histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)
  le mineur du Pas de Calais (25/01/2018)
  de la portière du wagon (18/01/2018)
  hommage au pourchiau (16/01/2018)
  faut pas toudis s' fier à c' qu in vo (13/01/2018)
  Les mineurs (09/01/2018)
  des flashs (01/01/2018)
  al' nouvelle année (31/12/2017)
  nous vlà chi djà à la fin d année (31/12/2017)
  grand père et tchiot garchon à la fois (25/12/2017)
  dernier soir (24/12/2017)
  ch' pitit calendrier (24/12/2017)
  la roue tourne (23/12/2017)
  un cadeau de Noël la visionneuse (23/12/2017)
  souvenir d école enfin si on veut (22/12/2017)
  Sofifoto (17/12/2017)
  ché vints d Artois... (17/12/2017)
  hareng saur (17/12/2017)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
dins chés campes, amon Cité 40
par wallart le, 13/10/2010  

A l'époque, mi, min père et m'mère, min frère et m'soeur, in vivot à Grenay, à l'Caisse d'Epargne (ed'vant l'églisse Note Dame du Mont-Carmel, asteure ché l'bibliothèque municipale ed'Grenay).
El masure, alle étot par derrière et à ch'l'étache, yavot chés campes. Chétot tout confort, ein étot bonaise, et i faut dire qu'ein avot drot à cha, passque min père y travaillot pour ch't'enseigne-là.
Ed'là, yavot pas granmint à faire pour aller amon Pépère et Mémère, alle Cité 40. In n'y étot souvint pindus. Et même, qu'à l'arrivée de m'tchiote soeur Stéphanie (j'avos 4 ans), pour soulager em'mère qu'y avot d'jà min p'tit frère Christophe à s'occuper (li, yavot 3 ans), min Pépère et m'Mémère y zavottent proposé à mes parints de'm'printe chez eux, à lu mason, pour un certain temps.
J' sus resté un peu plus d'un an. Et comme j'ai eine bonne mémoire mes gins, choqu'y m'arvient souvint, chétot m'campe. A l'étache du 5 rue Nungesser, yavot deux campes, plus eine tiote pièche qui servot ed'débarras et dins cheulquelle min Pépère yavot aménagé eine tiote campe ed'plus.
Chelle ed'mes grinds-parints alle donnot in fassate et pi l'mienne, j'avos de l'chance, alle donnot direct'mint su "ch'Tas d'schistes", em'montagne à mi. J'avos querre quand l'heure d'monter s'couquer alle étot arrivée. D'abord passque pou aller à l'étache, i fallot es'ténir à eine tchiote rampe en fer rond, prisse dins ch'mur par deux ou tros points d'ancrache, mais qui trânnot, tell'mint qu'alle étot fine. Et pi, i fallot faire gaffe, passque chés marches alle zétotent pas larches. J'intinds core min Pépère Marcel qui m'dijot "Tiens-te à chelle rampe !". Et pi alors, j'arrivos dins m'campe pou mi tout seu. Et là, c' que j'apprécios, chétot l'timpérature, surtout in hiver. Nan, nan, j'raconte pas d'cacoules, j'aimos vraimint cha. Yavot un frod sec, mais cha augurot toudmânme d'eine bonne nuit. Je m'métos dins min grind lit, chulquel y avot eine couette qué m'Mémère alle avot fait : alle faijot au moins quarante cintimètes d'épais, tout in plumes d'ojon. Quand in rintrot dins ch'lit, chétot glagla, mais au bout d'chinq minutes, ein avot bein cot, jusqu'au lend'main. Tout cha pour dire qu'y avot pas d'cauffache dins chés campes, pas d'doupe ou tripe-vitrache, et pi qu'ein dormot bein, même très bein.
Jord'hui, ein n'vit pu tout à fait parelle. Du cauffache, id'na partout, même dins chés cabinets des fos (j'l'à vu...).
Mi, dins min traval, j'sus souvint à l'hôtel, et des fos, in hiver, pour arriver à artruver des sensations de m'n'enfance, ej'ferme ch'cauffache, j'ouffe em'ferniète tout in grand et même si i m'manque el'couette de m'Mémère, je m'plonche dins min lit.
A chacun ses p'tits plaijis...


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 8 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |