histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
fosse Thiers à Saint Saulve
par Autrot le, 14/03/2010  

Fosse Thiers à Saint Saulve 1856 - 1968

Du nom du Président du Conseil d'administration de l'époque, elle est foncée en 1856 sur un gisement de charbon gras, à proximité de l'Escaut. Ses deux puits rencontrent le terrain houiller à la profondeur de 139 m. Des bowettes creusées au Nord et au Sud rencontrent de très nombreuses veines de charbon dont beaucoup ne sont pas exploitables. La fosse commence à produire en 1860. Les installations sont détruites pendant la guerre 14-18, reconstruites en 1919. La fosse sera dotée d'une centrale et d'une cokerie.

À la Nationalisation, c'est la plus puissante centrale du Groupe de Valenciennes avec deux groupes de 15 000 KW et deux autres de 10 000 KW, soit une puissance totale de 50 000 KW. En 1949 est mis en service un groupe de 40 000 KW et un second de même puissance en 1951, portant la puissance totale à 130 000 KW, ce qui en fait la plus puissante centrale du Bassin à cette époque. Elle cesse son activité en 1981.

La fosse Thiers cesse l'extraction en 1955, après avoir remonté 14 540 000 tonnes de houille : elle assure alors, avec le seul puits n° 2, le service du matériel et du personnel ainsi que l'aérage pour la fosse Cuvinot jusqu'en 1967. Le puits n° 1, profond de 608 m et le n° 2, de 607 m, sont remblayés en 1968 et les installations du jour démantelées.

par TIOT RITAL le, 14/03/2010

Je m'intéresse à l'histoire locale de Saint Saulve et voudrais demander à Autrot quels sont les documents qui lui ont permis d'écrire son bel article. d'avance , je le remercie

par Autrot le, 15/03/2010

En réponse à TIOT Rital, ces photos font partie de ma collection personnelle et le texte est extrait du livre de Guy Dubois et de Jean Marie Minot " Histoire des Mines du Nord et du Pas-de-Calais " édité en 1992 ainsi que sur des documents d'archives
Amicalement
Autrot

par TIOT RITAL le, 16/03/2010

J'ai souvent le plaisir de rencontrer Guy Dubois. J'admire l'énergie qu'il déploie pour la sauvegarde du patrimoine régional. J'ai dans ma bibliothèque tous ses lexiques mais rien sur ses ouvrages sur le patrimoine minier. Merci à Autrot d'avoir comblé une lacune


  ( 2 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 9 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |