histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le Bois du Cazier à Marcinelle (Belgique)
par association le 8 d'Evin le, 22/06/2008  

Le Passé présent pour le futur.../...
Une occasion unique de découvrir un site minier d'exception.
Au sud de Charleroi, aux portes de la pittoresque Entre Sambre et Meuse, le Bois du Cazier est devenu un lieu de vie et de rencontre sur fond de patrimoine industriel. Niché au creux d'un écrin de verdure, cet ensemble architectural, couronné par deux chevalements à molettes est ceinturé de trois terrils propices aux promenades.
Lieu d'une importante catastrophe minière, ce site a été remis en valeur grâce à l'union européenne et à la région wallonne. On est surpris quand on arrive à Marcinelle, et que l'on se trouve devant ce carreau de fosse identique à ce qu'il était lorsque les mineurs y travaillaient.
Tout y est : deux chevalements qui se dressent vers le ciel, des batiments remis à neuf, le tout sur fond de recueillement. L'endroit est calme, presque figé dans un silence qui force au respect. Les visiteurs peuvent circuler seuls ou accompagnés d'un guide, on peut y découvrir toutes les installations d'une fosse, avec la machine d'extraction, le batiment de la recette,la lampisterie, les lavabos, la salle des pendus et au rez de chaussée, juste aux pieds des deux chevalements un mémorial rend hommage aux 262 victimes de l'accident qui a eu lieu le 8 Aout 1956.

Sur ce très beau site, se tient également le musée du verre et le musée de l'industrie. Une cafétaria, un espace pique nique et une boutique permettront à tous de passer une agréable journée.
Sur le carreau de la fosse, vous apercevrez peut-être cet ancien mineur que nous avons rencontré. Agé de plus de 70 ans aujourd'hui, il nous a raconté comment il a échappé à la terrible catastrophe: il venait d'être muté au jour... il avait une vingtaine d'années à cette époque, et se souvient de ses camarades du fond. Il a participé aux opérations de sauvetage, et il raconte dans une grande dignité les souvenirs qu'il a gardé de cette journée du 8 Aôut 1956. Posez lui des questions, il est intarissable, il est bénévole à la mine du Bois du Cazier, et tous les jours il rend hommage à tous ses camarades en évoquant cette tragédie qui l'a marqué, et qu'il évoque aux visiteurs pour que personne n'oublie.

PS: un trés beau film à voir : Au Coeur du Brasier qui retrace avec une grande fidélité les heures sombres de cette catastrophe à travers les destins des mineurs de fonds pour la plupart d'origine italienne et de leur famille.

Alain RAMBEAU
Association le 8 d'Evin


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |