histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Libercourt, vieilles photos de chantier dans les mines années 48-49
par favre le, 17/12/2009  

Vieilles photos de chantier dans les mines et la cité des six drèves à Libercourt années 48-49

Mes parents, immigrés italiens, ont habité dans les années 47-48-49 cette cité. Mon père était chef de chantier dans une entreprise de travaux publics (SARL Bouvet à Arras) qui avait des travaux dans la région de Libercourt à cette époque là et nous avons occupé, en même temps que d'autres ouvriers de l'entreprise, des baraquements. J'ai gardé quelques photos de ce lieu et de certains chantiers effectués dans les mines (je ne sais pas exactement où se situaient ces chantiers mais certains internautes pourraient éventuellement le retrouver)

Les premières photos sont des chantiers que l'entreprise Bouvet d'Arras (qui a cessé son activité depuis 1964) a mené à bien. (cuves ? silo ?) Si quelqu'un peut me dire de quoi il s'agit, mon père travaillait dans cette entreprise.
La dernière est prise dans la cité des six drèves à Libercourt, année 48-49

par burbaczka le, 17/12/2009

Bonsoir . Au jour d'aujourd'hui , en se mettant face au stade de foot et en tournant le dos à la place du marché, en aperçoit le chateau d'eau. A main droite vous avez les quelques maisons qu'on voit sur les photos , c'est la rue Cyprien Quinet . A la plase du terrain de foot il y avait la plus grosse usine de goudron du secteur. Goudron très utilisé dans le temps et obtenu à partir de la distillation du charbon..

Au début de la guerre (je crois en 42) la résistance a fait péter un train de munition allemand à la gare . L'incendie qui s'est déclaré a également mis en feu l'usine qui a été fortement détruite. L'incendie a duré 3 jours. Donc les photos c'est la reconstruction de l'usine juste après la guerre.
Depuis l'usine a été rasée. La maison du directeur sert de salle de mariage et les bureaux de crèche. Quand aux "baraques" de 6 drèves qui servaient de logement aux mineurs immigrés (italiens puis polonais et en derniers les marocains) elles ont été rasées et depuis c'est un lotissement moderne (Les Marllières)
Voila ce que je peux dire et chapeau pour le site que je compulse tous les jours.


  ( 5 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |