histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' ducasse rue Marmottan suite
par minloute le, 14/01/2010  

in déchindo l' rue Raymond Deruy, pi in passo l' rue Duquesnoy , et là in déboucho rue Florent et Télésphore Caudron pour arriver Rue Florent Evrard juste avant ch' pont du n°2

là in s arreto, pasque i yavo ché Drèze, ch' marchand qui faijot l'coin

mi chéto déjà pu min quartier là bas in bas, mais j avo des camarates qui in profitotent d' avoir archu un tchiot peu plus d argint qu à l habitute et qui rintrotent dinch' magasin pour acater des paquets d imaches comme ché imaches paninis, sauf que là chéto eune collection inglaisse et que chéto des photos d' avions d' la seconte guerre mondiale ..
j avo pas ker i rintrer dinch' magasin là , pasque j allo écrire "meme", j' continue m' phrasse quand meme, "meme" si té rintro d' dins pour piquer quéquosse , té pouvo pas, l' femme ale éto méfiante, ale raviso tout c'qu in faijo, mi j avo pas ker cha
et mi , qui a volé in étant tchiot qu un carré d' samos 99 , chéto du fromache ...meme que té rintro là d'dins tout innochint, t avo l impression rin qu à vire sin visache que této un bagnard in partance pour ché galères

faut dire as' décharche , que quand zavez chinq ou six garchons d' treisse ans qui rintrotent d un coup dins ch' magasin , ché normal qu ale es' deminte si ché pon pour voler quéquosse mais cha m a pas ingagé à y artourner par la suite

d' la in traverso ch' pont d' chemin d' fer, in voyo d' plus in plus d' gins qui déchindottent aussi vers l' rue Marmottan

au passache j' raviso si Clara ale étot pas sul' pas des' porte, Clara chéto eune cousine à min père , et pouvez et'sur que si ale y éto , j avo dro à eune pieche in plus ......

in intindo aussi d' plus in plus fort ché flonflons, souvint d' l accordéon, pi quéqu un qui gueulo à un micro, in comprenno pas cor s' qui dijo, mais rin qu à intinde cha , chéto comme si in prenno un coup d accélérateur, in s dépéchot d y arriver ...

in rincontro aussi des camarates mais eux i déchindottent avec papa manman, ouh la la, comme cor des infants , d ailleurs in les ravisotent de haut , chéto sur que l' lundi i zaurotent dro à eune reflexion du ginre " eh té porto cor des couches ? ah t éto sache avec papa manman"

in arrivo enfin dins ché rues del ducasse , musique à toute blinte qui sorto des hauts parleurs, d ailleurs souvint in avo du mau à bien intinte tel' mint cha faijo "voix d' crincrin" ...

à terre, y avo souvint djà des conféttis, ché marchands i zappelottent ché passants à tenter l' chance al' carabine , au ju d' massacre, al' peque aux canards, aux balançoires , et ché ju d' lot'rie ......

ceux que j avo l' plus ker raviser chéto l' ju l' tir à la carabine et l' ju d' lot'rie tout cha pour l' mise in scène qui y avo derriere et au pied del cible : y avo des p'luches ed toutes les couleurs , d' toute les tailles , des plus tchiotes à ch' plus grand nounours , sans oublier tous ché juets : pistolets in plastique, poupons, moulins à vent ...

un tchiot peu plus loin yavo ch' marchand d' nougat et d 'bonbons, plus tchiot in voulo qu' nou mères ale nous acate , in tout cas pour mi ,j' m in souviens cor bien, j' voulo un pistolet d' pirate , in plastique , tout noir 'té sur que té veux cha" "ouais m'man" "té sur que té veux pas un paquet d' nougat" "non m'man" et j' diro eune fo sur deux j avo c'que j' voulo, bon un cadeau, pas 10 , cha j el savo

un aut' coup j' a eu un revolver in plastique transparent et qu' d'dins i yavo des friandisses, mi les friandisses j' m in fouto , mais ché ch' pistolet que j' voulo

aprés in s' garro su ché cotés pasqu i yavo eune parate, souvint chéto comme un corso fleuri , avec jettache ed conféttis, que ché tchiots qui voulotent les ramasser pour les zarlancer i s'faijotent disputer par ché parints, et qui dit "parate" dit "majorettes" ..................

alors ché majorettes , commint vous dire, nous qui étotent in pleine "puberté" , que cha commincho à nous travailler l' cerveau et pi un peu plus bas aussi, l' défilé d' majorettes chéto un mélanche ed tous les sentimints qu in peut arsentir ach' t ache là mais j' diro meme , sans s' voiler la face , que ché des reflexions que nous ché garchons in s' fait toute s' vie ...

alors commint vous comparez cha ? pasque j' voudro pas froisser d anciennes majorettes , si j' va m' moquer ché bin gentimint , et j' diro meme que ach' t ache là in éto vraimint "intrigué, troublé" par c' qu in voyo

j' vous parle pas d un temps qui est pas cor si ancien qu' cha l' début des années 70 du qu in avo 10 13 ans...

la suite, comme in dijo, "au prochain numéro" ...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |