi , djà in arrivant ale mason , parel y a fallu monter in deux tro mouv'mints l' tente à osquigène, pasque i commincho à faire noir et que sul' route ché carettes avec les phares ché pas prudint , in est ébloui, in vo pas arriver l' danger, i peut i avoir un sanguier qui traverse l' route , que du véridique mes gins .....
l' lend'main départ 9h30 vers l' montane

là ché mi qui a pas pu met' ch' l autoradio, ou plutot j l' a éteins, j avo radio mamy a toute blinte à l arriere del carette, elle ché eune radio rythmée eune radio d' jeunes, qu à coté ché annonches d' radio nrj , feune radio, ché del pichate ed baudet à coté, vindiousse j' m a dis j ' va arriver in haut que j auro eune tiete comme eune lessiveusse

pi in a comminché à monter au d'sus d' laruns dans la vallée d ossau, ché des gorches étroites avec un ravin sul' coté , bon j' dis pas que j' roulo vite mais j' roulo quoi
s' file a li dit "t a vu m' man comme ché bio" pu d' son pu d imache, à accroire qui y avo eune panne ed faisseau à l arriere del carette, "ouais ouais " qu ale dit mais du ginre, "ouais laisse me tranquile j' su nin bien ", mi vous m' connaisso j in rajoutte te pas bon à part in ravisant dinch' rétro "zallez bien mamy" "ouaiissss" qu ale dit , mi j insiste te pas vous m' connaissez " ché sur pasque in diro qu' cha va pas" pi l' tchiotte à l arriere al' dit " ah ouais mamy ale est pas bien", mi pour détente l atmosphère j' dis " zallez pas nous faire un chanpoin aux zeux dins l' carette hein mamy ?" tout in gardant un air sérieux, ah ouais si vous dites cha avec l' air d' vous in amuser, zavez ché mitraillettes des ziux des' file braquées sur vous , pi mi j'veux pas m' facher avec grand mère, ale peut cor servir ed temps en temps, rin qu' pour faire l'buée ou l' vaisselle.....
vraimint ale m inquiéto j' rajoute " zallez bien pasque ichi in pourra pas s arreter , vu l' ravin qui a sul' coté".......... que salaud minloute , ah ouais , jel' revendique ............
là ale éto pu qu' l ompe d ' elle meme, ché a dire qu ale avo s' gaouane freumée que té pouvo armette l' radio
"ah" qu ale dit "ché montanes cha m oppresse, cha m impressionne, j' voudro bin ardéchinte " j a pas eu l' temps d' dire "ah nan hein in est parti in est parti" ché m' femme qui l a dit in premier, là minloute i jue fin, i rajoute te rien
l' montée ale s a passé dins l' calme, oh bin sur in intindo des "hummmm, ssssss, fffffouu qui passent près ché carettes in face" tout cha in s accrochant sul' dossier du sieche avant du que m' femme as teno, j ' ma meme dit " si cha continue, ch' l' arposse tiete ale va s' el printe in pleine guiffe qui va s' décrocher ...."
donc montée j' diro normale, cha veut dire pas sportiffe, pasque là grand mère ale m auro dit va douch'mint y a mamy à l arriere , faut pas qu ale dégobile, nan , j a simplemint monté in prenant bien mes viraches au larche , ché un peu comme si té faijo tanguer un batio
arrivé in haut au col, pu un son i sorto des' bouque, ale éto dins zin monte parralèle, bon vu qu ale vit djà dins un monte parralèle , in pourro dire alors qu ale vivo dins zun état secong .........



par minloute le, 12/04/2008

à peine arrivée au sommet, ale artrouffe ses "esprits", faut trouver un café pour aller picher ....................
aprés in comminche à faire ché boutiques, cha va , bon té l intind dinch' magasin " ah" "oh" mais cha j'su habitué

après in va minger , "cha va mamy" , "mouais" qu ale dit , "y a pas eune route pour rintrer ? avec moins d' viraches ?" , "ché prévu l' année prochaine , i vont raboter l' montane pour qu ale arriffe al' hauteur d' la plaine, comme cha i aura moins d' viraches, par conte i savent te pas cor du qui vont met' l' terre qui vont artirer ichi, pasque si in in artire ichi, faudra bin l' met' quéqu' part ....."
bon on arpart, on comminche à déchinte pour s' garer un peu plus bas du qui a des vaques et des bidets, marie claire al' sait du , pasque ché là qu in s éto arrété faire un tour avec frette dit "les mollets d' coq" eh ouais à pédaler tous les jours pour l' n estricité du site, cha affine ....

in s'gare, "té sur que zétes garés " qu ale dit , "pasque l' carette ale pinche dins coté" mi j y dit " cha do ét' du vote , y a plus d' poids in diro...." nan ché que ch' parking i est dans eune déchinte alors quand que teut' gare in épi ,cha pinche i tchiot tchiot peu, mais là si ale avo eu sin niveau à bulles al' l auro sorti ....
bonne prom'nate, in armonte dins l' carette et in déchint et là j intinds des "huummm, sssssssssssssssssss, ouhhhhhhhhhhhhhh" comme si cha devo li rap'ler ch' jeunesse..... "cha va mamy? " j intinds un fond d' vo du fin fond du siéche qui gémit "ouaiiiiiiiiiissssss" , j a déchindu normal'mint, sans faire d excès, bon y a bin deux coups que j' m a artourné vers m' femme in li dijant " j'cro qu in a pu d'freins al' carette" et juste aprés d' l arriere , la douleur de la passionnatta " aie aie aie ", "mais non mamy ,j' rigole, enfin j' cro quand meme qui faudra que j'fasse réviser ché freins..."
in arriffe au lac d' fabrèche, parel in s éto arrété là avec marie claire, ché là qui a l' télé féérique ou plutot des tchiotes bulles in plastique du qu' dins té sérré comme des harengs, et que cha monte jusqu a l' gare d artouste, du que là ch'pétit train i inmene ché gins jusqu à un lac ......

j y dis " bon mamy , in bo un coup et in monte aprés la haut" , là j a cru qu in allo nous faire les derniers chinq chent met' pour arriver à fatima, savez , avec ch' chapelet d eune main, faijant un sine ed main d' laute , tout in marchant à joujouque

"nan mamy ché pour rigoler" , bon i bo un coup " in est bientot in bas ?" "ah nan mamy, faut cor printe tout ché grands viraches qu in a monté taleure, asteure faut les dévaler"
in artourne donc al' carette , et là bloquache, ale voulo pas rintrer d'dins pasque l' carette ale l avo pas vu in s' garant "ale éto trop près du talus , que l' carette ale pouvo partir in avant , que si j' me trompo dins ché manettes " bon j arcule, ale rinte dins l' carette et là miraque , miraque mes gins, jusqu ale mason, pas un mot, oh d' temps in temps ale répondo bin aux questions des' files par "ouais" mais sans plus
bin croyez me sur parole, achteure quand qu in va in montane, j' sais nin pourquoi , bin s' file ale li proposse plus ...............


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |