histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch' lapin et m' mère (19/10/2019)
  BECS DE CORAL ET BENGALIS (16/10/2019)
  ché sms mms i zont bon dos (13/10/2019)
  PICHON ROUCHE ET BITACLÉ (11/10/2019)
  L BRADERIE D BRUAY (08/10/2019)
  devoir sur la braderie la correction (07/10/2019)
  braderie la fin (07/10/2019)
  au milieu de la braderie (07/10/2019)
  déchinte à la braderie (06/10/2019)
  départ à labraderie (06/10/2019)
  j a pinsé à ti Papa (30/09/2019)
  IN VA TUER CH COQ (29/09/2019)
  ché supporters d' footballe (29/09/2019)
  poésie en automne (28/09/2019)
  je coupe ... (28/09/2019)
  Émotion, notalgie, en revisitant les récits (24/09/2019)
  JUER AU FOOT À L' USB (23/09/2019)
  cité rigoulet et cité de l armentiou à Puyoo (21/09/2019)
  départ des arondes ...acoutez ché viux... (21/09/2019)
  DU FOOTBAL AU STADE DE LABUISSIÈRE (19/09/2019)
  Merlimont au soir partie 4 (15/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 rectification (13/09/2019)
  DU MARTINET OU DELLE CHEINTURE ? (13/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 2 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 1 (08/09/2019)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  Stade vélodrome de Bruay (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  le Touquet Paris Plage (20/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  la fronde (15/08/2019)
  ché tétards (15/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  in arvenant de Merlimont (11/08/2019)
  cor un ancien camarate d'école qui s'in est allé (08/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  remonter le temps c'est possible (29/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  Les démolitions des corons au 3 à Bruay (27/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  y a 50 ans j'y a cru.... (20/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  les hommes volants (14/07/2019)
  cha sint l'iote ..... (14/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  la magie du cinéma 1 (06/07/2019)
  Casino ou Colisée ? (01/07/2019)
  LE PASSÉ (01/07/2019)
  faut l imager t' mason Bernard (30/06/2019)
  L’ FÊTE DES ÉCOLES (23/06/2019)
  les hortensias (23/06/2019)
  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
l' confort dins ché corons
par minloute le, 13/08/2010  

j a ravisé hier eune vidéo sur youtupe, et j a vu qui yavo eune vidéo tournée dins la cité des electriciens à bruay

que j' rappelle , in bombant l' torse , que ché l' plus ancien coron debout du bassin minier du pas de calais

d ailleurs si vous voulez cor l' vire dépechez vous, malgré tous ché bruits d' sauvetache, d arconstruction, ché en train d' partir in loques

i frotent miu del démonter brique par brique, et l armonter au musée d' lewarde

savez ché pas utopique, mi j' vo dans les landes, i zont racatés des vieles fermes typiques, i les zont démonté, transporté et arconstruit à l identique sur eune nouvelle zone, ché l éco musée de marqueze, à visiter si vous allez dinch' coin là ou alors allez raviser ché masons su leur site internet , et vous verrez qu' ché masons à démonter chéto bin plu compliqué que nos masons dins ché corons ....

quand qu on s' promene dins la cité des electriciens, in a l impression presque d ete dans un villache d' nains, vu que ché pas des masons bin hautes
le confort peut nous paraite spartiate, une tchiote mason bas d' plafond, un étache à 2 pieches, eune caffe

pi en face , faut traverser l' ruelle, yavo ché ouateres avec des tchiotes barraques et un jardinet

mais ch' confort là, faut s' met' ale plache des jones qui arrivotent ichi pour travailler , dans les années 1880, bin quand qu on v'no del campane , du qui avo pas l io courante, del berdoule tout partout , in éto contint et fier d ' venir habiter chi

faut préciser aussi que chéto du temps des compagnies privées , meme si ichi la compagnie d' bruay avec la famille marmottan chéto eune institution commint dire, djà proche del municipalité, avant d' pouvoir conjuguer les 2, et' maire d' bruay et et' ch' directeur d' la compagnie miniere ......

dins ché cinses, à force d' partaches de terre suite aux héritaches, in gagno moyenn'mint s' vie, alors quand que les companies ont comminché à proposer du traval à des prix largement supérieurs à c' qu in pouvo trouver dins ché campanes, ché jones et moins jones i zont pas hésité à v'nir par ichi

j l a djà dit, mi dins m 'famille, ché v'nu à bruay en prov'nance de guyencourt dans l 'nord, d' isbergues ou de coupelle vieille dans le pas de calais et pas en vainqueurs ........
autant y a eu au début des mineurs cinsiers (in a souvint vu l' carte postale du que ché mineurs in prov'nance d' la région d' saint pol i déchindotent du train à bruay) , autant chez nous , chéto eune arrivée sans désir d arpartir travailler la terre
souvent suite à un décés dans la famille ou une situation financiere précaire (mauvaises récoltes à guyencourt ) in vient tenter l aventure par ichi, un peu comme au temps des ouesternes , heureus' mint sans pistolets al' ceinture et attaques d indiens

mais chéto eune sacrée aventure , pi si zavez cor l' moindre doute aprés avoir visité l' cité des electriciens, allez faire un tour à amettes
là pourrez visiter la maison natale de st benoit joseph labre, chéto l' style ed' masons qu in trouvo cor dins ché villaches fin 19ème sieque, aprés cha vous trouv'rez que chéto un sacré progrés d habiter dins ché corons .....

par loumarcel le, 13/08/2010

Minloute, is vont quand minme pas démonter chés maisons alors qui a cor des personnes qui viv'tent en dins, j'y sus cor passé à Pâques et i avot une dame agée, bin sûr, qui faisot sin mingé dins s'cuisine, j'faisot visiter l'cité à m'file qui n'connaîchot pon.
Quant à Amettes j'vous met des photos de l'maison natale ed St Benoit Labre, d' sin berche et de l' sous-pente dû qui dormot.

par Marie-Claire le, 13/08/2010

Puisqu'on parle de la maison de Saint Benoit Joseph Labre à Amettes, je l'avais aussi visitée en 2007, je vous remets donc le lien vers mon sujet de l'époque avec les photos où l'on voit le type de ferme dont parle Minloute

Saint Benoit Joseph Labre

par Boxerman le, 14/08/2010

Bonsoir mes gins
Cha fait plusieurs fos qu'ech passe in haut d'el cote des grands bureaux et j'armarque qu'al cité des électriciens, y z'ont mis dans planques autour. In'ne sorte ed palichade, y vo pu rien, in espèce ed mur ed Berlin mais à Bruay. I reste pu qu'à taguer tout cha et in va dire que ché cor du culturel.


  ( 5 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |