histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Mr Duthérage, professeur de mathématiques
par minloute le, 06/09/2008  

j' ai appris, avec quelques mois de retard, le décès de Mr Duthérage, professeur de mathématiques au lycée Carnot

in tout cas j' l a eu en 1976 ......

un drole ed type voyez vous, pour mi j in avo peur, pourtant y éto pas gros , chéto pas eune montane d' musques, mais j' sais pas i impressionno .....et j éto bin ennuyé, pasque mi et les mathématiques in éto pas copains du tout

pi j' sais nin pourquoi, avec li, tel'mint que j' craigno d aller au tableau et d' pas savoir faire l exercice, ouais pasque à chaque cours i invoyo quéqu un au tableau pour faire un exercice et i éto noté, pi li chéto un espécialiste des interrogations écrites, que j' m a accroché comme jamais que j' m a accroché, au début j avo 4 sur 20 , pi 8, pi 10,pi 12 , à chaque coup quand qui rindo ché copies d interrogation écrite, i faijo eune reflexion, mi chéto parti avec min 4 sur 20 cha avo été du genre " si vous comprenez pas, faut le dire" point, pi aprés avec min 8 j avo eu dro à quéquosse du genre " vous vous réveillez ?"


pi comme cha d' fil in aiguile, jusqu au jour du qui a eu eune grosse interrogation écrite, un vrai devoir, eune heure à réponte à d' zexercices , d'vant t' feule blanque , in classe
j a fait d' min mieux j' vous jure, pi l' semaine aprés , i rend ché copies, et i commincho toudis par les plus basses jusqu aux plus hautes
et au début i cito pas min nom, bon à un momint j a fait ouf ,j' m a dit "au moins j' do avoir l' moyenne" , pi aprés cha m a inquiété, pasque i rindo des copies a d' zéleffes plus forts qu' mi mais qui avotent pas compris l' sujet, bon j' dis cor, cha peut et' compréensippe, pi aprés cha a été d'zéleffes du qui avotent fait deux tro zerreurs mais chéto bin i zavottent quatorsse, quinsse sur 20

et là j' m a dis , cha d' vient pas normal, surtout que nos regards i comminssotent as' croiser, mais j' me diso, so j a eune bonne note, mais j y cro d' moins en moins, ou alors j a tout faux et ch' t animal i est capape, i l avo dja fait , d' finir avec quéqu un qui avo 0.5 sur 20 , rin que pour que l' classe al' rigole, cruel zallez dire, mais efficace aussi
et j in éto am' dire, merte ché pas cor min tour, ché sur que j' va avoir eune note catastrophique
et là ch'prof i avo pu qu' deux copies dins s' main, i s éto assis au coin d eune tape pour rinte l' copie précédente à l aute bout del salle, là i m' ravisse avec un sourire ed coin et j' me dis j va minger graffe ....

et là i dit tout in s' levant,j' vous l' fait in patois, mais chéto in francais " là j' vous d' mante un tchiot peu d' silence (chéto eune boutate vu qu avec li cha broncho pas in classe), et j' vous d' mante d' applaudir, quéqu un qui m a surpris"
i s' leffe del tape, i traverse l' classe , i s' met d' vant mi, i pose l' feule d'vant mi,et i m applaudit j' vo l'note j a failli querre in syncope, chéto 17 ou 18 sur 20 ,
avec du r'cul, i in juo de s qui nin imposo aux gins ch' prof là, mais j' vous jure que toute l année j a tout fait pour avoir des bonnes notes et j' les avo, j' dis pas que chéto facile pour mi mais j ' m accrocho
cha a été hélas qu eune embellie, les deux années aprés, j a eu un aut' prof, que li chéto pas eune leumière pour expliquer pour s' mette au niveau d' ses éléffes et là j a suis arparti plutot vers les 7 ou 8 sur 20

voilà un hommache posthume que j' teno à faire, la vie ché fait d' pas grand cosses, d' souv'nirs parfois anodins, mais qu in peut raconter comme cha euh 32 ans après ....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |