histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l'impasse Toupy
par minloute le, 30/07/2005  

Cha donne sul' rue Anatole France, dans l' fond sul' partie d' droite del mason, ché là qu'habito mon grand onque Octaffe et ma grande tante Marie, grand chéto un grand mot vu qui zétotent plutot chtio d' tale
bon, j arriffe à min sujet, avant i avo eune série d' masons là d'vant, l' passache pour aller din ché masons du fond i éto pas grand, cha donno sur l' mason du fond bin sur, et pi en autre sur un atelier du que Léon Defernez i batto et arfaijo les matelas qui ameno dinch' fond sur eune carette à bras
Bon j arriffe à min sujet, ché l' jour qui zont abattu tout cha, i avo un monte ed' vant, tous ché gins qui habitotent dinch' quartier, i avo entre aute Omer ch' boucher avec sin grand tablier blanc et tout l' monte i raviso l' grue qu'in metto in plache
I avo ché policiers qui étotent là mais occupés à discuter intre eux i voyent te pas que m' tante Marie, ale passe d' vant eux et qu'ale s'engache ed' dins l' passache quand que l'grue ale allo commincher à détruire ché masons, alors j' vous explique el' panique ed ché gins qui voyottent que l' grue ale allo commincher à tout foute en l'air et m' tante Marie qui avincho tout douch'mint dans l'impasse, mon mononque i s éto mis au bout del rue i ingueulo s' femme qu asse dépêche, elle ale intind des gins qui l'appellent, ale s'artourne, pi ale s'artourne ale ravisse s' n homme qui l'appelle du bras, elle ale s'artourne et pi ché policiers i zariffent dans l impasse, m' tante qu ale a peur, qu'ale comminche à rouspéter et à pas vouloir suiffe ché policiers qui li font faire rebrousser ch'min, mon monnonque ja oublié d'vous dire qui zétotent dja vieux i s' metto in branle pour les arjoindre, bref cha nous a fait un spectaque, et aprés bin chinq minutes mon mononque et m'tante i zont pu rintrer à leu mason avant qui comminche l' traval d' destruction


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |