histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la plus pitite mason des houilleres (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
4 ans : min premier gardin...
par wallart le, 15/04/2008  

J'avos à peine 4 ans (1974), equ'min grind-père i m'expliquot d'jà tout c'qui bricolot. Cha s'passot dins'n'atelier quand y avot del pleufe. Et l'resse du timps, chétot dins sin gardin qu'i allot querre du bon timps. Mi et min frère (in habitot alors à Grenay, au-d'ssus de l'Caisse d'Epargne) in allot passer tous les mercredis après-midi chez mes grinds-parents. Ch'étot au 5 rue Nungesser, à l'Cité 40.

Et pi v'là l'jour qu'min grind-père, i nous prind par el' main pou nous dire: "V'nez mes tchiots, j'vous a fait un p'tit plaiji". In l'suit, pensez donc, chétot plus qu'eine intrique, ch't'affaire là...
Et pi, là, dehors, à côté d'sin parterre ed'fleurs, y avot un truc formidape : deux p'tits gardins d'à peine deux mètres carré chacun, délimités par des vieiles plankes ed'bos. Et pi i nous dit : "Voilà, mes tchios, ch'est t'a vous autes deux ! I va falloir in printe soin, tout comme mi".
J'étos plus qu'heureux, ej'm'in souvins très bien. A partir de ch'momint là, dès que l'belle saison elle étot arvénue, min frère et mi chétot direction ech'gardin. Y avot pas b'soin ed'nous prier pou cha !

Dins nou gardin miniature, y avot presque tous les mêmes légumes qu'dins l'gardin d'min grind-père : ess-t-à dire : 5 carottes, 3 pieds ed'fraises, 2 salates, un pied ed'patates, trois oignons, ed'l'aromate (j'étos fier comme tout quand em'grind-mère elle m'disot "Tiens, Jacky, va m'querre eine branke ed'thym dins tin gardin)", etc...
In arrosot, in désherbot, in récoltot et pi in ersémot des graines. Cha a duré plusieurs années, jusqu'à c'qu'ein s'désintéresse ed' tout cha. Mais, enfin, quelle expérience ed'vie min premier gardin.
A ch't'époque là, presque tous chés pères i faisotent lu gardin. Et bin, i faut savoir qu'y avot aussi, quéque part dins ch'coron un gosse que cha a tellemint marqué, qu'asteure, dès que j'sus dins min gardin, i n's'passe pas eine fos où l'imache ed'min grind-père elle m'arvient. Et quand l'récolte elle est bonne, i m'arrife même ed'raviser très haut din ch'ciel et d'y dire tout simplement "Merci Pépère".

Voilà, c'hest fini. Ah non, j'allos oublier : dins deux mos, ch'est l'anniversaire ed' min fils : y aura 4 ans.....

par fjm le, 28/12/2010

Ch'l'artique y m'rappelle aussi eude sacrès souv'nirs.
Min père y'avot fait parel avec mi. Y m'avo même aquaté un loucher pis un ratiot à m'talle, et min grand père maternel ancien cheminot qui vivo à Frechcviller, din l'Somme, à côté de Doullens, y m'appreno j'gardin quand j'y allo en vacances. In allo aussi à ch'l'herpe aux lapins sur l'bord et ché qu'mins avec un' quarette à bras.
J'l'artique y m'a ému, Surtout l'fin. Ech regard in l'air et ch'merci Pépère.
Des frissons sur m'giffe et des tchotes goutent à mes zeuls,
Et ché vrai qu'ché grâce à eux que beaucoup d'fils ed mineurs avotent gardé j'goût et ch'savoir faire du gardin.
Cha s'oublie pas cha !


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |