histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch' lapin et m' mère (19/10/2019)
  BECS DE CORAL ET BENGALIS (16/10/2019)
  ché sms mms i zont bon dos (13/10/2019)
  PICHON ROUCHE ET BITACLÉ (11/10/2019)
  L BRADERIE D BRUAY (08/10/2019)
  devoir sur la braderie la correction (07/10/2019)
  braderie la fin (07/10/2019)
  au milieu de la braderie (07/10/2019)
  déchinte à la braderie (06/10/2019)
  départ à labraderie (06/10/2019)
  j a pinsé à ti Papa (30/09/2019)
  IN VA TUER CH COQ (29/09/2019)
  ché supporters d' footballe (29/09/2019)
  poésie en automne (28/09/2019)
  je coupe ... (28/09/2019)
  Émotion, notalgie, en revisitant les récits (24/09/2019)
  JUER AU FOOT À L' USB (23/09/2019)
  cité rigoulet et cité de l armentiou à Puyoo (21/09/2019)
  départ des arondes ...acoutez ché viux... (21/09/2019)
  DU FOOTBAL AU STADE DE LABUISSIÈRE (19/09/2019)
  Merlimont au soir partie 4 (15/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 rectification (13/09/2019)
  DU MARTINET OU DELLE CHEINTURE ? (13/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 2 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 1 (08/09/2019)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  Stade vélodrome de Bruay (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  le Touquet Paris Plage (20/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  la fronde (15/08/2019)
  ché tétards (15/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  in arvenant de Merlimont (11/08/2019)
  cor un ancien camarate d'école qui s'in est allé (08/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  remonter le temps c'est possible (29/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  Les démolitions des corons au 3 à Bruay (27/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  y a 50 ans j'y a cru.... (20/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  les hommes volants (14/07/2019)
  cha sint l'iote ..... (14/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  la magie du cinéma 1 (06/07/2019)
  Casino ou Colisée ? (01/07/2019)
  LE PASSÉ (01/07/2019)
  faut l imager t' mason Bernard (30/06/2019)
  L’ FÊTE DES ÉCOLES (23/06/2019)
  les hortensias (23/06/2019)
  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
faudro pas tout vire en rose à l école
par minloute le, 14/09/2010  

ah les souv'nirs d' école, ch' maite untel, ché camarates, ché ju dins l' cour d' récré, ché séances d' cinéma eune fo par mo, les cartes géographiques accrochées au mur et qui m' faizottent voyager , l' musette qu in ouvro pendant l' récréation avant l étute, l' odeur d' oranche qui flotto dins ché rangs avant d'rintrer in étute, et que ch' maite i nous faijo aligner sur deux rangées , pi printe nos distances, et qui dijo "bras tendus, fixe " "rev'nez fixe" et quand cha allo pas i crio "saquez bandes d' briles"
sans oublier les portes pleumes et les bouteilles d encre, ché tabliers, ché buvards, l' odeur del cire qu in déposo sur ché tabes avant des tchiotes vacances ou avant les grantes, sans parler bin sur du "gai gai l écoyier , c est demain les vacances , gai gai l écoyier , c est demain nous partirons, nous partirons à lyon , manger des cornichons, des cornichons pourris, mangés par des souris, gai gai l écoyier" ......... les landies bien sur qu in apprenno avec mr Duriez , un viu monsieur qui nous paraisso hors du temps tel' mint i éto agé , mais cor d eune souplesse extraordinaire pour s' n ache .......

cha ché l' bon coté, mais in va armuer ch' couteau dans la plaie et j a des souv'nirs d' CE 2 avec ch' maite Mr Robitaillé , allez in y va pour les mauvais souv'nirs ...

les fractions , oh vinguette , que j a eu du maux à comprinte cha, combien d' fo j a dit que j avo compris et que chéto pas vrai, que j' répondo au ptit bonheur la chance, et asteure ché presque un plaiji d in faire rin que pour rigoler ...
après in a du fabriquer chacun as' mason , eune horloche et chés aiguiles, ah in rigolo tous quand que ch' maite i nous a d'mindé d' les sortir, (mi qui éto un pierrafeu du traval manuel, chéto m' mère qui l avo fait, j éto tranquile) , par conte in n' a chéto bin eu qui les zavotent fait et l' horloche ale éto pas vraimint ronte

aprés y a fallu apprinte, les heures et les mineutes sans trop d' complications au départ , pi aprés in a du artirer des mineutes ou in rajouter, et chéto du genre 4h50 + 35 mineutes ...hou la la parel au début cha a été d' la grante voltige , meme que m' mère ale pinso que j allo jamais y arriver ...

l' calcul mental, cha aussi cha a été d' sacrées épreuffes pour mi, allez sortez vos ardoisses , vote boite d' craies et vot' chiffon (quand que vous zavez pas oublié vot' boite al' mason et que vot' vigin i vous a donné qu un tout tchiot bout d' craie , qu' vous vous dites, si ch' maite i passe dans les rangs i va m' d'minder d' printe un bout d' craie plus grand, et là j' s'ra obligé d' li dire que j a pas m' boite ed' craie, min vigin i pass'ra pour un saint auprés dech' maite, alors qui auro pu m' in passer un bout plus grand , et mi j avo dro à eune punition, chéto l' tarif )
et meme, meme quand qu on avo ch' matériel et que ch' maite i dijo, "essuyez vos ardoisses, in comminche" et là chéto du genre 37+25 , ah cha vous faire rire asteure, ptete mais pas mi ach' momint là, alors j essayo d' cacher dins m' tiete pi aussi sur l ardoisse d un vigin, pi d un coup ch' maite i claquo s' regue sul' coin d' sin bureau , et in devo montrer sin resultat, alors quand t éto jamais sur d' ti , té l'vo t ' n ardoisse, mais vraimint pas haut, mais ch' maite i éto pas dupe "allez l'vez ché bras , bande d' fates" , in l' vo l' ardoisse tout douch'mint in ravisant in passant si in avo mis l' meme résultat que ch' fayot , ch' premier d la classe qui avo toudis les bonnes réponses .......

j' vous parle pas des tabes d' multiplication, mon diu , combien d' fos que j les a récitées, et combien d' coup m' mère am' dijo "allez rapprint , té sait pas" ..........

j' vous parle pas quand qui fallo faire géométrie, parel pour mi , faire un rond avec un compas sans qui s' passe pas un asquident , chéto exceptionnel, soit j' sais pas commint que j' faijo, min do i ripo , cha parto comme un rond et cha s'termino in ovale, ou alors j arrivo à casser l' mine , ou pire à faire traverser tout ch' cahier à l' pointe du compas
par conte pour juer au plantache d' compas, mi j éto aussi bon qu' Rambo dans la jungue

nan mi j avo ker , le français, l histoire, la géographie, la leçon de morale ............

aprés in sait pas pourquoi , bin plus tard in trouffe que les fractions ou l' calcul mental, mais ché simpe , ché simpe, dire qu in gueulero bin su nos zinfants quand qui comprennent pas les fractions ou l' calcul mental, mais on s artient
on s artient pour deux raisons, d abord in sait que nous in a eu du maux et qu in a tout essayé avec nous, que che so nous expliquer douch'mint ou in criant, ché pas pour cha que sa cha éclairé dins les boyaux d' la tiete ......

et l deuxieme raison , et chelle lale ale fait mal, ché quand que vot' épousse, telle Jeanne D' arc, ale met sin bras inter vous et ch' l enfant et qu ale dit " essaye pas d' li expliquer comme t as appris, i zont appris autremint et té va cor l imbrouiller cor plus"

à croire que depuis qu in sorti d' l école in fait pu les divisions , les multiplications pareles
mais entre nous mi c' qui m' fait peur, mi qui arrete te pas d écrire ichi en patois, quite à chatier un tchiot peu l' français ché d' vire l' niveau actuel des zinfants ,des adolescents, et meme des adultes avec la grammaire, l' orthographe et les conjugaisons

là faudra m expliquer vot' méthote, pasque avec l' note, ptete qu in faijo plus d' dictée , qu in nous passo moins les fautes, in tout cas in s' débrouillo bin miu dans l ensempe que les jones d asteure que teut' deminte par momints si ché l école, ou les sms qui zinvo qui font qui saffent pu écrire 10 mots sans eune faute

par nounours-94 le, 15/09/2010

t'as oublié ché problèmes ed robinet et des trains minloute . du genre un train partant de béthune pour aller à Paris et vis versa sachant qui roulent à 120 kh dins combien d' i vont s'croiser. ech cro que ché à peu près cha. et ben que casse tête mi qui éto nul in math' que galère. ej va vous avouer frachemint j'in ai jamais réussi à in résoudre un.
ej va vous deminder eune chosse: ne demindez pas em n'adresse dusse qu'ej reste à Minloute pour m'invoyer un bonnet d'âne. de toute façon si ché l cas ej saurai que ché li qui à gafté

par dédée le, 17/09/2010

L'école: on apprenait les cinq principaux fleuves et leurs affluents et même le dessin fait dans un "quadrillage". A dessiner le tube digestif avec les noms. L'histoire était beaucoup plus complète aussi. Mes enfants ont fait leur scolarité juste avant les "textos" et c'est pas trop folichon quand même!


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |