histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
les combats de l Artois, la colline de Lorette
par minloute le, 25/10/2010  

j ai regardé à nouveau la cassette vidéo "la colline de lorette" réalisation jean paul victor , les films de l atrébate (qui seraient basés à lievin)

la cassette doit dater de 1998

je ne sais pas si on peut encore se la procurer mais elle résume bien les combats qui s y sont déroulés

les différents points à retenir

tout d abord l incompétence de l état major français

pour avoir laissé la colline de lorette sans défense

pour avoir économisé ses obus lors des offensives françaises

pour n' avoir pas soutenu la division marocaine qui avait atteint la crete de vimy mais qui a du abandonner sa position le soir meme , faute de soutien d' artillerie et en hommes

on retient aussi les conditions déplorables dans lesquelles les combattants ont eu à survivre

des tranchées françaises profondes que de 50 à 70 cm sur le secteur de lorette ainsi que leur promiscuité, parfois moins de 25 m entre les positions françaises et allemandes

la boue omniprésente tout au long du conflit , la terre argileuse ne permettant pas à l' eau de s infiltrer profondément

les attaques d artillerie ,on dénombra 15 0000 obus lancés sur lorette lors de la seconde attaque d artois, durant 20 minutes ....

la boucherie des corps à corps, des tueries de part et d autres
les cadavres des assaillants servant de muret provisoire, les cadavres des collègues servant de siege ou de marche dans les tranchées

cadavres enterrés, déterrés par les tirs d obus , bras arrachés, corps accrochés dans les arbres ou les barbelés , soldats enterrés vivants, sans oublier la présence permanente des rats

la peur des assaillants , la peur des défenseurs , les actions de fraternisation qui eurent lieu au moment des fetes de noel

285 000 morts de chaque coté

un des généraux français dira " on devrait se déplacer dans ce secteur qu à genoux"







 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 5 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |