histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les Gilles de Binche
par Marie-Claire le, 29/03/2009  

Tout d’abord un peu d’histoire, nous avons tous vu des Gilles dans les carnavals de notre région et j’avoue qu’à l’époque bien souvent ils nous fascinaient et même nous impressionnaient, mais je ne m’étais jamais posée la question de l’origine des Gilles dont les plus célèbres sont ceux de Binche en Belgique.
L’origine remonte au 22 août 1549, Marie de Hongrie qui habitait le château de Binche voulut organiser une fête en l’honneur de son frère Charles Quint et de ses conquêtes, pour cela elle invita des représentants des peuples conquis. Etaient entre autre représentés les Incas et leurs costumes, couleurs, coiffures plurent beaucoup.
Les binchois s’en inspirèrent et créérent ce personnage, le roi de leur carnaval : le Gille de Binche

Si je vous parle des Gilles aujourd’hui c’est que j’en ai rencontré ce week-end lors d’un carnaval dans ma région, en attendant le départ du défilé et pendant les préparatifs tout le monde était rassemblé sous la halle de la ville, l’ambiance était bon enfant et je n’ose vous dire combien j’ai pris de photos des Gilles. Car la dernière fois que j’en avais vu cela devait être au carnaval d’Aire sur la Lys en 1977 … et ils est assez rare d’en voir ailleurs que dans le Nord

L’habillement du Gille :

Le chapeau qui pèse environ 3 kg, superbe, en plumes d’autruche, à l’origine il était en plumes de coq ou de marabout. Le chapeau est constitué de 8 à 12 grandes plumes réalisées à l'aide de 240 à 290 petites, le tout est monté sur une buse en armature métallique couverte de tissu blanc. Seul problème avec les plumes d’autruche, dès qu’il pleut ils doivent retirer le chapeau et c’est arrivé aujourd’hui … mais la pluie n’a pas duré ..

La blouse et le pantalon, sont faits de toile de jute où sont cousus des motifs de lions et des bandes noires, rouges et jaunes. Les côtés de la blouse et du pantalon ont plusieurs mètres de ruban froncé comme la collerette reposant sur les épaules du Gille. De 150 à 200 m de ruban sont nécessaires pour leur confection. Les Gilles rembourrent leur blouse de paille pour donner du volume au costume

Les sabots, sont creusés dans le peuplier ou le saule, les Gilles portent des chaussons de laine ou de coton sans couture pour se protéger des sabots. Ils tapent avec leurs sabots sur le sol pour rythmer la cadence des airs de Gilles

L’apertintaille et ses grelots
L’apertintaille est la ceinture et pèse 2 à 3 kg. Elle est composée de laine rouge et jaune et mesure 10 à 15 cm de large. 6 à 9 petites clochettes y sont fixées. Un grelot de poitrine est placé sur le plastron, à l’avant. Les grelots ont des poids différents et le son est fonction de la taille du grelot.

Le panier, le fameux panier en osier tressé d’une forme particulière et qui sert au transport des oranges que les Gilles jettent lors du défilé. A noter qu’ils les jettent moins qu’avant et qu’ils sortent même des rangs du défilé pour les distribuer. Je me suis laissée dire que certaines villes n’avaient pas apprécié le jet d’oranges qui faisait parfois quelques dégats dans les vitrines ..


Je vous laisse apprécier tous ces détails sur les quelques photos prises ce week end

par TIOT RITAL le, 02/04/2009

I'a quèques dizaines d'ans, m'feimme et mi in est dallé vir les Gilles à Binche pou l'zé moutrer à m'gadrouillette ed 6 ans, mes fieus ed 4 et 2 ans. In s'a plaché au bord d'eine tiote plache mais les gins qui arrivote, sins gêne, i s'sont mis edvant. Nos jonnes n'véyote pu rin. Alors, j'a assis un fieu su mes épaules et parel pou m'feimme. Ej m'a abassié et l'fille alle est monté su mes g'nous.
Au lon arrivote les Gilles din leu grand rambuquache ed cuifes, tambour et greusse caisse. Comme les gins avote treup avinché, les gindarmes belges monté su des quévaux i l'z'ont fait arculer brutal'mint. Les quévaux anarvés i s'ardressote su leus gampes arrière et les gins pris d'frousse et paniqués arculotte viv'mint. Bousculés, m'feimme et mi in a manqué d'kéïr. M'tiote fille alle a déquindu d'mes g'nous et t'not m'main aveuc forche.
Bétôt, j'n'ai pu vu qué s'tiète à mitan muchée pa les gins qui poussote gramint. J'véyos el désespoir dins ses biaus yus et alle m'épautrot l'main comme si alle dallot s'noïer ! J'avos biau crier "Attintion i'a des tiots z'infants !" Bawette, cha poussot in m'riant au nez ! M'feimme alle volot coper, arjointe el trottoir
"Nan, ch'est impossipe ! Laissons nous porter pa l'courant !" qu'j'li ai crié. Ch'est chu qu'in a fait pindint 200 mètes et après bin des ruses in a arrivé dins un bout rue sins gins. Mes z'infants brayote gramint ! L'pu jonne i'avot archu eine orange su s'tiète et pris gramint d'frousse i avot accrui s'marrone! M'tiote file alle savot pu bouger ses bras et gampes telmint qu'in l'avot compressé. L'dernier i brayot pou accompagner el z'autes! Mais mes jonnes i n'ont pu voulu artourner vir les Gilles ; i z'étote dégoutés.
Mes gins né m'parlez pon des Gilles ed Binche, ni d'chés gindarmes sins cervelle à qu'vaux, ni dé biète l'foule qui avot ker à pousser !
Au diape tout cha !


  ( 8 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |