histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Sainte Barbe in chti : s'vie, traditions
par TIOT RITAL le, 04/12/2008  

Sainte Barbe : s’vie, traditions

Alle a vi vers 209-235. Alle dmorot à Nicomédie, achteure Izmit, port turc, su l’mer ed Marmara. I n’d’a qui l’font vive à Héliopolis achteure Baalbeck au Liban, du temps d’l’impreur Maximin.

Sin père, un satrape perse païen, Dioscore i volot l’mucher des jonnes hommes qui arote eu ker d’avoer Barbe comme feimme pasqu’alle étot un glout-morciau (très belle) d’16 ans et comme i’étot gramint riche, alle arot eu eine belle dot épi aussi pasqu’alle sannot s’intéresser à l’nuève arligion chrétienne !

Edon i l’infreume dins eine tour qui avot 2 ferniètes et qui étot pusse un catiau qu’eine prijon. Mais alle fait simblant d’êt’ malade ; ainsin un prête, déguisé in médcin, peut rintrer dins l’tour et l’baptise in muchette

Dioscore part in voïage. Adès, Barbe, nuève crétienne, démanoque (démolit) eine milette un mur dé l’tour pou faire eine trosième ferniete.
Tros ferniètes cha arprésinte el symbole dé l’Trinité (Père, Fieu, Saint Esprit). In pusse alle marque plein d’crox su les murs.

Sin père arvient d’sin voïage. I vot l’dallage des crox et dé l’ferniète . Barbe li dit qu’alle a fait cha pasqué ch’est des symboles crétiens et qu’alle est dévnue crétienne.
Dioscore, in rage, met l’fu à l’tour mais Barbe arrive à s’insauver et va s’mucher.

Mais un berger l’vot et va rouffionner à sin père. Dioscore, i’emmène s’file chez Marcien, el gouverneu romain de l’province. Ch’ti chi ermeude à Barbe d’arnoncher à s’foi. Alle arfuse !
Marcien i applique les los romaines cont’ les chrétiens édon i l’fait torturer. Aveuc des peignes in fier, in laboure sin corps, in met l’fu dins sin coïssage (blessures). Barbe n’arnonche pon !

In continue dé l’torturer, in buquant des cops d’martiaus su s’tiète ! Rin à faire ! Barbe n’arnonche pon à s’fo ! Véyant qu’i a rin à faire, Marcien ermeude à Dioscore d’coper li-menme l’tiète à s’fille. Dioscore coupe el tète à Barbe et sitôt i kée mort foudroïé pa l’foudre.

Les crétiens i veulte récupérer el corps dé l’jonne fille. Mais pou pon s’trahir, i peuvte pon dire sin prénom perse ni sin prénom d’baptème crétien. Adès i diste qu’i vienn’te arsaquer el corps dé l’jonne barbare. Chu qui esplique sin preume prénom.

In 1969, l’nom d’Barbe a été arsaqué du calindrier romain. In a armis à l’plache sin preume prénom, Barbara, fiétée el 4 déchimbe. In l’arprésinte aveuc eine tour à 3 ferniètes, un live, eine palme ed martyre ocore eine ostie, un ciboire.

Au c’minchmint les crétiens fasote des prières à Ste Barbe pour s’protéger dé l’foudre. Pis, in l’a pris pou s’protéger des métiers dus qu’i’a l’fu , d’z’explosions, dus qu’in utilise l'fu, poudre, dinamite. Ainsin alle est patronne des carbonniers, pompiers, artilleus, sapeurs, artificiers, canonniers, géoloques, ceusses qui creuste des tros, des tunnels pis aussi d’architectes.

Ainsin in met toudis eine estatue d’sainte Barbe à l’intrée des tunnels in costruction. El soute à munitions d’un batiau d’guerre i s’appelle el sainte Barbe. Dins l’temps, à Liège, l’hospice Sainte Barbe archévot les "files insoumises".
Les imp’reurs byzantins avote ker ses arliques. Au XVI sièque, i l’zont pris pou les mette à Constantinople au XVI sièque. Eine partie a été arsaquée pa des vénitiens et eine aut’ partie par l’file d’Alexis Comnène d’Kiev pou êt’ plachée à l’cathédrale St Vladimir à Kiev


Quèques traditions :
In Provence, el 4 déchimbe, in as’mot du blé ocore des lintiles, sur du coton accrui d’iau, dins eine tiot pot. Si cha s’liève bin ch’est sine d’bonne récolte pou les cinsiers obin d’abondance pou les aut’gins.

In Alsace, el 4 dichimbe, in coupot des branques d’apes fruitiers seurtot d'cérisiers. In l’zé mettot dins un pot rimpli d’iau. Pis chaque jour, in copot ein tout tiot morciau dé l’tige et in arnouvlot l’iau. Si i’avot des fleurs à Noël ch’tot sine d’abondance. In fait les gins l'zé mettote 3 smaines avant l'4 déchimbe pou avoer des fleurs.

In Savoie, à Borel, in ouve el cappelle Sainte-Barbe pou y dire eine messe el matin. Pis les fidèles mingent eine soupe d’haricoeuts et d'lard qu’in a préparée el velle dins eine grante marmite

Quèques églisses et capelles :
Eglise Ste Barbe : à St Etienne, quartier du Solel, patronne des carbonniers. Eine aut’ à Cusnes (Meurthe et Moselle), église in fier (unique in Europe). Cappelle ed Fouet (Morbihan), en flanc d’colline, plus larche qué lonque
Nouviau bâtimint Bibliothèque Ste Barbe à Paris : S’ra overte in 2009, à Paris, din l’quartier latin, à côté d’cheulles ed la Sorbonne, Cujas, Ste Geneviéfe. In libe service pou l’z’étudiants : Drot, Sciïnces politiques, humaines sociales, économiques, physiques, Lanques, Littérature, Art, Lettes



 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |