histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)
  ch'est comme aux ouatéres.... y a pu d' papier... (26/01/2019)
  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
questions su un terril
par TIOT RITAL le, 13/10/2008  

J'ai ouvré dins des fabriques d'maquines pou dessaquer l'carbon mais maugré cha, j'ai pon su bin réponque à quèques questions d'un comarate. V'là les questions :
a) Porquo un terril i'a eine forme conique ?
c) Porquo i n'pousse arrien su l'terril ? In m'répondra pasqu'i s'met in combustion ouais mais
b) Porquo i rinte douchmint in combustion ? In m'dira qu'i resse ed tiots morciaux d'carbon su les roques mais aveuc el pression i m'sanne qué cha dévrot pon breuler
V'la des questions pou les carbonniers et porions. Merci d'avanche pou les réponses

par Marie-Claire le, 13/10/2008

Ej mets in lien eune partie del réponse, à l'première question :
Terrils hauts ou longs terrils

et un aute sujet dù qu'in parlot del caleur su ches terrils, même si cha n'esplique pas l'pourquo :
Cha cauffe core sur ches terrils"

Par conte pour mi i pousse bien quetcosse su ches terrils, el flore et même el faune ale y est ed plus in plus développée

In espérant que des contributeurs sauront nous espliquer tout cha plus précisèmint

par PAILLART André le, 14/10/2008

A partir d'une certaine proportion de charbon mélangé au schiste et dans certaines conditions, notamment l'apport en hydrogène et en oxygène véhiculés par les infiltrations d'eaux pluviales; le terril entame une combustion interne lente:
Le schiste noir se transforme en schiste rouge, matériau que la proximité de performance avec la pouzzolane, permet d'employer comme sols sportifs ou décoratifs.

Les terrils ne se consument pas tous, comme je le citais un peu plus haut, tout dépend de la teneur en charbon résiduelle se situant à l'intérieur de ces derniers.
Les anciens terrils révèlent une teneur en charbon davantage conséquente que les derniers terrils érigés.
En effet les méthodes de triage rudimentaires au début de l'exploitation minière, laissaient partir au terril de nombreuses particules ou morceaux de charbon.
Le triage manuel n'était pas aussi efficace que les lavoirs automatisés mis en service à la fin des années 40 qui récupéraient presque 100 % du précieux minerai.

par Kiki le, 15/10/2008

Bonjour tertous , une réponse en photos peut être apportée
A voir sur le terril de Pinchonvalles à Avion que j'ai parcouru il n'y a pas très longtemps, celui-ci est composé de trois paliers et je peux vous dire qu'il y pousse des choses, à savoir des roseaux sur le troisième palier , des arbustes, des champignons et diverses fleurs.
Celui-ci est très agréable à parcourir et vous découvrez des vues magnifiques sur Liévin, le 11/19 de Loos, les cités minières environnantes, Lens, Avion et les terrils d'Estevelles, le terril du 21 d'Harnes, Hénin beaumont, le pointu de Méricourt et les terrils tabulaires avoisinants et celui du 7 d'Avion qui commence à diminuer sérieusement.
Une série de photos que je vous propose de partager, avec toute mon amitié chti, Kiki de Liévin.

par TIOT RITAL le, 15/10/2008

Certes il y a de la belle végétation sur le terril de Pinchonvalles à Avion mais je voudrais savoir son âge qui doit comporter 4 à 5 dizaines d'années sinon plus. Car certains terrils ont mis plus de 50 ans pour devenir à peu près "neutre" (sans intervention humaine). Sur le terril de Dourges que l'on aperçoit de l'Autoroute Lille-Paris, on commence seulement à voir quelques rares arbres s'accrocher sur son flanc.


  ( 5 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |