histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
Tartine d'saindoux
par Lucie Krawczyk le, 08/05/2010  

Ouais, incor' eunne fôs, j' vas vous faire saliver, mes gins !
Du timps d' mes parints, côté cuisine et préparation d' plats, dins m' famil', in a plutôt été gâté car m' mère étôt fine cuisinière.
Jé m' rappelle qu'elle prenôt sin timps quind y fallôt préparer des plats compliqués polonais, et surtout pou' les fêtes.
In souv'nir, mé r'vient le goût du saindoux fait maison par maman.
Elle acatôt du gras d' porc à ch' boucher, pis arrivée à l' mason, elle inl'vôt les t'chiots bouts d' viante qui restôt incor' d'ssus.
Insuite, elle coupôt des pétits dés et mettait chà dins eunne cass'role et sur l' fû pour l' faire fondre.
Quind chà avôt fondu, elle écumôt et inl'vôt les résidus du lard gras fondu (mes esscusses, jé n' mé souviens pas du nom en français, mais in polonais, in appell' chà des : swirki).
Puis, eunne fôs que ch' lard gras étôt dév'nu liquide, elle mettôt d'dins des p'tits morceaux d' metka qui cuisôttent dins ch' liquide.
L' metka prenôt un aspect croustillant et dégageôt eunne odeur...
Insuite, elle versôt tout chà dins eunne terrine et l' mettôt dins l' cave qui étôt fraîche (dins l' timps, pas d' frigo, in avôt c' qu'in app'lôt un garte-minger, et y' avôt pas d' colorints ni d' conservateurs dins chés alimints comme d' nos jours et chà ténôt plusieurs jours, alors qu'à ch' t' heure, avec chés frigos, eunne fôs l' date passée, malgré tous les ajouts chimiques, ch' n'est pus bon !)
Ch' saindoux durcissôt (y r'prénôt s' couleur blinche) et in attindôt l' momint fatidique d' l'intamer pou' s' régaler !
Du bon pain de seigle noir qu'in coupôt à l' main (et pas des fines tartines), in étalôt d'ssus du saindoux et in plûquôt des morciaux d' metka croustillints pour compléter l' régal, eunne pincée d' sel, et hop, ch'étôt vite déschindût !
Par ailleurs, avint, in n'avôt pas d' pizzas, ni d' quiches, ni d' conserves cuisinés comme 'jourd'hui, in s' régâlôt avec des cosses simp's et in n' parlôt pas d' choléstérol et tout l' tintouin !
'Jourd'hui, certaines gins n' supportent pas dé n' pas avoir leur repas complet 3 fôs par jour !
Pourtint, à bin réfléchir, chés inciens z'avôttent plus d' raison d' minger plus car l' vie étôt plus difficile, non ?
Alors, qué d' nos jours, l' vie elle est quind même facilitée avec l' progrès !
Autre timps, autre moeurs, ch'est la vie, mais jé m' déminte parfôs si ch' n'étôt pas miûx avint, même si l' vie est facilitée !

par maurice devos le, 08/05/2010

ech'saidoux fait maison , que délice , j'cros qu'in in faijot din tout chés maisons , mais nous in mettot pas ed' metka ,
chés morcieaux qu'in artrouvot , nous in appellot cha des creucreuls , pourquoi j'in sais rien , em femme al in fait cor ed' tins in tins , et avec un bol ed' café , cha m'fait un bon souper
et cha m'fait arpinser , ach' saindoux qu'yavot autour d'ech' paté , quand des fos em'mère al avot les moyens d'en d'acater , et bin al le conservot pour faire note briquet du lundi , et la aussi chétot un régal , cha sintot a travers el malette , et yavot ech' gout ed' paté , j'in baf rin qu'di pinser

par URBACZKA BERNARD le, 08/05/2010

Je réponds à Lucie Krawczyk
Chez nous ma mère achetait du gras de lard (okrassè) et du lard tourné (comme les steacks haché) et faisait fondre le tout et avant de retirer du feu, elle ajoutait un oignon haché qui brulait légèrement dans le saindoux . Pas de metka et je continue comme elle. Ensuite on laisse refroidir dans des poelons ou des bols à déjeuner. Dans un des bols on met les wirkis qui sont les restes du lard tourné!! c'est le meilleur!! et un de ces parfum!!!!! Une tartine de pain de campagne, du saindoux, un peu de krokrol, sel poivre , un soupçon de moutarde, quelques larmiches d'oignon, un oignon au vinaigre et ça me suffit pour être heureux!!!! vous avez dit régime????

par roger le, 09/05/2010

elle m'fait guiler Lucie avec sin saindoux.
quand j'arvenos d'l'école à chinq heure, souvint j'mingeos eun' tartine d'saindoux avec eun' pomme, que régal!
Cha aussi ch'est disparu...
merci Lucie d'nous faire revivre not' passé avec chés biaux textes.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 12 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |