histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les rénovations dans les cités cor
par minloute le, 26/01/2010  

j' dis bin "in parlant pour Bruay" ,in a connu aussi ché longues demintes à soginorpa, l' visite d' un agint un bio jour sans prév'nir et qui print l' probleme à bras l' corps que cha faijo djà 6 mos que t avo fait l' demante et que eune fo l' visite passée , bin chéto parel te voyo pu personne pendant un momint et d un coup clac cha s' faijo

j a in tete l' barriere in béton qu in avo d'vant l' mason , et que quand qu ale a donné des sines d'délabremint , qu in avo peur que cha qué su ché carettes garées à coté , cha a mis un sacré momint pour qui viennent foute un coup de masse pour tout faire querre et armette eune cloture anglaisse, savez un tchiot poteau , une barre in béton, un tchiot poteau

j'me mets aussi à leu plache, faut dire qu in a construit à tour ed bras durant des decennies, sur un sol qui bin travaillé vu que, in avo construit d'sus du qu in artiro du carbon, faut l' faire

y a d' zindrots comme in haut del rue d' montataire i zont du abatte ché masons vu que chéto directemint sul' faille ed ruitz qui zap'lotent cha, et j' la dja dit j a eu l occasion gamin d' rintrer dins ché masons abandonnées avant d ete abattues, chéto impressionnant d' vire l' carrelache del cuisine complet'mint soul'vé par l' forche du sol

un peu plus bas, pour ché anciens , yavo l' coron des veuffes , chéto juste in d'sous d' la rue d' maubeuge, dins l' prolong'mint d' la rue d' montataire, des log'mints construits à la va vite, chéto rue de commentry , rue de fourchambaut , tout cha chéto djà détruit dans les années 80

aprés j' me dis aussi que , toudis pour bruay , j' précisse, in éto prés de 30 000 habitants au début des années 60.... dins les rues du centre ville cha grouillot d' monte l' sam'di...

parel pour ché anciens, souv'nez vous d' l importance du marché d' bruay place marmottan l' vendredi au matin ,parel t avo un monte ....et ché gins i zétotent cor alertes , in avo pas peur d' printe ses cabas , et d faire 2 kilometes à pied que qu' t habite rue florend evrard ou tout in haut des alouettes, rin que pour eux, déchinte au marché cha allo cor mais armonter avec ché courses par l' rue des escayers chéto sportif

faut dire aussi j' m in souviens que ché gins souvint i faijotent eune course in plus pour eune viele voisine qu ale pouvo pu grinmint s' déplacer

meme si yavo pas tant d' carettes à l époque, y avo aussi tous ché commerces dins tous ché quartiers, mi j' me souviens du haut d' la rue anatole france du que te trouvo d' tout sur 200 metes , du boucher à l épicier, du bistrot al' pharmacie , achteure i reste un dépot d' pain qui fait un tchiot peu épicerie et l' pharmacie et cor faut pas s' plainte


j' me mets a l' plache del soginorpa, j' cro qu aussi l' fait qui a bien moins d' monte achteure cha facilite leu traval

commint qu on auro pu foute al' cour, in arlogeant bin sur , toute l' rue raymond deruy et l' rue d' denain qui li est accolée , rin qu en 1970 ? cha auro été l exote , y auro eu des récriminations

pour rappel l' rue raymond deruy quand qu ale éto cor pas modifiée in l appl'o "le long coron", j' cro pour mi que y a qu au 6 l' route qu ale méno au carreau qu ale éto cor plus longue...

aprés y a des sines qui trompent pas, pratiqu'mint pu d' offices dins ché églises , ché écoles freumées et transformées, l' maternité transformée aussi in centre d' rééducation
ché un symbole d ailleurs ch' te mason quand qu on i pinse , cha a d abord été l' mason du directeur des mines d' bruay, chéto l opulence, aprés la guerre in n a fait eune maternité , cha naisso à tour d' bras par ichi, et pi aprés cha a été transformé pour soigner ché vieux oches des jeunes manmans qui avotent acouché par ichi ....


bruay continue son lent repli, in a abattu , Nounours il l a vécu , eune bonne partie des corons du 3, et à la longue ché pas fini

faut dire qu in s'demante commint cha pourra finir par ichi, vu qui a pu grinmint d' industries, d entreprisses dins l' coin

as' deminder commint cha va finir tout cha,

par nounours-94 le, 26/01/2010

el vendredi ej veyot ché garnoules déchinte el côte du 3 avec leurs sacs et leurs filets à commission. chétot un bieau et grand marqué i prenot tout l' plache Marmottan, i s' prolongeot rue Léon Noyelle rue Lamendin, jusqu'in haut d'el rue des escaliers, ché cafés i z'étotent bourrés à craquer si t'avot faim té pouvot minger eune moule frite à mo ed' min camarate Fernand. asteur qu'est-qui reste? eune paire ed' commerçants argroupés sur el plache ché café désespérémint vide. esse sus allé boire un verre l'année passée ché Marie Claude j'étos tout seu. j'ai l'impression qui a eune partie ed' Bruay s' meurt tout au moins el 3 ché triste mais ché comme cha on n' peut rien i faire.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |