histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Marles les Mines, fusion des terrils T4 et T22
par PAILLART André le, 09/08/2008  

Marles les Mines, fusion des terrils T 4 et T 22.

Si vous êtes de passage dans la région de Marles les Mines, vous distinguerez en avant plan sur le plateau de la Clarence, un énorme terril d'aspect tabulaire occupant au sol, une surface non négligeable de 12 hectares !
Détrompez-vous, cette énorme masse de schistes est en fait, la fusion résiduelle des terrils T 4 et T 22 de l'important siège de concentration des mines de Marles: la fosse N°2 qui fût en activité entre 1858 et 1974 après avoir produit 48 000 000 tonnes de charbon.
La masse cumulée de ces 2 terrils, que l'on distingue sur la photo des archives des H.B.N.P.C, en annexe, était de 7 100 000 m3.

Le terril T 22, était mitoyen, de par son flanc gauche, à l'ancienne cité Quénehem de la fosse N° 6 de Calonne Ricouart.
En 1972, peu avant la fermeture du siège, sa réserve était de 1 250 000 m3.
En 1998, après une exploitation importante, entreprise par la société Jean Lefebvre, cette dernière n'était plus que de 590 000 m3.
Le terril T 4 avait des proportions d'avantage imposantes, sa réserve était de 5 900 000 m3 en 1998 et occupait au sol une surface de 40 hectares.

Les trieuses mécanisées des exploitants altèrent chaque jour, la morphologie de ces énormes monstres de rocailles grisatres, témoins de notre patrimoine minier.
Dans quelques années, ces derniers seront définitivement soustraits du paysage Marlésien.
Il y a de nombreuses années, lorsque je lustrais les bancs de classe de l'école Marmottan de Bruay en Artois, un de mes instituteurs, Monsieur Berthelot, prononçait souvent cette citation, dont il était vraisemblablement l'auteur:
" Mes enfants, ne soyez pas honteux de tous ces terrils qui nous entourent, ils sont la fierté de notre région, au même titre que les pyramides de Gizeh sont la fierté de l'Egypte...."

En photo:
Les terrils T 4 et T 22 à l'origine, avant leur exploitation et leur fusion.
Quelques clichés pris l'an dernier avant leur anéantissement total programmé dans un futur proche.

par APPHIM le, 10/08/2008

Je n'ai peu d'informations à ce sujet mais il semblerait que l'exploitation de ce terril soit stoppée.
Lors de différents passages, je n'ai pas remarqué la moindre activité d'exploitation et les équipements de traitement des schistes semblent abandonnés.
Qui aurait des informations concernant l'avenir de ce terril?

par PAILLART André le, 10/08/2008

L'exploitation des schistes est actuellement très concentrée sur le terril de la fosse N° 6 de Calonne Ricouart, ce dernier n'est voisin des terrils de Marles que de quelques centaines de mètres.
Sur ce site, l'activité d'exploitation est intense.
Je pense que dés que le terril du 6 aura été exploité en totalité, puisqu'il ne reste pratiquement rien de ce dernier, l'activité de reconditionnement des schistes des terrils T4 et T22 reprendra prochainement dans une continuation logique...


  ( 4 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |