histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
piscine de Bruay
par loumarcel le, 04/08/2005  

Comme nous étions heureux lorsque, entre copains et copines, venant des Grands Bureaux, rue d’Chatellerault, rue Anatole France, rue de Paris, de Béthisy etc… du Quartier quoi, et après trois kilomètres au moins et à pieds bien sûr (il va falloir remesurer la distance), et deux ou trois paquets de « P4 » « Parisiennes », nous arrivions devant les grilles de la piscine.
C’était l’été, les vacances, il faisait chaud, et en arrivant après ces trois kilomètres minimum, la première chose que nous faisions, c’était de regarder l’ardoise qui annonçait la température de l’eau.
« Quelle chance, aujourd’hui elle fait 20° ! »
c’était rare, car cette piscine n'était pas chauffée à l’époque.
Elle était souvent entre 17 et 18°, mais nous étions heureux et contents.
A l’ouverture de la piscine, selon le prix payé, nous avions droit, soit à une cabine individuelle, soit une cabine collective pour y laisser nos habits à l’intérieur.
Ce qui me reste c’est l’odeur de la piscine : l’odeur du chlore en y arrivant, et ensuite en entrant dans ces cabines, ces cabines nettoyées au jet d’eau, l’odeur de leur l’humidité.
Bref cette odeur m’est restée et je suis sûr de ne pas la confondre avec aucune autre odeur, c’est l’odeur de «ma» piscine, celle de Bruay il y a 47 ans je n’ai jamais retrouvée cette odeur.
Mais il y a d’autres souvenirs aussi, ces souvenirs sont ceux passés tout en haut, au « solarium » à discuter avec les copines, mais aussi à regarder leur « formes », ces formes qui naissaient.
Bref, j’aimerai bien retrouver ces copines et voir leurs « formes » à l’heure actuelle.
Toutes ne pourraient être là, car je sais que quelques unes sont décédées, déjà.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |