histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
repas d avant, fin provisoire in arriffe au bout
par minloute le, 20/06/2010  

mais l'Tante untelle, ale continuo sin numéro un peu plus tard
"ah cha y est , ravisez Odette, i zont alleumés ché leumieres électriques à ché lampions dehors" Odette ché m' mère, mais ché pas elle qui auro pris ch' volant pour l' ram'ner vu qu ale savo pas conduire ...

l' soir i tombo , in faijo rintrer ché zinfants du gardin , et là ch' "consel des garnoules " is' disloquo, chéto arparti pour un tour ...
ale zalotent s occuper des tchiots, lavache d' figure, raviser si y avo cor tous ché boutons aux kémiches,aux maronnes, et surtout controler qui yavo pas d accrocs su ché marronnes .......................

alors là avec tous ché zinfants dins l' mason fallo les occuper, chéto l' momint quequ' fos que l' maitresse d' mason ale sorto ché viux jux queq' fos incomplets pour qui juttent insempe ou alors ale leur offro un tchiot cadeau qui éto pret d' puis un momint
ou alors chéto l heure d' minger

ah ouais que j' dijo , "mon diu que malheur " qu ale dijo m' mère ..

y éto vers 7 heures au soir, tout l' monte commincho à et' mate, ché tchiots i zavotent l' moral in berne , vu qui zétotent passés près del grand mère et qu ale avo sorti l' phrasse qui tue comme cha au soir
"té travale bin à l école ? té pret pour d'main ?" ......oui qu on dijo , mais in d' mindo pas sin reste , in resto pas par ichi, trop dangereux , surtout si t éto moyen à l école , et qu alors l' grand mère ale poso l' meme question à tes parints, et que t avo l air d et' mis sur la scellette , ah nan , faut aller s' camucher dins l' groupe ....

ché l heure du que ché parties d' cartes ale sont terminées, qu' min père i faijo l analyse du match , ouais ,bin avant tous ché commentateurs qui pulullent inch' momint à la télé pour la coupe du monte...

l'Tante untelle ale esquisso eune approche, mais là yavo l' phrasse fatidique prononcée par l' maitresse d' mason " qui qui minge alors ? répondez pas tous in meme temps"

in fait chéto toudis les memes , et in mingeo toudis la meme chosse : jambon, paté d' tchien, paté d'viante, paté d' fo tout cha pas acaté au supermarché , cha existo pas cor mes gins, ou in tout cas pas par ichi...

nan des patés , du jambon et j avo oublié, du saucisson à l ail, tout cha imballés d un papier del boucherie que d'sus yavo souvint l' dessin d un cochon qui éto fier d avoir été découpé ché l' charcutier untel ...

Cochonneries avec eune majuscule, accompagnées de salate, sans oublier l' tarte au libouli, arrosées d'biere bock in boutele d un lite, d un peu d' vin pour ch' dessert

cha y est ch' repas i s' termino , les premiers qui habitotent loin i partotent tout d' suite
alors là l' Tante untelle ale éto dins ses startingues bloques , à guetter min père, prete à aller querre sin mantiau

chéto eune expédition aussi d artrouver sin mantiau, faut savoir que tous ché mantiaux i zavotent été déposés su un lit , et bin sur chti qui v'no cacher sin mantiau, i éto sur que l' sien chéto l' dernier in d'sous, et que bin sur in rintro à 15 dins l pieche pour aller querre nos loques insempe...
fallo pas oublier aussi d' récupérer ché cravattes qu in avo défait d'puis un momint, oh au moins aprés ch' trou normand ou ch' momint du fromache, cha fait un momint hein ...

aprés chéto l 'fricassée d' musiaux qui duro un momint, "jta pas dis in r'voir" "minloute va dire in r' voir at' grand mère" bon yavo cor des distraits "qui qui a pas vu m' n écharpe ? " "ah j artrouffe pas min sac, ah nan y est la y avo gliché sous l' lit" .....

et là chéto l' départ , in passo comme al' toise in sortant in passant d' vant Parrain et Marraine qui nous zavotent accueillis
in sortant in titillo l' Tante untelle, qui avo artrouvé s' joie d' viffe, à l acouter in auro cor pu rester un momint ......

souv'nirs d infances , ambiance passée, les rangs se sont éclaircis au niveau des anciens, asteure ché nous , les tchiots d' l époque, ouais souv'nez vous d'cha , asteure ché nous , les sales jones qui étotent in culottes courtes qui asteure sont al' plache d' Parrain Marraine pas loin del' porte quand nos zinfants i quittent l' mason aprés ch' repas

dans quequ' décennies cha s' ra nous qu in juera aux bidets avec nos ptits ou arrieres ptits zinfants ...

et ptete qu un jur , ché nous qui, inquiets par l' soir qui tompe qu in d' mind'ra si in pourro pas nous ramener à nos masons .......


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |