histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  LA PLUS BELLE ECOLE DU MONDE 1ère partie : l’école maternelle (15/02/2019)
  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)
  ch'est comme aux ouatéres.... y a pu d' papier... (26/01/2019)
  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
artour à Bruay cor
par minloute le, 11/08/2008  

ché un rituel, un sujet "marronnier" comme i dissent ché jurnalisses , un sujet marronnier ché un sujet qui arvient régulier'mint chaque année, sujet qui faut traiter mais sans grante nouveauté
comme la rentrée des classes et ché gosses qui braient , la vente du muguet au premier mai, l' soir du réveillon aux champs zélisés ....

par minloute le, 11/08/2008

j' continue j avo d' l orache ...

ché toudis l' meme rituel , arprinte ech' train gare du nord, traverser l' banyieue pi l' picardie, pi arrivée à Arras

Arras, mais quo qu' ché qui leur a passé d' mette Arras comme préfecture
Arras ché nin pour mi l'représentation du pas d' calais, in tout cas del spécificité del région

Pour mi Arras , ché plus près in esprit d' Bapaume, d' Péronne , enfin d' grantes villes picartes d' la somme que d' villes du pas d' calais, bon in va pas nin faire un fromache quand meme ...

pasque eune fo Arras passé, in est aux zaguets, in sait que cha va arriver, qu in va les vire surgir du paysache, comme des monumints, des monumints presqu in marche , au miyeu d' l' immense plaine ,que seuls ché villaches argroupés autour d un clocher in pointe , serffent ed balisses à ché visiteurs égarés

j' veux bin sur parler d' ché terrils, ah l' premier qu in vo à droite in v'nant d arras ché pas l' plus spectaculaire, i est là pour marquer l' début d' la chaine des terrils, ché un terril long, vous m' direz pas sur qui so cor là l' prochain coup vu que ché terrils longs i sont moins visipes que ché terrils in pointe , et meme si l' végétation ale print l' dessus, comme j' vous diso j' le verrai ptete pas l' prochain coup

cha y est sur la droite, j' les vo, l' vision intrecoupée par les hayures, les vla , ché terrils, ah ché bon sine, savez comme quand qu on va arriver à merlimont et qu in comminche a vire, aprés montreule, ché premieres dunes, in pourro réseumer tout cha par l espression "cha sint bon"

chéto qu eune mise in bouque cha, pasque dins seul coup, ché camps i laissent l' plache aux terrils autour desquels , in grappe, sont accumulés ché corons
autant avant l' révolution industrielle in construisot les masons autour des zéglisses, autant avec l' aven'mint ed la production in masse, in a construit ché masons autour des cent' ed production, ché chevalets ont rivalisé alors avec l' clocher des zéglisses ..........

cha y est dinch' fond, in les vo , ché jumeaux d' loos , cha comminche in plus à sintir l' barraque

lens , bully grenay , bintot arbaptisé "marieclaireciti" si si, pi noeux , pi enfin béthune

béthune , cha marque la fin des mines such' te tronçon d' ch'min d' fer, ché là que t'eut dit que dins ch' pas d' calais ché pas si long qu' cha ch' bassin minier

béthune, la rivale de bruay, ville bourgeoise contre la ville ouvriere, 2 mentalités, eune plutot agricole et flamante, et l aute plus ouvriere et "chti"

j in vo qui s' dissent qui vont s'printe "eule pleume " si in peut dire such' clavier in dijant "ah mais du coté d' béthune in parle chti aussi" j 'dis pas qu in parle flamand cor de ch' coté là mais la façon d' busier, la façon d' s exprimer, j' vous parle d' cha y a cor eune cinquantaine d années, avant l' rouleau compresseur d' l uniformisation i s' mette in route , meme si ché gins i parlotent chti, (meme si certains parlottent cor l' flamand, comme min grand père maternel) i s' rapprochottent plus d' la mentalité d hazebrouck que d' celle d' lens

arrivée à béthune donc, terminus d' min voyache aller


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |