histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Immigration des Espagnols dans les mines
par Mat le, 24/01/2009  

Pour mon étude "Ces gueules noires venues d'Espagne", je recherche des documents ou des témoignages sur le thème des immigrés espagnols ayant travaillé dans les mines de charbon de France, vous pouvez me contacter à mon adresse: mathieu.piqueras@laposte.net

Un exemple d'immigré ayant travaillé dans les mines du Pas-de-Calais : Manuel LLaneza.
Manuel LLaneza était déjà mineur dans la région des Asturies au nord-ouest de l'Espagne lorsqu'il est renvoyé suite à une grève longue de 3 mois. Il décide d'émigrer en France en 1907 et est employé dans les mines de Lens. Il met à profit ses trois années passées dans la région pour connaître de nouvelles formes d'organisations syndicales dans le Nord de la France et en Belgique, expérience formatrice.
Bien que travaillant loin des Asturies, il se tient informé de l'évolution de la situation de ses compatriotes à qui il lancera cet appel à la lutte dans une lettre datée de 1908 : "Rien, absolument rien, ne peut justifier votre démobilisation. La peur chez certains, le vice de la boisson chez d'autres, vous empêchent de remplir votre devoir le plus sacré : Vous protéger et protéger vos enfants des maux et misères dont vous êtes victimes et qui, en continuant ainsi, seront de plus en plus cruels et intenses. Seule la mobilisation peut vous élever à la condition d'hommes et peut amener du bonheur dans vos foyers."

De retour dans les Asturies en 1910, il fonde le SOMA (Syndicat des Mineurs Asturiens) dont il sera Secrétaire jusqu'à sa mort en 1930. Il deviendra également Maire de la ville de Mieres et Député.


Suite à une immigration pour raisons économiques ou à un exil politique, de nombreux immigrés espagnols constituèrent la main d'oeuvre des bassins houillers, cela sera facilité par les accords d'immigration permettant la mobilité des travailleurs, accords entre l'Espagne et la Belgique (1956) et entre l'Espagne et la France (1961).


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |