histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 1ère partie : l’école maternelle (15/02/2019)
  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)
  ch'est comme aux ouatéres.... y a pu d' papier... (26/01/2019)
  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l'brin dins che gardins
par Minloute le, 10/08/2004  

Ah c'est vrai que les légumes du voisin étaient beaux mais à quel prix !
Enfin pas pour lui mais nous !
Souvenez vous de l'odeur qui flottait dans les jardins quand il faisait chaud.
Un jour le voisin a donné des légumes à mon père, quand j'ai su qu'ils venaient du jardin du voisin, je ne voulais pas en manger.
Alors ma mère me dit: pourquoi tu n'en manges pas, tu aimes ça d'habitude.
Je lui ai dit que je ne voulais pas manger des légumes qui sentaient l'brin.
Ma mère a ri puis m'a expliqué qu'elle les avait lavé et tout et tout mais rien à faire je n'en ai pas mangé.

par LouMarcel le, 13/08/2004

Chez moi dans les cabinets il y avait un trou rebouché par une plaque et en dessous il y avait "ch'brin".
Quand le cabinet était plein, ça se voyait par le trou, où l'on s'asseyait, mon père mettait un produit pour que ça ne sente pas trop et deux jours après avec une corde et des seaux il vidait les cabinets. Il vidait les seaux dans le jardin, il en avait pour au moins deux heures.
Mais il fallait voir les légumes que l'on récoltait, je n'ai jamais vu des carottes et des pommes de terre pareilles !
Je les mangeais tout crus, encore aujourd'hui mais les légumes n'ont plus le même goût.
Tout cela pour vous dire que c'étaient des produits naturels.
Les normes européennes n'existaient pas encore.
Mon père ne mettait pas un chapeau, ni une blouse blanche, ni des gants pour vider les cabinets mais c'était déjà BIO.

par André le, 14/08/2004

Le produit que l'on mettait dans les cabinets, c'était du sulfate de fer qu'on achetait à la droguerie, on en mettait un bon kilo. Dans les années 60 j'en ai vendu des centaines de kilos, mais déjà les gens faisaient venir le camion pour vider.
Mon père aussi le mettait dans son jardin, mais pour puiser il utilisait, comme beaucoup de monde à l'époque dans les années 50 et même plus tard, un casque allemand cloué au bout d'un long bâton.
Les restes de la guerre ont servi ! Mais ils ont été vite percés.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |