histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  la télévision le générique ortf (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accomoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
maisons des maites
par minloute le, 13/08/2008  

alors quand que j éto à l école, chéto presque mystèrieux d' vire que l instituteux i avo s' mason dins l école

ch' maite qu in voyo in blousse grisse , in l imagino presque "estraterreste" , cha faijo drole ed savoir qui éto marié, qui avo d' zinfants et que certains restotent habiter dans l' enceinte meme ed l école

comme chi i zétotent programmés pour et' toudis d'zinstituteux, 24 h sur 24 h , toudis disponipes, leu blousse grisse in fait ils la gardottent toudis, meme que cha devo pas et' pratique pour aller s' couquer, mais ch' perchevo cha comme des , commint qu on pourro dire cha, comme ché pompiers, toudis prets, in fait ché sentinelles ed la culture .....

cha nous faiso drole j' la dis d' savoir que ch' maite i éto marié, j' cro que tout tchiot in in éto un peu jaloux j' cro bin

mais l' "pire" chéto ché zinfants, in les avo pas ker, in s in méfio toudis, pasqu in s' diso si in fait des con'ries li i va l'dire à sin père, ché un espion et in fait in juo que l' "minimum syndical" avec eux
pi i yavo d' l injustice, ti al' récré au soir, t allo dins l'cour avec t' tchiotte musette que d' dins y yavo tin gouter ah chéto agréape ed minger dehors, mais quand qui pleuvo que tout l' monte i éto sous ch' préau ,que cha faijo un boucan du diape, que ché maites i gueulotent pour pas qu in jue avec ché robinets ou qu in jue à cache cache dins ché ouatères, bin in avo armarqué que l'fils d un instituteux qu in avo bin li s' mère ale véno l' querre avec un parapuie dins l' cour querre sin tchiot pour qui goute à l abri al' mason , pauv' pitit

in preno l' arrivée del' femme d' l instituteux comme eune intrusion ouais , elle ale avo l'dro d' rintrer dans l' enceinte ed l école par l' porte arriere de s' mason qui donno sul' cour, et nous mères ale pouvottent pas,vu que ché portes d 'entrées ale zétotent freumées à clef


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |