histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l'enfer de la mine
par Amis Tournel le, 01/07/2008  

De la terrible grève des mineurs de l’automne 1948 à la vague émancipatrice du printemps 68, la corporation minière a été à l’avant-garde des luttes sociales. Contre la remise en cause du Statut des mineurs à la Libération. Plus tard, contre la casse industrielle et toujours pour l’amélioration des salaires, des conditions de travail et de sécurité arrachées aux compagnies privées puis, après la Seconde Guerre mondiale, aux Houillères publiques, toutes deux unies par une même logique de classe.
Chacun à leur façon, André Mancey (1913 – 1984), délégué mineur, député-maire de Calonne-Ricouart, et Joseph Tournel (1931 - 1998), syndicaliste du Bruaysis, militant de la Cause du peuple, ont contribué à ce combat.
La municipalité de Calonne-Ricouart et l’Association des Amis de Joseph Tournel se sont ainsi associé dans un vibrant hommage à ces deux figures du mouvement ouvrier régional, à travers la réalisation d’un chevalement en forme de potence.
Cette pièce en acier d’1,5 tonne a été réalisée par les services techniques de la Ville selon une idée originale de Joseph Tournel et d’après une création de Christian Szewczyk, artiste-sculpteur.
Cette initiative revêt aussi la dimension d’un fraternel salut à l’exemplaire capacité de résistance des gueules noires à la pointe du combat en 1906, dans la foulée du crime de Courrières (1100 morts), en 1936 pour les congés payés, dès 1940 contre l’occupant nazi, ou en 1948 contre la police du ministre socialiste de l’Intérieur Jules Moch.
Loin de la légende rose du mineur-héros, ce mémorial symbolise aussi les conditions d’exploitation d’une corporation sacrifiée sur l’autel de la rentabilité capitaliste. Des milliers de silicosés finissant leur existence dans d’atroces souffrances. Des milliers de mutilés. Des vies tragiquement brisées. Des centaines de victimes d’accidents du fond des puits… Des “crimes” provoqués par des conditions de sécurité défaillantes maquillés en simples “catastrophes” prétendument dues à la fatalité… Le mémorial est situé à proximité de l'hôtel de ville de Calonne-Ricouart.

par minloute le, 01/07/2008

tiens vla un cas d' école, zallez savoir commint qu on travale marie claire et mi
marie claire ale ravisse tout avant d' mette such' site, et quand qui a so un problème, so quéquosse qui pourro déringer, choquer, faire polémique , in in discute

alors in l' met ou pas s' sujet là ?

mi j' le sens bin ch' sujet là, y a eune cosse que j a cangé sul' texte original, chéto marqué à la fin " qu en pensez vous ?"
pour mi , ch' site i n est nin fait pour attiser ou developper eune polémique et pi creer un forum pindant qu on y est, alors qu in a freumé "avis de recherche" pasque cha parto dans tous les sens

pourquo j'l a gardé ch' texte , d' abord pasque ché eune vision qui s' respecte, certain'mint pas la plus cotée inch' momint, du qu on est plutot in train d' valoriser l' mineur, sin traval, et l' contribution qui a donné a la france a la fin de la seconde guerre mondiale

mais faudro aussi pas oublier , et là pouvez raviser dins ché sujets sur la gauche , quand qu in parle des greffes qui a eu, et vraimint pour définte sin bout d' pain , y a eu aussi del misére et d' l exploitation

achteure ché aussi dangereux et inexact d'vire le traval du mineur comme un sacrifice pour l' nation comme ché aussi dangereux et inexact d' artenir que l' lutte contre l' patronnat

j' cro qu' l' vérité ale est juste au miyeu, mais i fallo publier l' artique au d' sus pasque ché aussi eune vision qu in intint pu grinmint et faut savoir rééquilibrer l' ensempe

par PAILLART André le, 02/07/2008

je vous adresse la photo du monument en question, que j'ai prise ce matin, près de la mairie de Calonne Ricouart en la mémoire des mineurs disparus lors des catastrophes minières de notre région


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |