histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la plus pitite mason des houilleres (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l'abattage par rabot
par PAILLART André le, 13/04/2008  

L'abattage par rabot.

La mécanisation de l'abattage s'est avérée nécessaire dés la fin des années 40 pour, à la fois, augmenter la production et la productivité, baisser le prix de revient et réduire la peine des hommes qui, jusqu'alors, n'employaient que le marteau piqueur et la pelle.
Le rabot, qui était expérimental, bélier, à tourelles, sans recul ou autres, a fini par devenir le principal outil d'abattage en taille.
Il a fallu des années pour trouver les outils s'adaptant le mieux aux conditions de gisement rencontrées dans le Nord Pas de Calais.
Ce fut le rabot ancré dans les gisements à plat ou peu pentés et le scrapper chaîne dans les gisements pentés du Douaisis et du Valenciennois.
Rapidement, le rabot fut conçu pour être entrainé par une chaîne sans fin avec poulies à gorges en tête et pied de taille.
Les premiers engins avaient la chaîne de traction à l'air libre, ce qui entraînait bien des dangers.
Le rabot ancré permet de mettre les chaînes (traction et retour) sous gaine asservie ou blindée, tout en augmentant son efficacité.

En photos:

Photo 1 : Tête de rabot en action sous les piles de soutènements en taille

Photo 2: Rabot en action dans une taille moderne en 1979.

Photo 3: Rabot Gleithobel en action dans la taille Alphonse du siège 4 de Lens en 1976.

Photo 4: Conducteur de rabot au 6.14 de Fouquières.

Sources: Résumé de texte de l'anthologie Relais 1990. Commentaires relatifs au rabot ancré: Equettes - janvier 1963
Photos illustrant ce sujet issues de divers magasines des Houillères.


  ( 4 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |