histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Memories par Lucie Krawczyk
par Lucie Krawczyk le, 31/03/2010  

Aujourd'hui, ce n'est pas en patois que je vous écris un poème, mais en bon français !
Y faut dire que je m'emmêle un peu les pinceaux, car entre l' patois dé m' région, l' polonais d' mes origines, l' frinçais d' min pays et l'inglais qu' j' apprinds in ch' momint pou' artrouver miûx du boulot, jé n' sûs pas bilingue, mais quadrilingue !
Enfin, rev'nons à mes moutons !
Vu que le site "Histoire de Chtis" est un site de mémoire de chtis, j' vous donne en lecture le poème qui suit sur la mémoire !
Bonne conservation de vos neurones !

MEMORIES

Le cerveau et toute sa grande mémoire,
C'est vraiment une sacrée belle histoire,
C'est un peu comme un ordinateur,
Qui enregistre tout, bonheur et malheur,
Qui dispatche toutes les informations,
Comme dans un magasin, dans des rayons !
Notre cerveau est composé de divers compartiments,
Où sont rangés, de notre vie, les divers éléments !
On peut les sortir, les sélectionner, les trier,
Comme avec les tiroirs, les armoires que l'on veut ranger !
C'est un support d'enregistrement, un disque dur,
Et on l'utilise pour se faire une bonne cure !
Il y en a des souvenirs et des pensées dedans,
Depuis qu'on est tout p'tit jusqu'au vieillissement !
Toute cette mémoire garde ses petits secrets,
Que personne, ni rien, ne peut venir voler !
Et si encore, on pouvait par certains grands moyens,
La prendre, la violer, alors, on ne serait plus rien !
La mémoire garde tant de choses et de souvenirs,
Des bons, des mauvais, çà fait pleurer ou rire !
C'est finalement ce qui nous rend plus humain,
Que tout les robots que nous avons chez nous, en commun !
On peut aussi la perdre, et là, c'est dramatique,
On n'est plus personne, et c'est ce qui est tragique,
Il faut tout réapprendre, et ce n'est pas facile,
La mémoire est absente, elle a filé, elle se défile !
Tout ce qui l'humain, ici n'existe plus,
On se retrouve perdu, petit et on se sent nu !
On refait l'apprentissage comme pour des enfants,
On mémorise, on esssaye avec coeur, quel cheminement !
On repart à zéro, le sentier est long à gravir,
On passe par divers échelons, on fait tout pour réussir !
On s'accroche, on se maintient toujours à flot,
Comme un naufragé voulant à tout prix sauver sa peau !
Et quand la victoire de la mémoire est revenue,
Alors, on a gagné la guerre, on ne se sent plus exclu !
On dit que c'est les vieux qui perdent la mémoire,
Mais pas tous, certains en ont un belle, il faut voir,
Comment ils aiment vous raconter tout leur passé,
Avec la nostalgie de leurs plus belles années !
Ils sont même passionnés, ils livrent leurs secrets,
Ils en ont vu et vécu des choses qu'ils désirent partager !
Une chanson affirme : J'ai la mémoire qui flanche,
J' me souvients plus très bien,... et un processus s'enclenche,
Celui de la perte de soi, de ce qui fait la mémoire,
Et peu à peu, alors, se creuse un gigantesque trou noir !
On dit aussi qu'on n'utilise que dix pour cent de notre cerveau,
Alors, avec le tout, on verrait le monde sous un jour nouveau !
Certaines personnes ont un mémorisation phénoménale,
On les nomme génies, surdoués, pas tout-à-fait normales !
POurtant, elles sont humaines, tout comme vous et moi,
Car elles n'ont pas demandées à être dans ces cas-là !
La mémoire s'entretient, il faut la faire travailler,
Sinon, soi-même, on a vite fait, parfois, de s'oublier !
Mémories, souvenirs, pensées,... çà rythme notre vie,
A chaque instant, non, ne pas sombrer dans l'oubli !
C'est comme un patrimoine personnel qu'il faut entretenir,
Et quand la mémoire reste, on garde les bons souvenirs,
Les pleurs, eux, sont relégués dans une sorte de tiroir,
Ils nous ont fait trop mal, on ne veut plus les voir !
Et la vie peut être belle si on sait encore rire et sourire,
De tout, de rien, grâce à la mémoire, on a de quoi se souvenir !

par maurice devos le, 01/04/2010

bravo pour la quatrilingue ( hum ) mais aussi pour tout c'qui a été dit pas d'seur , dommache ché pas du patois , mais ché compréhinsipe


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |