histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
ché baraquements
par georges cité 30 divion le, 13/10/2010  

Je vous joins une photo des années 1960, de l'école maternelle de la cité 30 à Divion.
En arrière plan, vous apercevez des baraquements occupés par des familles de mineurs.
J'y ai habité quelques années avant d'intégrer le 21 rue de Mars.
De mes souvenirs d'enfance, je retiens qu'en haut de la colline à l'arrière des baraquements, il y avait un petit plan d'eau où nous allions nous promener. Peut être cela rappellera t'il des souvenirs à quelqu'un ?
Cela devait se situer tout en haut de la rue du soleil, si mes souvenirs sont bons.
Bien cordialement.
Georges

par poquet daniel le, 14/10/2010

Bonsoir Georges , c'etait la cité 38 début de mon mariage en 1956 j'ai eu un baraquement dans la derniére rue c'était la rue de l'Authie et derriére il y avait un petit lac , mes voisns c'étaient les fréres Lewandowski Leon et Joseph, une citée de mineurs
un baraquement une fois aménagé c'était coquet cuisine salle à manger deux chambres à l'exterieur baraque à charbon , w.c. un petit jardin c'est là que ma fille est venue au monde sur le territoire de Divion , rien que du bonheur quand tu as vingt ans même dans un baraquement
P.S. les rues c'étaient des noms de riviéres comme la Scarpe etc..

par georges cité 30 divion le, 14/10/2010

Bonjour Daniel, et merci pour cette précision.
Tu as du connaître ma famille, KOWALCZYK. Mes parents, Yurek et Irène, ont habité dans la cité 38 en 1957 me semble t'il. Je suis né en Décembre 1956 à Calonne, et ils ont du déménager après. Mon père avait une 125 Terrot. Il travaillait à la fosse 5 de Divion.
Mes oncles et mon père étaient sportifs : Daniel, Alfred et Eugène : footballeurs. Mon père : volleyeur. C'est lui qui a amené ce sport à Divion, après son séjour militaire chez les américains.
Les as tu connu, ou peut être tes parents ?
C'est quand même marrant qu'on se souvient également du petit lac derrière les baraquements !!!
Pourtant cela ne date pas d'hier !!!
Bonne journée.
Georges.

par poquet daniel le, 15/10/2010

Bonsoir Georges, merci aussi pour tes précisions , tu sais c’était le petit lac de Quenhem c’est Calonix aujourd’hui le petit est venu grand tu sais la cité c’était immense, ça commençait de la rue du Soleil en bas en longueur jusqu'à derrière la chapelle Polonaise jusqu’au petit lac en montant et 3 ménages par baraquement tous des mineurs , j’ai connu des kowalczyk footballeur c’était à l’Olympia (peut être que je me trompe ?)
pour tes parents je ne peux pas répondre en 1957 j’étais militaire, avant la démobilisation ma femme avec ma fille avait eu une maison rue de Belle-vue au milieu des retraités au N°24 donc la cité 38 n’était plus qu’un bon souvenir .
A Bruay j’ai connu deux frères kowalczyk dont un marié avec une Marie , dans la rue belle-vue j’étais le seul travailleur pour un coron complet et il était long je ne me suis jamais télescopé avec un autre travailleur .
Pour revenir sur Les baraquements il y avait une entrée devant, derrière une sortie pour les sanitaires et le jardin , j’ai fait une erreur de N° le baraquement était le N°30 non le 24 j’ai inversé les N° ça va faire bientôt 55 ans c’est pardonnable Cordialement




  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |