histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
A l'ombre des terrils, Ch Bruchet
par JF Majcher le, 10/06/2008  

A L’OMBRE DES TERRILS
Poème de Charles Bruchet, Noeux les Mines (1925-1989)

Extrait du recueil de poésies publié en novembre 1977 à Noeux les Mines

Avec é'm' p'tite pinsion
que j'touche tous les 3 mos,
ajoutée au CARCOM,
Bien qui n'soit pas bien gros
avec mes bons d'carbon ,
et min méd'cin gratuit,
mi j'vis dins les corons,
à l'ombre des terrils,
mi j'vis dins les corons
et malgré tout c'qu'in dit
mi j'vis dins les corons
ya pas plus heureux qu'mi :
dins l'noir pays qui est le mien

Avec min p'tit gardin,
paradis d'illusions
dir' bonjour au voisin,
qui guette ses pigeons,
ramasser sin journal,
y lire les nouvelles ,
ailleurs quand cha va mal,
nou vie parait plus belle,
mi j'vis dins les corons,
à l'ombre des terrils,
mi j'vis dins les corons,
ya pas plus heureux qu'mi :
dins l'noir pays qui est le mien

Tous les ans à l'ducasse,
inviter ses infants,
et quand, moyin i passe,
Noël : ar'faire autant,
archuvoir sin voisin,
qui vient nous êtrenner,
é l'sam’di print' sin bain,
l'sam'di s'arnouvier,
mi j'vis dins les corons,
à l'ombre des terrils,
mi j'vis dins les corons
ya pas plus heureux qu'mi :
Dins l'noir pays qui est le mien

L'herbe comme un linceul,
recouvre nos terrils,
des fosses, faut fair' sin deul,
ch'est fini, bien fini,
in n'verra plus jamais,
les geul'es noires armonter
i nn' dira plus jamais
"au trois ya cor' un tué"
et beaucoup d'gins comm' mi
un jour au paradis,
diront "dins les corons,
à l'ombre des terrils
dins l'noir pays in étot bien"

Charles BRUCHET


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |