histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le chti en projet pédagogique
par bourdonb le, 05/08/2005  

Article de la Voix du Nord du mardi 2 août 2005

Les ch'tis déshérités

Depuis plusieurs années, les langues régionales sont étudiées dans les établissements scolaires de nombreuses régions de France. Les enfants bretons, corses, catalans, basques, alsaciens, occitans... sont familiarisés très tôt à la langue traditionnelle. Pourquoi la langue de chez nous n'est-elle pas transmise à nos enfants, alors qu'elle est officiellement reconnue, comme les autres, dans le rapport du professeur Cerquiglini remis au Gouvernement en 1999 ? Certes la Charte européenne des langues régionales n'a pas été ratifiée par le Conseil constitutionnel sous prétexte qu'elle n'est pas conforme à la Constitution. Mais alors... des régions sont capables de faire le nécessaire pour perpétuer leur langue, et d'autres restent indifférentes à ce patrimoine ! C'est le cas du Nord-Pas de Calais où pourtant un récent sondage de La Voix du Nord démontrait l'intérêt que portaient les Ch'tis à leur langue ! Alors, on bouge quand ?


Tertous a l'ouvrache !

Sans attinte, y a belle lurette que des maïtes d'école i ont busié qu'i fallot faire quett'cosse pour donner ch'l'héritache à ches infants. Ch'est fini l'temps qu'in dijot que l'patois ch'est vulgaire et qu' ch'est du français déformé. Alors not'parlache i fait partie de ch' projet pédagogique ed'l'Ecole qui est invoïé à l'Académie, ou au Rectorat pour ches collèches et lycées. Après... y a assez d' bonnes poésies dins l'anthologie, d'bellottes canchons, et d'pitits sketches jués à partir d'histoires d'Cafougnette, pour rimplir eun'heure ed'picard par semaine. In apprind du vocabulaire, des mots qu'in a oublié, des mots qui arsannent (ressemblent) à du latin, à d'l'inglais, à d'l'espagnol ou à du flamind, des mots qui sont v'nus inrichir el'langue française elle-même, pisque l'picard i existot avant l'français. Si in n'se met point à l'ouvrache à ch't'heure pour transmettre, après i s'ra trop tard !


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |