histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les anciens électrophones
par nounours-94 le, 26/08/2009  

ej vous parle du temps quand les chaînes hifi n'existotent pas cor. chétot eun' sorte ed' valisse dont l' couvert servot de haut parleur. i suffisot ed l'inlever et l' mettre bon nous semblot selon el'longueur du fil. l'avantache avec ché appareils là ché qu'au milieu d'el platine on mettot eun' sorte ed plot et on pouvot impiler eun' dizaine ed 45 tours et là tout s' faisot automatiquemint dès qu'el disque i étot finit ech' bras i s'arn'allot et l'aute i quéyot tout seu. parel pour ché 33 tours là chétot eun' tige mais chétot risqué si el tro du disque i étot trop grand soit qui penchot du côté qui voulot quer, soit i quéyot tout seu sans crier gare. comme quoi dins ch' temps là on n'avot pas besoin ed' DJ pour faire bombance.
ché un tiot souv'nir qui m'est ar'vénu hier et qu'ej voulos vous faire partager.

par domingues le, 26/08/2009

mes parents avaient aussi un électrophone que l'on appelait aussi: pick-up. nous écoutions souvent des disques polonais. Mais ma Maman aimait beaucoup les "Compagnons de la chanson" et nous avions donc un disque de ce groupe. Ils étaient au moins 7 (je crois) et moi dans ma tête de petite fille, je pensais qu'ils venaient tous dans la boîte pour chanter. Ce qui me paraissait magique, ce n'était pas le fait de venir dans l'électrophone mais qu'ils savaient que ma mère avait envie de les écouter. Comment cela était-il possible? où étaient-ils? L'imagination des enfants est toujours surprenante!!!
Voilà un beau souvenir.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 11 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |