histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' odeur du shampoing
par minloute le, 21/07/2010  

in fait quequ' fo d' droles d associations... eune odeur d' feules mouillées ou celle du macadam bien caud après eune averse......cha nous rappelle des souv'nirs d infance

mais y a cor plus fort, ché d'sintir des odeurs qui existent te pas ou plus...............

j' vous zexplique , pasque pour mi ché clair, mais j' su sur qui n a qui attintent des explications

j a un péché mignon, j' sais ché pas bon pour la santé, nan ché pas l' chocolat, ni un truc d' lusque , nan , ché du lard

j a mis "lard" pasque j' voulo pas marquer "poitrine" , pour mi "poitrine" ché gougouttes, alors ché pour cha que j appelle cha du lard

du lard bien cuit del veille, dans eune castrole , qu in a laisser arfroidir pi armis au frigidaire

et l'lend'main soir , ché plat de prince :

des pétotes à l io, qu in met au miyeu del tape dins sin plat, pi ch' lard à coté, avec bin sur l' moutarte, ché cornichons, sans oublier ch' beurre

ch' beurre qui va fonte su ché pétotes avec ch' lard ,avec bin sur eune biere ed st omer pour rincher ch' gosier
pour in arvenir al' biere ed st omer, mi par ichi j in trouffe in boutele plastique à mon d' carrefour market ...

et là in mingeant y a eune odeur qui m arvient ché l odeur du shampoing
zallez dire minloute i faudro qui artire , escusez me, mais ch' paquet d' mouquiles qui do avoir dins sin nez pour sintir eune odeur qu a rin à vire avec celle du lard

sachez pourtant que l' lard fumé pétotes à l io biere , chéto un plat qu in mingeo l' sam'di soir ...

et quand ché pétotes ale étotent jones, j' mingeo ché p'lures avec, d ailleurs pour mi quand qu in fait des pom'tieres au four j a presque plus ker minger l' pio que l' interieur ..
j in arviens qu in mingeo cha l' sam'di soir, et savez al ' mason comme dins beaucoup d autes masons, l' deuxieme partie du sam'di aprés midi chéto consacré "au bain"

j' fais court chéto nin dans eune baignoire qu in s' lavo mais dans eune bassine qu in metto dans l' cuisine qui fallo vider aprés dans un fut qu' min père i utiliso aprés pour arroser ch' gardin

qui dit "bain" dit shampoing, et à ch' t époque là l' shampoing chéto nin "al' crème d estrait d' jus d'cacaoyer des iles marquisses" , nan , chéto "shampoing aux zeu"

et j' peux vous dire que ché zeux à ch' t époque là zétotent sacrémint fort pasque cha piquo sec dins tes neules si t avo l' malheur d in ouvrir un quand que t' mère al' t ' barloquo t'tiete tout in étalant ch' shampoing bien gras su tin crane

m' mère aprés sin shampoing , ale metto ché bigoudis , pi un filet sus' tiete , et aprés , y avo un timing zallez vire, ale metto au coin dech' fourneau les légueumes du midi à récauffer tout douch'mint

aprés min père i prenno sin bain, li i s' lavo dans eune espéce d' bac in fer que cha faijo un boucan du diape quand qui s' lavo, d avo l impression qui passo l' cap horn , dins les vagues déchainées, meme que m' mère ale avo du boulot aprés pour nettoyer tout cha au sol .....

aprés ale arprenno soit ch' riz du midi du qu elle rajoutto eune sauce tomate, soit qu ale avo mis à cuire ché pétotes

et là t avo plus qu à passer à tape, comme j' dijo, lard pétotes et biere bock
et m' mère avec sus 'tiete les bigoudis et l odeur du shampoing tenace in plus ...............

temps béni du qu in avo dro à midi au pot au feu qui avo cuit toute l' matinée, et que l' soir in entrée, in mingeo ché légueumes frods in salate ....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 7 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |