histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ché vints d Artois... (12/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)
  ch' baril multifonctions ... (14/11/2017)
  arrivée d' la télé et demandez le programme 3 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 2 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme 1 (13/11/2017)
  arrivée de la télé et demandez le programme (13/11/2017)
  les Ch'tites souris (12/11/2017)
  cor heureux qu in avo du sape (12/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 2 (09/11/2017)
  du grr au ploc ploc en passant par le vroum vroum 1 (09/11/2017)
  du grrr au ploc ploc in passant par le vroum vroum (09/11/2017)
  pour la soif .... (08/11/2017)
  merci Aspro (08/11/2017)
  à chaque époque s' magie ... (06/11/2017)
  Riquiqui et Roudoudou (06/11/2017)
  les disques à histoires (05/11/2017)
  l'essoreusse à linche (03/11/2017)
  sujet marronnier (02/11/2017)
  les Killtoïds (29/10/2017)
  mets tes basquettes (29/10/2017)
  le velours de l estomaque (24/10/2017)
  gueule à chuque (23/10/2017)
  la magie du taquin (22/10/2017)
  la mort sous l' cagnard (19/10/2017)
  tampons scolaires (18/10/2017)
  Chrysanthèmes (18/10/2017)
  sauf..... (16/10/2017)
  Eune goutte d' jus (photo) (15/10/2017)
  Dins chés caffes (03/10/2017)
  l' framacie (03/10/2017)
  ché chuques à mon Maréchal (02/10/2017)
  du byrrh au visqui (02/10/2017)
  la joie des jeunes (27/09/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...
 Mégane ( 08/09/2017)
Bonjour, Habitant ...
 FRYHTAN ( 30/06/2017)
Bonjour à toutes et ...
 Pascalou ( 25/06/2017)
Bonjour à tous, je v...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
piscine de Bruay
par loumarcel le, 04/08/2005  

Comme nous étions heureux lorsque, entre copains et copines, venant des Grands Bureaux, rue d’Chatellerault, rue Anatole France, rue de Paris, de Béthisy etc… du Quartier quoi, et après trois kilomètres au moins et à pieds bien sûr (il va falloir remesurer la distance), et deux ou trois paquets de « P4 » « Parisiennes », nous arrivions devant les grilles de la piscine.
C’était l’été, les vacances, il faisait chaud, et en arrivant après ces trois kilomètres minimum, la première chose que nous faisions, c’était de regarder l’ardoise qui annonçait la température de l’eau.
« Quelle chance, aujourd’hui elle fait 20° ! »
c’était rare, car cette piscine n'était pas chauffée à l’époque.
Elle était souvent entre 17 et 18°, mais nous étions heureux et contents.
A l’ouverture de la piscine, selon le prix payé, nous avions droit, soit à une cabine individuelle, soit une cabine collective pour y laisser nos habits à l’intérieur.
Ce qui me reste c’est l’odeur de la piscine : l’odeur du chlore en y arrivant, et ensuite en entrant dans ces cabines, ces cabines nettoyées au jet d’eau, l’odeur de leur l’humidité.
Bref cette odeur m’est restée et je suis sûr de ne pas la confondre avec aucune autre odeur, c’est l’odeur de «ma» piscine, celle de Bruay il y a 47 ans je n’ai jamais retrouvée cette odeur.
Mais il y a d’autres souvenirs aussi, ces souvenirs sont ceux passés tout en haut, au « solarium » à discuter avec les copines, mais aussi à regarder leur « formes », ces formes qui naissaient.
Bref, j’aimerai bien retrouver ces copines et voir leurs « formes » à l’heure actuelle.
Toutes ne pourraient être là, car je sais que quelques unes sont décédées, déjà.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |