histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
m' tante Solange
par nounours-94 le, 23/10/2010  

ale est v'nue au monte et morte à s' mason. ché à dire qu'ale a habitée 81 ans dns l'meme mason. chéto l' femme d' Paul Facon. (ej met cha pour minloute i saura pourquoi), quand min mononque i est mort in 1975 ale a jamais voulu déménager pourtant chéto eune trop grante pour elle chéto l' dernière mason d'el rue du Duc Domale au 3 dusse que ché gardins i sont d'vant 3 pièches in bas et 2 champes in haut. mais bon chéto s' MASON.
comme m' grand mère sauf qu'a l'est morte ale notre. quand min grand père i est décédé et qu'ale a été gravemint malate mes parints ont demindé eune mason rue d'Bône cha quéyo bien i in avo eune lipe juste in face. ale est morte dins ch'divan je sais que cha peut paraîte bizarre pour peut ete des jones qui vont m' lire, mais dins l'temps, tous l'monte ou presque mourro à s' mason ou chez ses infants. les soins paillatifs n'éxistotent pas. asteur quand t'arrifes au bout du "quémin" on t'fait eune piqûre avec l'autorisation d'l'époux ou épouse et deux heures après ché fini. qu'on m' dise pas que ché pas vrai j'in ai été témoin l'année passé pour min visin. j'en' sus pas contre. m' grand mère ale a agonisée pendant 3 jours. ej médecin i li faiso des piqûres d' morphine pour pu qu'ale souffre. i a fallu l' mette dins un sac plastique et dins l' cercueil tout d' suite parce que chéto urgent. cha fait drôle quand té infant quand pendant trois jours quand té déquin les escaliers in t' lévant l' matin et que té vo t' qrand mère chérie dins l' cercueil à côté d'el quéminée cha marque. in écrivant l' sujet j'arvo cor les imaches malgrè les années passées.
m' histoire est in peut triste, mais j' pinse que tous les ch'tis nautes et de Navarre d'em' n'ache ont connu cha.
j'em m'sus cor égaré mais tant pis. j'ai été contaminé par eune personne qui s'ar connaîtra. pour l'instant les chercheurs n'ont pas cor treuvés d' remèdes.

par minloute le, 24/10/2010

j a busié , mais mi i sont tous décédés soit in maison d artraite, soit à l hopitane
ché vrai aussi qui a des coups in les im'no à l hopitane, mais in savo qui auro pas grinmint d' chance qui zin arsortent su les deux pieds ........

l' décés dans eune famile, quand ché vu avec les zius d infant ché particulier
d' abord in vo nos parints braire ou tout au moins marquer l' coup
in vo ché préparatifs , m' mère qu ale éto partie avec s' soeur pour rhabiller m' grand mère avant d'el met' dins ch' cercueul j' comprenno pas qu in mette eune belle rhabillure alors qu in allo met' aprés sous terre ...

aprés té voyo arriver des mempes deut' famile qui habitotent pas l' région ou qui arrivotent d' l aute bout du départemint

j avo l impression que l' fait des' rincontrer cha les faijo arbraire un coup in plus

ti t éto en r'trait, mais t acouto, is ' racontotent toudis l' meme chosse, i zavotent été l' vire dins sin cerqueule, mais ale avo pas cangé ......

nous ché tchiots in éto dispensé d aller vire cha ..

pi la vie ale fait que ché gins qui décédent , bin cha t'touche d' plus en plus près ...

mais ché pas la peine d en parler, chacun a s' histoire et ale est djà assez pénipe que ché pas la peine d in r'parler ....


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 4 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |