histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  au chant de l alouette fin (16/02/2019)
  au chant de l alouette 2 (16/02/2019)
  au chant de l alouette (16/02/2019)
  branque d' thym (10/02/2019)
  ch' torchon calendrier (09/02/2019)
  au coin del rue sur google maps (09/02/2019)
  dins ma rue sur google maps (09/02/2019)
  notre patois (09/02/2019)
  Du PATOIS ou du CHTI ? (06/02/2019)
  l' aprés midi dins ché commerces (03/02/2019)
  qu au matin dins ché commerces (03/02/2019)
  Mardi gras fais des crêpes (ou ben des gauffes) (01/02/2019)
  les chaussons aux pommes (26/01/2019)
  du qu' t as été en vagances ? (26/01/2019)
  ch'est comme aux ouatéres.... y a pu d' papier... (26/01/2019)
  Rondeau (21/01/2019)
  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
piscine de Bruay
par loumarcel le, 04/08/2005  

Comme nous étions heureux lorsque, entre copains et copines, venant des Grands Bureaux, rue d’Chatellerault, rue Anatole France, rue de Paris, de Béthisy etc… du Quartier quoi, et après trois kilomètres au moins et à pieds bien sûr (il va falloir remesurer la distance), et deux ou trois paquets de « P4 » « Parisiennes », nous arrivions devant les grilles de la piscine.
C’était l’été, les vacances, il faisait chaud, et en arrivant après ces trois kilomètres minimum, la première chose que nous faisions, c’était de regarder l’ardoise qui annonçait la température de l’eau.
« Quelle chance, aujourd’hui elle fait 20° ! »
c’était rare, car cette piscine n'était pas chauffée à l’époque.
Elle était souvent entre 17 et 18°, mais nous étions heureux et contents.
A l’ouverture de la piscine, selon le prix payé, nous avions droit, soit à une cabine individuelle, soit une cabine collective pour y laisser nos habits à l’intérieur.
Ce qui me reste c’est l’odeur de la piscine : l’odeur du chlore en y arrivant, et ensuite en entrant dans ces cabines, ces cabines nettoyées au jet d’eau, l’odeur de leur l’humidité.
Bref cette odeur m’est restée et je suis sûr de ne pas la confondre avec aucune autre odeur, c’est l’odeur de «ma» piscine, celle de Bruay il y a 47 ans je n’ai jamais retrouvée cette odeur.
Mais il y a d’autres souvenirs aussi, ces souvenirs sont ceux passés tout en haut, au « solarium » à discuter avec les copines, mais aussi à regarder leur « formes », ces formes qui naissaient.
Bref, j’aimerai bien retrouver ces copines et voir leurs « formes » à l’heure actuelle.
Toutes ne pourraient être là, car je sais que quelques unes sont décédées, déjà.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |