histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Bleuet supplémintaire
par leon grossel le, 11/11/2008  

Un fin rayon d’ solel au volet mal serré
Vient récauffer ses mains , s’ poitrine alle s’ soulièfe ,
Tout duchemint sans un bruit, ses yux se sont fermés
Et pis un long soupir vient caresser ses lèfes.

Alors , eune dernière fos , un prénom murmuré,
Vient apaiser s’ figure et ralleumer s’ mémoire.
Alle s’ arvot à vingt ans , agitant un bouquet
Crucifiée à jamais , sur un mécant quai d’gare.

Près d’sin lit , un portrait , dins un cadre doré
Et soigneusemint pliée ,l’ lette au papier jauni ,
Qui li dit , li promet : « attinds-me, j’arviendrai »
Qui li dit , li promet : « cha s’ ra bétot fini ! ».

Duchemint , eune dernière fos , s’ poitrine alle s’ soulièfe,
Mais alle arkaira pas , sin calvaire est fini.
Chu qu’alle a espéré tout au long de ses rêfes,
Va enfin arriver , elle part vers l’infini.

Un bleuet est posé intre ses deux mains jointes ,
Au long , des cris d’ éfants et eune cloche qui sonne ,
Alle ne les intind pus, alle est partie arjointe
S’ n’ éternel fiancé dins les plaines de l’ Argonne.

Agenouillée par terre , avec mille précautions,
Alle y arlièfe s’ tiête , prind un boutelot d’ fer blanc,
Alle fraiquit un mouchoir , brodé à sin prénom,
Et li essuie ses lèvres, tout in y souriant.

Pis quand sur sin visache , alle a essuyé l’ glaisse
Alle rapproche s’ figure , l’ ravisse et li sourit ,
Pose enfin sur s’ bouque l’ pus douche de toutes les baisses,
Et murmure à s’ n’ orelle : « cha i est, ch’est fini »

léon grossel


par Marie-Claire le, 11/11/2008

merci Léon pour ce poème très émouvant et qui nous touche tous beaucoup, très bel hommage en ce jour de 11 novembre

Rappelons que le Bleuet est le symbole français commémoratif en souvenir des victimes de la première guerre mondiale
le surnom de bleuet avait aussi été donné aux soldats de la classe 17 qui portaient un uniforme bleu horizon et n'avaient pas connu les pantalons rouges


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |