histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Femmes d'mineurs par Lucie Krawczyk
par Lucie Krawczyk le, 12/03/2010  

In parle toudis d' chés mineurs, mais y faudrôt pas non plus oublier leu's femmes dévouées qui avôttent un sacré courage pou' entrét'nir l' mason, faire ch' gardin, s'occuper dé l' popotte et d' chés gosses !
Ch' n'étôt pas eunne vie facile, par rapport à chés femmes d'à ch' t' heure qui ont tout pou' s' faciliter la vie !
Alors, voici un poème de ma composition en l'honneur d' chés femmes courage (dont m' mère faichôt partie) !

FEMMES D' MINEURS

Alle aurôt pus finir vieil' fill' in confection,
Ou alors, cafût, trieuss' d' gaillettes à carbon !
Mais vu qu'elle s'a marié avec un mineur ouvrier,
Alle a accepté d'êt' eunne simp' femme au foïer !
Tous les matins, comme un rituel, elle s' lévôt,
Pou' préparer ch' briquet, chés loques et ch' bout'lot,
Afin qué s' n' homme qu'elle a tell'mint quèr,
A chés copains, au fond, y diss' qu' d'elle, y' est fier !
Pindint qu'y passôt s' journée à rud'mint saquer,
Alle, à s' mason, elle avôt d' quô bin s'occuper !
L' journée comminchée, elle activôt chés fûs,
Pou' qu'in rintrint, s' n' homme qui n'in pouvôt pus,
S' récauffe trinquill'mint près dé l' cuisinière,
Mais s' journée à elle continue, y' a incor' à faire !
Ch' grind ménache, ch'est plutôt l' sam'di qu'elle l' faijôt,
Car pindint l' sémaine, l'attindôttent d'aut's boulots !
Elle n'avôt pas d' machine à laver automatique,
Ch'étôt eunne lessiveuss', eunne sorte d' batteuss' intique,
Qu'elle actionnôt à l' main,... hou,... pas forchémint facile,
Après ch' l'essorache, fallôt pind' tout chà su' chés fils !
Arpassache, ring'mint dins l' z'armoires parfumées,
Jusqu'à l'sémaine prochaine, jusqu'à l' prochaine lessivée !
Fallôt aussi pinser à s' mette à faire à minger,
Eunne soupe au lard avec chés légumes dé ch' potager,
Ou du pichon fumé avec deusses, trôs pom's d' tierre à l'iau,
Et in dessert, eunne tarte à l' libouli pou' chés marmots !
V'là-ti pas qu'y fallôt pas l' z'oublier à l'école,
Au r'tour, y z'aurôttent drôt à un sacré bol,
D' chocolat chaud, des tartines et du bon burre,
Et si y sont saches, p' t' êt' un t'chiot peu d' confiture !
Sin mari rintré, elle li préparôt un bon bain,
Alle li lavôt sin dos, chà li faijôt rud'mint du bin !
Y z'étôttent rin qu'à deusses , un momint d'intimité,
Pas beaucop d' paroles, mais des r'gards d' complicités !
Insuite, y' étôt timps qué l' famil' passe à tap',
Vu chés bonnes z'odeurs, chà va faire des z'agap's !
A peine fin, elles débarrassôt et faijôt s' vaisselle,
Toudis in activité, elle n' pinsôt pas souvint à elle !
Et pindant qu' s' n' époux lisôt sin t'chiot journal,
'Jourd'hui, elle a décidé, et pou' elle, ch'est normal,
D'aller donner à minger à chés poules, coulons et lapins,
Pis au gardin, d'artourner un t'chiot peu d' terrain,
Car d'main, ch'est r'pos et sin mari va s'mer c' qu'y faut,
Des salates, d' z'onions, des patates, des poriaux,...
Et pindint l' timps qué s' homme va jardiner,
Alle va aller chez s' vôsine, s' copine, boire un café !
Et chà papote, chà radote, chà discute ed' tout et d' rin,
Ch'étôt pou' chés femmes-là des momints d' bon timps !
D' nos jours, l' progrès dins chés masons, ch'est installé,
C' qui fait qué l' vie d' chés femmes, elle est facilitée !
L' mari r'traité, malate, rud'mint silicosé,
L' ménache attindra, ch'est s' n' homme qui faut sôgner !
In peut dire qu'elle a eu eunne vie bon rimplie,
Alle à même eu, et heureus'mint, que'ques plaisi's !
In fait souvint hommache à ch' z'ouvriers mineurs,
Mais mi, c' jour, ch'est s' femme qué j' mets à l'honneur !
Alle aurôt l' drôt, elle aussi, à eunne sacrée belle médal',
POu' toute eunne vie d' dévouemint, elle s'a donné du mal !
Alors, vous, jônes fill's des z'années deux-mille,
L' jour où vous s'rez femme, vous s'rez bin trinquill's,
Vous n'aurez pas l' fatigue d' vos mères et grinds-mères,
Car y' a pas d' comparaison, vu qu' leu's vies intières,
Alles l'ont passé au foïer à s'occuper des siens avec coeur,
Alles z'ont eu, comme leu's z'épou mineurs, un rute labeur !
Et vous, jônes gins, acoutez bin tout c' qu'in vous raconte,
Et d'êt' héritiers d' tout un passé, n'in ayez pas honte !
Soïez fièr(e)s d'êt' d'eunne lignée d' parints z'ouvriers,
Car croïez-me, vous n'aurez p' t' êt' pas l' célébrité,
Mais d' vos racines, vous pourrez vous in vinter !
Ayez l'humilité, l' courache, l' bonté et l' générosité,
D' gins qui z'habitent 'cor', d' nos jours, corons et cités m
Faites bon usache d' tout chà pou' l' future humanité,
Car chés qualités-là z'ont été gardées in s'cret,
Par d' z'hommes et d' femmes qui, pou' nous, se sont sacrifiés !
Ch'est pou' l' deschindince qu'y z'ont vraimint tout donné,
Alors, n' les z'oubliez pas, un grind "MERCI" y z'ont bin mérité !


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 1 visiteur connecté - Qui est connecté ? |