histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch' lapin et m' mère (19/10/2019)
  BECS DE CORAL ET BENGALIS (16/10/2019)
  ché sms mms i zont bon dos (13/10/2019)
  PICHON ROUCHE ET BITACLÉ (11/10/2019)
  L BRADERIE D BRUAY (08/10/2019)
  devoir sur la braderie la correction (07/10/2019)
  braderie la fin (07/10/2019)
  au milieu de la braderie (07/10/2019)
  déchinte à la braderie (06/10/2019)
  départ à labraderie (06/10/2019)
  j a pinsé à ti Papa (30/09/2019)
  IN VA TUER CH COQ (29/09/2019)
  ché supporters d' footballe (29/09/2019)
  poésie en automne (28/09/2019)
  je coupe ... (28/09/2019)
  Émotion, notalgie, en revisitant les récits (24/09/2019)
  JUER AU FOOT À L' USB (23/09/2019)
  cité rigoulet et cité de l armentiou à Puyoo (21/09/2019)
  départ des arondes ...acoutez ché viux... (21/09/2019)
  DU FOOTBAL AU STADE DE LABUISSIÈRE (19/09/2019)
  Merlimont au soir partie 4 (15/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 rectification (13/09/2019)
  DU MARTINET OU DELLE CHEINTURE ? (13/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 2 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 1 (08/09/2019)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  Stade vélodrome de Bruay (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  le Touquet Paris Plage (20/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  la fronde (15/08/2019)
  ché tétards (15/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  in arvenant de Merlimont (11/08/2019)
  cor un ancien camarate d'école qui s'in est allé (08/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  remonter le temps c'est possible (29/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  Les démolitions des corons au 3 à Bruay (27/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  y a 50 ans j'y a cru.... (20/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  les hommes volants (14/07/2019)
  cha sint l'iote ..... (14/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  la magie du cinéma 1 (06/07/2019)
  Casino ou Colisée ? (01/07/2019)
  LE PASSÉ (01/07/2019)
  faut l imager t' mason Bernard (30/06/2019)
  L’ FÊTE DES ÉCOLES (23/06/2019)
  les hortensias (23/06/2019)
  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
souv'nir d école la suite
par minloute le, 07/12/2009  

chéto midi , d ailleurs in l' savo pasqu in intindo ché sirenes des ateyiers du 2 , zavez connu cha mes gins, l' sirene ! cha nous "bercho" les zoreles au midi, que t éto sur d' pas oublier que chéto l'heure
in s ' levant pour armette ché mantiaux, in s a précipité d abord aux farnietes , chéto cor pire qu' taleure ! ch'maite i nous metto in rang et hop i nous lacho au miyeu del cour, mais t avo pas interet à courir sinan t avo dro al' prochaine récréation à faire l' tour del cour avec tes mains sut' tiete

là i faijo vraimint vilain , ché manmans ale zétotent comme arcroq'villées à coté del porte pour s' proteger du vint, et celles qui avotent eu l idée d' printe un parapuie i voyottent que chéto pas gagné, pasque i neigeo ché sur mais cha tombo d' coté et avec du vint in plus

ale zavottent mis ché bottines et les plus prudentes comme m' mère ale zavotent des lulus aux pieds

des lulus chéto comme des crampons avec un elastique, qu in passo au d'sus del chaussure et cha permetto d' pas tomber
sache précaution pour m' mère qu ale marcho djà comme un canard ché panards à 10 h 10 et si j exagero un tchiot peu mais ché pas min genre savez .... in pourro dire qu ale marcho à 10 h un quart

nous in arrivo tout contints vire nos mères mais in éto vite calmé par ché zarmontrances, "tin cou, tin cou, mais freume tin col ! du qu ale est d' t 'n écharpe ? té la cor oublié in classe, t as interet al' ram'ner taleure sinan te va vire ! "
e et ti mais met me t' capuche , te va attrapper du mau, ravisse té caveux i finque , nan mais ché pas possipe , ch' maite i ravisse donc pas commint qu' vous vous habillez , bin cha a du et' bio taleure al' récréation"

"mon diu tes bottines, mais t as fait expret ed marcher d'dins la neiche mais ché pas possipe ah faudra pas s' plainte si zetes malates"

"té va vire tin père quin que j' va li dire, eune paire ed bottines toute neuffe et ti t in print pas soin"

et patati et patata, j in passe et des meilleures mais j' su sur que vous vous etes tous arconnus in tchiot peu quand meme dins ché reflexions des mamans

bon , in croyo qu in auro la paix quand qu on allo armonter al' mason
bin nan pas question d' lacher l' bras del' mère, as' deminder si ale compto pas sur nous pour leu servir ed baton pour armonter l' rue d'denain
nous in avo qu eune envie lancer eune paire ed boules ed neiche
opu pire s amuser à glicher tout in restant accroché au bras d' nous mères, mais cha cha les faijo pas rire "mais te veux que j' tompe à terre ou quo ? t arrete ou j va l' dire à tin père"

dans la plupart des cas cha nous calmo et chéto rageant d artourner as' mason tout in pouvo pas profiter del' neiche

arrivés au niveau del rue anatole france, in voyo qu' ché carettes al' zavottent du maux à avincher , in tout cas si m'mère ale auro voulu j' su sur qu in marchant un tchiot peu vite in auro pu aller à leu vitesse , voir à les dépasser

yavo djà des prévoyants qui avotent mis sul' neiche ché chintes du fourneau, cha s'ro bio quand que cha va deg'ler tout cha, in tout cas chéto pratique quand meme, car savez quand que ché gins i passent toudis au meme indro bin l' neiche as' tasse et cha gliche incore plus

in rintro al' mason et là faijo cor plus caud , mais chéto tout un rituel , "va pas plus loin" , "reste such' paillasson" "print tin mouchoir dégueulasse au lieu d' mouquer t' nasse sur eut' manque" "ravisez meu i est trempé d' partout, et l' mason que j avo tout fait tout l'in bas hier , mon diu que malheur" "allez va met' tes chaussons" " hé arviens chi, va querre ch' papier journal"

ouais chéto l avantache d avoir un fourneau, m' mère ale metto du journal ed dins ché chaussures mouillées, pi ale metto l' paire d' chaussures d abord au sol prés du bac à chinte, pi aprés ale les mettotent à coté dech' fourneau in espérant que cha so sec avant d artourner à l école


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 13 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |