histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
La Der des Der
par PAILLART André le, 13/09/2008  

La Der des Der.

Vendredi 21 décembre 1990, vers 11 heures, les dernières " gueules noires " du Pas de Calais sont remontées. La mine grave pour certains, l'allure décontractée pour d'autres, ils sont rassemblés autour de la recette du puits balayée par un vent violent.
Le câble d'extraction ralentit, la cage s'immobilise, les taquets tombent, deux abouts soulèvent le rideau à mailles grillagées. Sur le wagonnet qui contient les dernières gaillettes extraites de de la taille Michelle 224, une inscription: " Dernières gaillettes des Houillères du Bassin du Nord et du Pas de Calais ".
Les mineurs s'approchent et chacun emporte un morceau de ce charbon qui fut, pendant de nombreuses années, bien plus qu'un gagne pain.
puis ayant remisé définitivement leur lampe au banc de charge et pris une douche, les mineurs du 10 d'Oignies se rassemblent une dernière fois autour des responsables du siège.
René Fernez, adjoint au chef de siège, félicite l'ensemble du personnel qui a mis un point d'honneur à clore " en beauté " l'exploitation: " la coupe de Sainte-Barbe, avec 1002 tonnes, en est la preuve ".
Avec sa cordialité habituelle, Michel Doligez, chef du service Fond et du siège 10 d'Oignies, rend un vibrant hommage aux mineurs et à leurs familles.
Il rappelle que, lors de sa visite, deux semaines plus tôt, Bernard Pache, président directeur général de Charbonnages de France, impressionné par la tenue impeccable du dernier chantier d'exploitation, avait déclaré en rendant hommage aux mineurs d'Oignies:
" C'est tout simplement exemplaire, ils finissent dans la dignité ".

( Mineurs de France-janvier 1991)

En photo:
Dans un geste d'amitié et de solidarité, les " anciens " ont rejoint les derniers mineurs à l'ultime remonte.


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |