histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l'tranche ed' jambon
par minloute le, 09/08/2005  

quo d'pu banal achteure qu'eune tranche ed jambon, in a eu d' tout ché dernieres années, du simili jambon qui nageo dins l'io dins sin plastique
ch'ti lale y a fait du mo au vrai jambon, et pour longtemps
pi aprés cha a été la mote des jambons type ancien, cuit au feu d' bo qui disottent et qu en fait in passo un coup d' chalumeau d' sus pour faire croire cha à ché gins

non mes gins, j' vous parle du vrai jambon , chti qu' Omer ou Marthe , les bouchers del rue Anatole France ed' Bruay , qui vindottent
ch' rituel éto toudis l' même , i faisottent aller l' machine , mais avant i zavottent d' minde l' épaisseur des tranches, et y avo un geste del main pour accompagner l' tranche ed gambon such' papier d' emballache rose qui zavottent plaché in d' sous
et dins ché momint là quand qu on mingeo des frites avec du gambon , chéto aussi nourrissant que si in mingeo eune aut'viante, i yavo rien d' dévalorisant

par Marie-Claire le, 10/08/2005

Cha m'rappelle l'mien d'boucher charcutier à Enquin les mines.
J'artrouv'ra jamais non plus un jambon parel, j'em m'souviens core bien du goût mais cha rest'ra un souv'nir.

Y avot pas que l'jambon qui étot bon, i faijot tout li-même et tout étot excellent, ché patés, ché saucissons, tout
I s'appelot René Caron et sur sin papier d'emballache chétot marqué "chez René tout est frais, chez Caron tout est bon" et chétot pas usurpé, personne aurot dit l'contraire
In plus in avot ker à aller à s'boutique, déjà tous ché clients avotent drot à eune rondelle d'saucisson et comme y avot d'l'humour, in passot souvint un bon momint

par camanette le, 12/08/2005

pi,y fallo minger ch'gras autour,fallo surtout pon gaspiller


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |