histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  le balto ou le marigny fin (22/04/2017)
  le balto ou le marigny (22/04/2017)
  pour ché polonais (22/04/2017)
  Langue, rollmops et oignons vinaigrés ! (21/04/2017)
  là ch'est pour les sensations fortes (20/04/2017)
  allez in faire minger asteure (19/04/2017)
  au matin (17/04/2017)
  prochaine série (13/04/2017)
  Min pépé à mi (06/04/2017)
  bientôt 3 ans ...... (26/03/2017)
  minloute au bordel (26/03/2017)
  faut ti in rire ou in braire (19/03/2017)
  Liévin, Cérémonie et commémoration du 16 Mars 1957 (17/03/2017)
  la p'tite clef du bonheur ... (09/03/2017)
  yoyo le deglingo (05/03/2017)
  Raymond KOPA (03/03/2017)
  Marinette (28/02/2017)
  j auro pas du aller rouvrir l' portal (26/02/2017)
  ch' mimosa (25/02/2017)
  mystère d' carte postale (22/02/2017)
  min grand onc' chauffeur d'ingénieur (21/02/2017)
  à vélo dins min quartier (20/02/2017)
  le drive 1 (19/02/2017)
  le drive (19/02/2017)
  cordonnier rue Anatole France (18/02/2017)
  le tapioca (17/02/2017)
  tem' rameneras du marché (15/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy fin (14/02/2017)
  du rififi à l impasse Toupy (13/02/2017)
  du pélican à la lessiveusse (12/02/2017)
  du créchon au bas nylon (11/02/2017)
  aut' moyens d' locomotion (10/02/2017)
  carettes d' la rue leverrier (09/02/2017)
  à l arriere de l ariane (08/02/2017)
  décés de monsieur Opigez (07/02/2017)
  si cha existe cor ... (04/02/2017)
  France 2 l'épopée des gueules noires (02/02/2017)
  cocorichti (30/01/2017)
  cuisine - du guinsse (30/01/2017)
  jacinthe (25/01/2017)
  sur les routes nationales fin (24/01/2017)
  su les routes nationales partie 2 (23/01/2017)
  décès de Mado Poquet (1) (22/01/2017)
  récitation fin (22/01/2017)
  su les routes nationales partie 1 (21/01/2017)
  décés de Mado Poquet (20/01/2017)
  récitation partie 2 (20/01/2017)
  récitation partie une (19/01/2017)
  tin gardin (18/01/2017)
  Magellan à cause d' ti (15/01/2017)
  à Monsieur Robitaillé (15/01/2017)
  la même histoire version 2 (12/01/2017)
  la même histoire version 1 (12/01/2017)
  ch' maite au traval partie 2 (10/01/2017)
  ch' maite au traval partie 1 (10/01/2017)
  Changement d'école (10/01/2017)
  Hiver d'antan (09/01/2017)
  Alfred Leroy (09/01/2017)
  ch' maite Robitaillé (08/01/2017)
  fautes d' français à l'Élysée (08/01/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mineur toujours ( 04/03/2017)
l'écomusée de Noyell...
 ch piou ( 20/01/2017)
Je vous écris ces qu...
 d. FREVILLE ( 05/01/2017)
je suis un ancien mi...
 Hervé62155 ( 22/12/2016)
Joyeux Noël et bonne...
 franed ( 16/12/2016)
Bonjour, site très i...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
bord' d' mer
par minloute le, 11/01/2010  

à la mer, j' vous parle jusqu à la fin des années 60 , in pouvo construire des cabanes in bo l' long d' la plache ,cont ' ché dunes, chéto c' que faijotent ché gins qui avotent eune mason d 'vacances à la mer

d' dins in in metto des chosses, in allant du seau et del' pelle jusqu à l'grante tente

ché chéto super pour s' protéger du vint et du solel, un seul bémol et j' diro meme d' poids, ché que chéto nin leger à transporter

y avo l' toile complete, pi ch' mat central in fer, pi ch' s'seau du que d dins i yavo ché sardines pour accrocher avec eune fichelle à ché zeuillets in bas del toile, pi aussi aux quat' coints pour bin rigidifier l ensempe

fallo nin qu' cha qué su ché gins , chéto pas léger j' vous l avo dit

l' premiere chosse que ché grands i ravisotent chéto l' marée, du qu ale éto et si ale monto et si ale déchindo, pas la peine d' planter trop loin si l' mer al' monto, si fallo l' armonter eune seconte fois , du brin

chéto eune expédition quand que ché zadultes i devottent l installer, nous in voulo tout d' suite aller in d' sous, mais in s' faijo gronder, nan ché pas fini d' fixer cha peut vous querre d sus

enfin chéto bien arrimé, nous in voulo aller juer à l intérieur eh eune vraie grante tente d indien

à s' deminder si ché parints i zinstalotent te pas cha pour nous faire huigner , pasque dés qu in voulo juer à l interieur in avro dro à "mais quo ché qu' vous v'nez faire ichi, allez juer dehors , y a pas assez d' plache ou quo ? allez et arretez d' courrir , vous j' tez du sape partout

ouais fallo pas j'ter du sape partout, que raison'mint ....autant qui restent à leu masons ché raleux, eune plache , eune vraie plache ché du sape et du sape fin..me parlez pas des plaches ed galets qu in do met' in permanence des belles sandalettes in plastique jaune .....

nan fallo pas soul' ver l' sape pasque y yavo l' grand mère qu ale avo pas trempé les ortiaux dins l' mer depuis que ché zal'mands i zavottent installés ché bloquausses

nan l' grand mère al' veno al' mer pour tricoter , d ailleurs à Merlimont ale tricoto toudis, so al' plage so dins sin fauteul à coté del' grante farniete qui donno sul' rue

donc zavez compris que l' tente chéto nin pour nous, chéto presque d ailleurs une tente d' chevayiers , ou d' reine

pasque parel , y avo des sieches mais pas pour tout l' monte , parel chéto pour ché "viux" , par conte si nous in pouvo pas si assire, in "avo l'dro " d'porter les sieches jusqu à l indro que djà les grands i zétotent in train d' planter ché piquets pour monter l' tente ..

in éto bon pour porter mais in pouvo pas s y assire ed sus ...

nan , tin maillot y est mouillé ....combien d' fo que j' la intindu.....

l' tente chéto bien aussi pasque chéto un sacré point d' ralliemint , nous in parto s' baigner et quand qu on armonto, in raviso d abord du qu ale éto l' tente et aprés on commincho à courir vers elle, souvint in grelottant, pasqu i yavo souvint un tchiot vint bien vivifiant ...

in s'récauffo les pieds, et souvint in s'jetto dans les baches , pasque là chéto bien caud, in arparto à toute blinte, en évitant ché coquillaches, ché médusses, ché trous d io, ché zalgues, et surtout in essayo d' pas perte ed vue l' fameusse tente

on armonto , et in allo expliquer à ché parints les aventures extraordinaires qui nous zétotent arrivés durant leur absence au bord d' la mer , à croire que ché zénormes vagues al' zarriffent toudis quand ché parints i sont nin là.....
nan nan nan fallo aller plus loin , attinte que l' mère ale prenne l' serviette d' bain et qu ale t essuie, pasque sinan, t allo t assir là juste à coté tout in s agitant , nan nan

après in avo dro d' s assire tout inroulé dins l' serviette, et là l' mère ale sorto du sac , bien inv'loppé dins un plastique, l' grosse tartine avec du chocolat d' dins

et cor fallo pas faire attintion d'faire tomber ch' chocolat dins l' sape, pasque té pouvo frotter aprés, i resto toudis un tchiot grain d' sape et chéto pas agréape dins l' bouque ....

y a des fo , quand meme , quand que ch' vint i s' levo, d aller au fond del tente, là in avo ker cha .. in voyo l'toile d' tente qui bougeot , qui claquo , pi in intindo l' sape rouler sul' toile

nous in éto heureux, in éto les seules, déjà l' grand mère al' demindo à r'monter nous in dijant nan nan in reste cor un tchiot peu

et comme ch' vint i s' soul'vo i a fallu démonter , mais là parel, in éto pas les bienvenus pasque l' démontache del tente quand qui y avo du vint fallo faire attention d' pas s'printe cha su' l coin del guiffe

nous ché tchiots in avo ker s' met' cont' l' vint et sintir le sape piquer nos gampes et ché là que les parints i nous rap'lotent à leu bon souv'nir so pour porter ché sacs , ché fauteules et pour ché plus grands ch' piquet del' tente , pasque comme ch' vint i's'levo fallo donner l' bras al' grand mère pour pas qu elle quée

zallez dire mais que vacances .... bin j auro ker pouvoir arvenir comme cha in arriere pour arviffe cha au moins eune fo...................


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 15 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |