histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
brouillard
par minloute le, 26/08/2010  

minloute y est l heure d' et' lever !
ouais j arriffe !
d' ailleurs j'savo qui éto l' heure d'es' lever, j avo intindu m' mère passer ché oranches dans l' machine , pour que je l' bo avant d avaler min chocolat
ché pour cha ptete, que j' l a jamais vraimint apprécié, du jus d' oranche avant l' chocolat
j' me leffe et j intinds les carettes qui roultent moins vite qu à l habitute, pourtant in intint pas ché pneux rouler sul' route mouillée
cha do et' aut' cosse
à raviser par l' farniete in a vite compris, ch' lampadaire in face ché pu qu un halo d' leumiere
j' reste un momint à raviser l' brouillard , traversé par l' lueur des phares
au coin del rue , cha y est ché grante discussion, y a ch' Zeff, Louis, pi Mr Lemaire
j' les intinds parler, faut dire que ch' Zeff y a eune vo graffe, i fait pas caud, sont bien arvétus, ch' Zeff et Monsieur Lemaire avec leurs gapettes, et Louis avec sin beret
cha discute sec, mais cha oublie pas d' dire bonjour si y a eune voisine qu ale passe à coté, toudis un mot gentil du genre "in va pas et' attaqué à betes d' oraches aujourd hui hein Madame untel" et les arvlà qui arcomminchent leu bavardache
cha y est cha klaxonne, ché ch' camion d' carbon qui rinte dins l' rue, "ché pour qui " qui dit ch' zeff? "i va au fond , cha dot et' pour ch' père untel" , "bin i va rigoler pour l' rintrer sin carbon, ché un coup à printe un coup d' caud et de ch' temps là ché pas bon"
"bon ché pas d' tout cha, mais faudro aller querre ch' pain" et ch' trio i s' sépare , in qui rinte as' mason, l' aute qui va querre ch' pain et l' troisieme qui reste au bord , à raviser ché carettes passer
inter temps j' su déchindu minger , habillé, pris min sac et hop direction ch' lycée
dés qu' té sort , cha t' print toudis un tchiot peu à la gorche quand qui a du brouillard, comme si ché particules de scories des terrils étotent en suspension dins l air

j' avinche sul' trottoir, ché carettes éclairent bizar'mint l' route et les passants , qui arsempent un peu à des fantomes
cha y est j arriffe in face ed ' mon ducrocq , j' traverse et j va au d' vant d' min camarate qui habite rue raymond deruy
in s' arconno vraimint à moins d' 10 metes les uns des zautes
on artraverse la rue anatole france, in passe d' vant ché magasins du que ché alleumé à l intérieur , l' boulangerie d'chez Maréchal, ch' marchand d' légueumes monsieur Leroy, ch' café Vanvimersh, qui djà quand qu in passe d' vant , laisse eune odeur d' biere such' trottoir

plus loin l' quincaillerie d'chez Cadot , pi l' phramacie

in intame l' déchinte del cote des grands bureaux, in fait attintion du qu in met les pieds , in n y vo pas grand cosse , in passe pas loin d' la station d essence face au garache Bondues
d' là in vo ché gins qui sont djà au café des sports, chti qui fait l' coin à la rue d' la gare et qui éto un fief d' boxe
j in vo cor un , debout au comptoir , sin casque d' mobylette sus ' tiete , qui buvo sin café et qui y verso sin g'nief ed' dins ......

in déchint la cote des grands bureaux, in est plus nombreux aussi, tous les jones d' bruay in ache d aller au lycée se dirichent vers l' centre ville, le cercle comme in diso par ichi
si in éto in avinche in rintro boire un café ou un chocolat à mon du café d' la paix pi aprés y éto tout juste l heure d ' monter ché marches rouches du lycée avant qui freme l' grille
et ché cours allottent bientot commincher


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 11 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |