histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Chanson ''Fils de Mineur''
par patboy le, 24/04/2008  

Voilà il me semblait que les paroles de ma chanson dédié à mon grand-père et à toutes les gueules noires du monde entier soit représentée dans ce superbe site, alors voilà les paroles ci-dessous, et pour l'écouter c'est ici : www.msprods.org

FILS DE MINEURS - LA CHANSON

D’une grande famille tu étais l’aîné, et à quatorze ans, il a fallu y aller
Dans ces galeries, prêtes à s’écrouler, par manque de temps pour les consolider
A quarante ans tes poumons étaient brûlés, la silicose avait fait son effet

Mineur, nous sommes fils de mineur, Père, nous sommes fiers de toi
Accepte ces mots, en ton honneur, toi qui as connu le noir et le froid, le sort des gueules noires

Le soleil ne s’était pas encore levé, que déjà dans les puits tu redescendais
Plongeant dans le cœur de l’obscurité avec ton seul casque pour t’éclairer
Sur la roche glacée il te fallait ramper, le corps lacéré, sans mot dire, tu piochais

Mineur, nous sommes fils de mineur, Père, nous sommes fiers de toi
Accepte ces mots, en ton honneur, toi qui as connu le noir et le froid, les peines et les joies

Quand du fond de la mine surgissait la rumeur, que le feu du grisou avait encore frappé
Accouraient les femmes, le visage en pleurs, priant que leur mari en ressortent épargnés
Pourtant si le charbon t’a brisé le cœur, dans les rudes hivers sa chaleur t’a sauvé

Solo (4 mesures)

Au Nord ou en Aveyron on te rend hommage, les musées de la mine t’y sont dédiés
Justes remerciements pour ton courage, car tes luttes acharnées ont tout changé
Dans les vitrines s’étalent tes témoignages, derniers souvenirs d’une vie effacée.

Mineur, nous sommes fils de mineur, Père, nous sommes fiers de toi
Accepte ces mots, en ton honneur, toi qui as connu le noir et le froid, Ici-bas on pense à toi.

par kiki le, 24/04/2008

Bonsoir j'ai écouté cette chanson, elle est superbe et j'ai été très touché par les paroles, très très belle chanson, merci encore pour eux les mineurs, épouses de mineurs.

Mineur, nous sommes fils de mineur, père, nous sommes fiers de toi.
Accepte ces mots, en ton honneur, toi qui as connu le noir et le froid, les peines et les joies.
Dans le texte ces quelques lignes, je dis chapeau l'artiste.
Kiki de Liévin.

par patboy le, 28/04/2008

Merci KIKI c'est super sympa, on apprécie beaucoup, A+ Pat RB


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |