histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les crochets de la salle des pendus
par PAILLART André le, 22/05/2008  

Afin d'illustrer le sujet de l' APPHIM, je vous fais partager la photo d'un de ces crochets de pendus en fil de fer forgé.
Ce dernier provient de la fosse N° 1 de Bruay.
Il est équipé de 4 patères sur lesquels les mineurs accrochaient leurs vêtements de ville avant leur début de poste, au centre une cuvette destinée à recevoir le savon.
Le tout était hissé au plafond au moyen d'une chaine numérotée coulissant sur un réa, qui était accrochée aux bancs de la salle de bains.
Même opération en fin de poste, les ouvriers du fond accrochaient leur tenue de travail sur cet instrument après avoir récupéré leurs vêtements de ville.
Sous l'air chaud pulsé par les ventilateurs des bains douche, les vêtements imprégnés de l'humidité du fond séchaient ainsi jusqu'au poste du lendemain.

Photo: Objet de ma collection personnelle.

par Potié Vital le, 23/05/2008

au lavabo dins l'salle des pindus comme in dit
in avot chacun not' crochet serré par un cadenas .
su l'très belle photo in vot comme un cendrier su ch'crochet,
ch'est pour mette sin savon mais personne ne l'mettot, in accrochot eune boite de conserve perchée au fond pour que l'savon n'trimpe pas et séquiche
in n'avot pas d'gant d'toilette ch'éto ch'béguin qui servot y étot toudis propre.
ch'étot pas facile de s'laver correctemint surtout chés yeux
un tiot qui comminchot eune fo lavé i étot core aussi noir
l'seule partie qu'in s'faijot laver par un aute chéto sin dos
et in éto 4, 5 d'un coup à s'laver l'dos
in dijot qui ché qui s'lafe sin dos ? sans plus
ch'éto cha l'fosse

ch'lavabo du 3 d'Vermelles i est core d'bout peut ête
dins un coin chés crochets i sont core pindus in sait jamais ch'est très grand un lavabo
cha peut intéresser des collectionneux ou photographes


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |