histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  TELEPHONE et FACTEURS partie 2 (29/09/2020)
  Papa et sin gardin (26/09/2020)
  LA POSTE de BRUAY partie 1 (22/09/2020)
  Firestone (20/09/2020)
  départ en carette (20/09/2020)
  LES NOUNOURS (11/09/2020)
  BERCK 2020 SOUVENIRS (03/09/2020)
  ESCURSION IN BELGIQUE (27/08/2020)
  au temps du bio, du qui sont ... (25/08/2020)
  pour alimenter radio coron ... (23/08/2020)
  MIN PREMIER PICHON 3ieme partie (14/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY partie 2 (07/08/2020)
  PEQUE A SAINT VALERY 1ere partie (04/08/2020)
  Cocu (03/08/2020)
  LES COUPS (31/07/2020)
  Bruay en Artois 1935 (26/07/2020)
  bibilolo de Saint Malo (26/07/2020)
  VOYETTES partie 2 (23/07/2020)
  VOYETTES partie 1 (20/07/2020)
  EPILOGUE : LES COMMERCANTS (08/07/2020)
  PARFUMERIE DELERCE (02/07/2020)
  Jacqueline la bienfaitrice (28/06/2020)
  VETEMENTS MARCHAND FRERES (26/06/2020)
  LE CINÉMA CASINO (22/06/2020)
  IN ARRIVANT AU CERCLE (19/06/2020)
  cha a bien cangé (16/06/2020)
  DU BALATUM OU DU LINO (13/06/2020)
  IN VA CANGER L TAPISSERIE (08/06/2020)
  DERNIERS COMMERCANTS AVANT LE LYCEE (01/06/2020)
  LIBRAIRIE POINT VIRGULE (28/05/2020)
  VERMELLE et DUCOURANT (23/05/2020)
  El doctor et s'passiente (20/05/2020)
  PATISSERIE BOUCLY (19/05/2020)
  Sujet fille de : retour de Merlimont 72 fin (11/05/2020)
  El confinemint (10/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 fin (09/05/2020)
  retour Merlimont fin aout 1972 (09/05/2020)
  100 ZARTIQUES (02/05/2020)
  siffler ou siffloter ? (26/04/2020)
  La lampe au chapeau (23/04/2020)
  MEDICAMINTS D AVANT partie 2 (22/04/2020)
  la télé et le confinache ... (22/04/2020)
  Abalourd a les pieds lourds (18/04/2020)
  ch' confinache (15/04/2020)
  PHARMACIE DUBOIS (14/04/2020)
  CONFINACHE (08/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 2 (04/04/2020)
  Quo qu in mingeot dins ches corons partie 1 (31/03/2020)
  asquident à mobylette (30/03/2020)
  à vos masons (29/03/2020)
  UN VIUX pinsées filozofiques (25/03/2020)
  BOITE A TOUBAQUE (23/03/2020)
  BRIQUETS (20/03/2020)
  TINCHON quincaillerie (11/03/2020)
  SPAR INGELAERE le billet a commissions (04/03/2020)
  LEROY Tissus et Rideaux (29/02/2020)
  Précisions concernant des messages trouvés dans le livre d'or (25/02/2020)
  i vont arvenir ch'est sur .... (23/02/2020)
  CHALMIN (22/02/2020)
  un joyeux anniversaire (20/02/2020)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 mememarie ( 02/08/2020)
Bonjour, Je découvr...
 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
En sortant de l'école par Lucie Krawczyk
par Lucie Krawczyk le, 11/03/2010  

Ah, l'ancienne école !
Ch'étôt l' bon timps, mes gins !
In avôt du respect pou' nos maît's et maîtresses !
Pourtint, ch' t'école-là n'étôt pas très moderne (pas d'ordinateur, peu de voïaches d' découvertes,mes parints n'avôttent pas les moyens et dins l' timps, y' avôt pas d'aides comme d' nos jours,...), mais jé l' regrette bin, car elle m'a appris à viv' !
Alors, pou' vot' plaisi', v'là incor' eunne poésie su' ch' sujet, mais in bon frinçais !
Joyeux souvenirs !

EN SORTANT DE L'ECOLE

Souvent, quand me vient un souvenir d'enfance,
C'est de l'ancienne école dont j'ai la souvenance !
Au début, pas de mélange, c'était la séparation,
Les filles, d'un côté, et de l'autre, les garçons !
Puis est venu le temps de jouer l'égalité,
Et c'est ainsi que, tous ensemble, on s'est retrouvés !
Mes maîtres et maîtresses avaient un aspect sévère,
Mais pourtant, mon école, ce n'était pas l'enfer !
J'ai appris à lire, à écrire et aussi à compter,
C'était le bon temps de l'ardoise et de la craie !
Je prenais soin aussi de mes très chers cahiers,
Avec un buvard dedans pour ne pas faire de pâtés !
C'était un vrai régal d'écrire tout l'alphabet,
Avec un porte-plume et un bel encrier !
Des jambes et des ronds, du travail appliqué,
Aujourd'hui, tout çà fait partie d'un tendre passé !
Puis, le printemps venait et fleurissaient les lilas,
Je demandais à ma mère : "Maman, dis, tu m'en couperas ?
C'est pour ma maîtresse qui m'a donné une image,
J'ai eu mon compte de bons points, car j'ai été bien sage !"
Alors, maman coupait de belles branches odorantes,
Toute fière et émue, j'en étais bien contente !
Puis, prenant le bouquet, vite, je me dépêchais,
D'être la première à l'école, d'être la première arrivée !
Il faillait que ma maîtresse puisse bien profiter,
Du parfum enivrant de mon joli bouquet !
Elle le mettait en vase, au milieu du bureau,
Il trônait là des jours,... mon Dieu,... qu'il était beau !
Je me rappelle aussi qu'on était obligés,
Comme tout bon écoler, de mettre un tablier !
A la rentrée, entre élèves, c'était une découverte,
J'ai souvenir d'un noir cintré avec une fleur verte !
C'était à qui avait le plus beau d'entre tous,
Pareil pour nos cartables, crayons, éponges et trousses !
Tous les ans, aussi, c'était les photos traditionnelles,
Entre filles, on se disait qu'on serait les plus belles !
Avant les vacances, à la fin de l'année scolaire,
On avait encore beaucoup à faire !
On nettoyait tout, et surtout nos bureaux,
Avec de la bonne cire pour que cela fasse beau !
Pour clore l'année d'école, on faisait la fête,
On apprenait des danses à nous prendre la tête !
Puis, venait le moment où, avec attention,
Devant parents et amis, on faisait une représentation !
On avait le droit aussi de ramener des jeux et jouets,
Les garçons et les filles jouaient ensemble à la poupée !
On chantait des chansons, on était heureux,
On se disait : "A l'année prochaine !", les larmes aux yeux !
Tout ce temps révolu n'est plus que souvenirs,
Mais quand j'y pense, parfois, oui, çà me fait sourire !
Aujourd'hui, les enfants n'ont même plus de respect,
Pour leurs instituteurs qui leur sont dévoués !
Depuis la maternelle jusqu'o l'école primaire,
Quand je vois ce qui s'y passe, je n'en suis pas très fière !
Plus de récitations, ni de leçons de morale,
Pourtant, il faut avouer que çà ne leur ferait pas de mal !
Les enfants, de nos jours, savent à peine écrire,
Compter, juste un peu, et pour ce qui est de lire,...
A la récréation, dominent les jeux violents,
Où sont les jeux de la marelle et de la balle au camp ?
Les jolies petites rondes, les jeux de cordes à sauter ?
Celui de coli-maillard et les billes qui tintaient ?
A l'âge de trois-quatre ans, on met les petits bambins,
Devant l'ordinateur en disant que c'est pour leur bien !
On robotise les gosses, quelle drôle de scolarité,
Et c'est ainsi qu'on fait des enfants toujours bien stressés !
Il faudrait penser à remettre au goût du jour,
L'ancienne école qui a fait mes beaux jours !
Cà ne ferait pas de tort à certains écoliers,
Ils sauraient ce que c'est que d'être bien élevés !
On a voulu l'école avec du modernisme,
On devrait revenir à plus de moralisme !
L'école d'aujourd'hui, pour moi, c'est du délire,
En tout cas, je sais que çà ne me fait pas rire !
On me dira sûrement : "Tu vis trop au passé !",
Oui, peut-être, mais voyez à quoi çà m'a mené !
Je m'en sors plutôt bien, j'ai en moi les leçons de la vie,
Mais pour vous, enfants de l'avenir, ce n'est pas fini !
Vous avez un long et dur chemin encore à parcourir,
Respcteez les valeurs, çà vous fera de bons souvenirs !
L'école n'est pas l'enfer, c'est même une vraie chance,
Et il ne faut pas croire qu'il faut beaucoup d'intelligence !
Il vous suffit d'écouter, d'apprendre et de respecter,
Ce n'est pas difficile, et vous allez aimer,
L'école dont vous dites qu'elle ne vous apporte rien,
Croyez-moi, enfants, çà ne peut que vous faire du bien !
Plus tard, vous aurez, comme moi, de sacrés bons souvenirs,
Venez alors me voir pour en parler et pour en rire !


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |