histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
In avint, L'avinture par Lucie Krawczyk
par Lucie Krawczyk le, 17/04/2010  

Attintion, ch'est du vécu pou' certain, j'in suis sûre !

IN AVINT, L'AVINTURE

V'là-ti pas, mes ami(e)s, qué j' dôs printe l' vôture,
Pou' aller faire des courses, ch' n'est pas eunne sinécure !
D'abord, j'argarde si j'a bin mi m' ceinture,
Et pis jé m' dis : "Allez, Lulu, in avint, l'avinture !"
Mé v'là su' l' route, et j' sus d'jà bin énervée,
A cosse d' chés z'automobiliss's qui n' sav'ttent pas rouler !
A chaque coin d' chés rues, y' a tout plein d' ronds-points,
Et d'jà, su' ch' volant, mi, j'y donne des cops d' poings,
Tout chà à cosse d' chés panneaux qui sont mal dirigés,
Et mi, tout in rond, j' comminche à tourner !
Jé m' sus trompée d' quémin, j' débarque su' ch' l'autoroute,
Alors là, mes aïeux, chà d'vient eunne vraie binqu'route !
D'vint mi, eunne file d'autos, y' a un sacré bouchon,
Et dins m' vôture, mi, j' sus au bord d' l'esplosion !
Quind j'avinche infin, devint, chà ralintit,
Non mais, dis-donc, ch'ti-là, pou' qui y s' prind ichi ?
Jé m' sus fait doubler par un très gros camion,
Qui, pass' qu'y' étôt pressé, m'a fait eunne queue d' pichon !
Alors, j'ouf' min carreau, j' comminche à l'ingueuler,
Mais y' est déjà trop tard, l' mal y' est déjà fait !
Infin, j'arrif' quind même à m' sortir dé ch' trafic,
Jé m' sus faufilée, pou' mi, ch'est ma-gni-fi-que ! ! !
Mé v'là tout seu' su' l' route, chà in dévient comique,
Sûr'mint qué ch'ti d'in-haut, y m' jûe des tours magiques !
Mais j' vas bientôt arriver à m' future destination,
Ch'est eunne belle et grinte ville, eunne agglomération !
J' crôïot rouler trinquil', j' pinse qué jé m' sus trompée,
Car v'là-ti pas qu'ichi, aussi, chés rues, elles sont bouchées !
Pou' mi pouvoir passer, j'arrête pas d' klaxonner,
Car chés foutus piétons, y pass'ttent sins argarder !
Et rin qu' pou' m'imbêter, y' a qu' des feux rouches,
Et quind y pass'ttent au vert, y n' n'a pas un qui bouge !
Dé toudis m'arrêter, j' comminche à n' n'avour marre,
Commint veux-tu qu'après, jé n' sôs pas in retard ?
Ichi, j' té jure, ch'est pire, y faut faire du slalom,
Mais mi, bon sing d' bonsoir, jé n' sus pas un surhomme !
Et ti-là, gros pépère, dins t' grosse nouvelle vôture,
té veux bin avincher, sinon, j' te défigure !
Chà y' est, chà bouge infin, l' route est bin dégagée,
J' vas quind même pouvoir aller me stationner !
Mais d'un cop, jé m' rinds compte qué j' sais pus dû qué j' suis,
Sûr'mint, j' sus égarée, in tous cas, ch'est m' n' avis !
Alors, jé m' dis : "Lulu, y faut que té t' débrou'lles,
D' toute façon, 'jourd'hui, ch'est eunne journée d'imbrou'lles !"
J'a donc fait démi-tour, in plein mitan d'un camp,
et j' sûs r'partie chez mi en m' disant : "In avant !"
rév'nue à m' mason, au garache, l' vôture,
J' l'a tell'mint bin ringée qué j'a défoncé ch' mur !
Du cop, y' a pus d'auto, mais y m' ress' min vélo,
Et dé ch' fait'-là, té vôs, j' vas faire du pédalo !
Avint d' terminer mes élucubrations,
J'a eunne nouvelle idée, eunne nouvelle solution !
J' crôs qué j' vas m'acater eunne belle et grosse moto,
Comme chà, j' vas zigzaguer comme touts chés zigotos !
Et du cop, j' s'rais l' prémière arrivé au boulot,
In ayant dépaché tous chés tarés d' gogos !

par maurice devos le, 17/04/2010

j'comminche à ecrire tin nom sans raviser , cha dit , j'peux qu'approuver , ch't'histoire d'auto , ya même des maisons du qu'ya plus ed' voitures ecqu'd'habitants , j'in ai el preuf in face d'em maison , 5 carettes , dont in camionnette , pour 4 personnes , dont in qui conduit pas cor

par bersil le, 17/04/2010

cha ché eine aventure qui n'arrive qu'à tous ché énergumènes qui quand y sont din leux voitures y sont les maitres du monde, y n'ont aucune patienche, et y prennent tout le monde pour des chauffards, y a qu'eux qui savent conduire. Et y in a grammin comme cha, in est pu au temps des carettes à qu'vaux, faut s'adapter.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |