histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)
  faut laisser la chance aux zautes (17/12/2017)
  peur durant l occupation 2 (16/12/2017)
  peur durant l occupation 1 (16/12/2017)
  peur durant l occupation (16/12/2017)
  im' dégoute (11/12/2017)
  au marché fin (10/12/2017)
  au marché suite (10/12/2017)
  au marché (10/12/2017)
  in devro plutot dire bunker (10/12/2017)
  Vimy sous la neige (09/12/2017)
  vestiges de la seconde guerre (08/12/2017)
  de Merlimont à Stella fin (07/12/2017)
  Stella Plage et retour (07/12/2017)
  De Merlimont à Stella 1 (07/12/2017)
  de Merlimont à Stella (06/12/2017)
  im' narguo chtilale (05/12/2017)
  un costume asteure trop grand (04/12/2017)
  va te brosser (04/12/2017)
  cor un coup du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  y a des momints du qui vaut miux fermer s' bouque (04/12/2017)
  l'art dins ché corons ..... (03/12/2017)
  le ronéotype et le collache (29/11/2017)
  le frimas et récitation (29/11/2017)
  ché noms polonais (29/11/2017)
  Commint qu' in écrit chés noms polonais ? (26/11/2017)
  souvenir souvenir (26/11/2017)
  les trains de plaisir (26/11/2017)
  Catherinettes (25/11/2017)
  la rue qui sint .... (24/11/2017)
  Charlotte dins l' cuisine (24/11/2017)
  ch' baril multifonctions 1 (14/11/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
des tas d'évènements sur le gâteau d'anniversaire de la fosse 9 d'Oignies
par PAILLART André le, 26/09/2010  

Le 22 décembre 1990, les mineurs oigninois remontaient la dernière gaillette du 9/9 bis. La boucle était bouclée : Oignies, où tout avait commencé, fermait la saga des Houillères NPDC. Vingt ans après, le site a survécu à tout, abandon et vandalisme forcené, pour devenir un superbe exemple de réhabilitation réussie. Et ce week-end débute une
fête d'anniversaire sans gâteau mais avec plein de surprises ! Une fête qui durera trois mois...

Qui sait encore que c'est par pur hasard qu'un jour de 1842, un ingénieur nommé Mulot, voulant creuser un puits artésien dans le parc du château de Mme Declercq, tomba sur une veine de charbon ? C'était la première trouvée dans le département. La saga de l'extraction en Pas-de-Calais pouvait commencer. Et, 140 ans plus tard, se terminer avec la dernière gaillette remontée... du 9/9 bis évidemment, le 22 décembre 1990.

Il y aura vingt ans à la fin de l'année. Vingt ans depuis que le site s'est tû vingt ans, l'âge de tous les possibles. Et même des impossibles.

Car il y a encore quelques années, ils n'étaient pas nombreux à parier sur l'avenir du 9/9 bis. Gigantesque, encore dotée de machines intransportables et indémontables, la fosse était encombrante. Triste et abandonnée. Moche en somme. Depuis ? La chanson a changé.
Aujourd'hui, le 9/9 bis d'Oignies est un site emblématique de la région, un exemple de ce qui se fait de mieux en terme de réhabilitation réussie, ou en passe de l'être. Il y a quelques jours, une esplanade d'un genre nouveau était inaugurée, et un bâtiment ultra design présenté. Dans quelques mois, le chantier d'une salle de spectacle futuriste débutera. Logements, service, culture, loisirs : bientôt, la fosse 9/9 bis accueillera touristes et entrepreneurs, habitants et artistes... Autant dire que les vingt années qui se sont écoulées depuis la fermeture résonnent comme un siècle. Depuis la cage qui descendait les mineurs au fond, jusqu'aux artistes qui s'éclateront dans une salle d'avant-garde, c'est au moins un millénaire qui se sera écoulé. Largement de quoi organiser une petite fête d'anniversaire en tout cas. Une fête qui débute ce week-end, et qui durera jusqu'en décembre : la fosse 9 mérite bien ça.

Au programme :
Samedi 25 septembre, le groupe « Dukoné » (prononcez d'où qu'on est ?) propose un voyage dans le langage et la musique, un hommage aux errants d'aujourd'hui. Un voyage qui raconte l'histoire de Jess, Denise et Halim, égarés dans l'Artois. Le spectacle, à la fois poème et concert, est mis en scène et en lumière par trois enfants du pays. rendez-vous à 20 h 30 dans la salle des pendus. Tarifs : 8,50 euros.

Mardi 5 octobre, c'est la machine à souvenirs qui se met en branle : Machina memorialis, de la Cie les Rémouleurs, met en scène des créateurs qui croisent marionnettes, littérature, musique et technique. Accompagnée par le quatuor Bela et les compositeurs d'Albert Marcoeur, la compagnie poursuit avec ce spectacle le travail entamé fin 2009 sur le territoire. Rendez-vous mardi 5 octobre, à 20h30, salle des Pendus. 8,50 euros.

Des circuits de visite sont également au programme sur des thèmes précis :
« patrons-ouvriers, la lutte sociale en marche » le 3 octobre « d'ici ou d'ailleurs... le voyage des hommes, des idées et des techniques... » le 10 octobre
« vers les pays de Vulcain : le creuset artistique » le 17 octobre
« l'art de l'ingénieur » le 24 octobre et
les « paysages empreintés » le 31 octobre.

Évidemment, le clou du spectacle est prévu pour décembre, le 21 exactement, avec un événement de grande ampleur : jeux de lumières, projections, illuminations du site... Une des plus longues nuits de l'année pour symboliser une véritable renaissance.

La fosse 9/9 bis a été créée en 1930.

Pour toute information complémentaire : Tél : 03 21 79 74 95.

Extrait de La Voix du Nord du 23/09/2010 ( Anna Morello ).


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 10 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |