histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le dynamiteur du boutefeu
par PAILLART André le, 26/05/2008  

Le dynamiteur du boutefeu.

Les mineurs boutefeu au fond, chargés de la pose et de l'alimentation des tirs d'explosifs pour creuser les bowettes qui déservaient les chantiers de taille d'exploitation du charbon, utilisaient cet appareil pour relier les charges de dynamites insérées dans le front des voies et reliées à ce dispositif enclencheur par les fameux fils de mines, objets, récemment de plusieurs débats sur le site.
Je vous fais partager quelques photos de cet objet de ma collection personnelle, héritage de mon père.
Ce dernier provient de la fosse UP N°6 d'Haillicourt oû il fût utilisé jusqu'en 1979, fin de l'exploitation de ce siège qui fût l'un des fleurons de productivité des Houillères du Bassin du Nord Pas de Calais.

Les fils de mine conducteurs étaient insérés dans les bornes de connection et maintenus par deux boutons à vis rotatifs.
Le mineur boutefeu enclenchait le tir en actionnant par rotation la manette escamotable en laiton se situant en partie supérieure de l'objet.
Cette dernière, retrouvait sa position initiale après armement du tir par un mécanisme astucieux à ressorts et roue libre.
Cet outil assez lourd, environ 2 kilos, d'une hauteur de 18 cm pour 14 cm de largeur est attaché à une sangle en cuir qui était accroché au ceinturon de l'ouvrier du fond.
Aussi invraisemblable que celà puisse paraître, ce dynamiteur est à l'origine de l'érection de nos fameux et chers terrils de notre région.
Ces derniers étant constitués à plus de 80 % des schistes issus du traçage des bowettes; le solde résultant de différentes terres diverses issues du creusement des puits et des résidus provenant des lavoirs de houille intégrés à ces unités de production minières.

par Potié Vital le, 26/05/2008

j'ai jamais intindu ch'nom là pour nous au fond chétot l'boite à buquer
avant d'faire exploser in dijot in va buquer
naturellemint ché du langage du fond

quand in buquot à front t'arculos largemint, ch'boute feu i mettot ses 2 fils dins leurs logemints, j'cros qui tournot l'poignée comme quand in armonte un rével et i'appuyot d'sus,
in mettot sin béguin su sin nez, in baissot s'tete su s'poitrinet in laissot passer l'prise ché l'nuache d'poussière cha faijot des crottes à tes yus commes chés escargots et t'es sintos l'poussière s'coller, faut dire qu'après ch'buquache in armettot in route ch'ventube ché un énorme ventilateur qui invot d'l'air dans des gaines souples à front
l'explosion cha faijot mal à nos orelles comme ché in vase clos cha s'intindot dins tout ch'quartier et cha bourdonnot


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |