histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  l arrivée des italiennes .... (19/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 2 (16/01/2019)
  L’ cuisinière à carbon (Hommache postume) 1 (15/01/2019)
  Bruay, aujourd hui et demain (13/01/2019)
  Bruay, la réaction face aux grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, l'arrivée des grands magasins (13/01/2019)
  Bruay, sa géographie (13/01/2019)
  Bruay, sa géologie (13/01/2019)
  la Renault 12 (06/01/2019)
  Les étrennaches 2ième partie : chés sous (06/01/2019)
  ch' ruau (05/01/2019)
  Al boéte ed Noë 2e partie (04/01/2019)
  Les étrennaches 1ère partie : chés gins (01/01/2019)
  ch' vieux nounours ... (01/01/2019)
  Le catéchisme avec l’abbé Grard rue de Ranchicourt (29/12/2018)
  in l appelo poudingue al' mason (23/12/2018)
  la Noël (22/12/2018)
  cha vous fait pas ''drole'' (22/12/2018)
  Sapin et crêche de Noël (19/12/2018)
  Al boéte ed noë (19/12/2018)
  in s installo comme au cinéma (15/12/2018)
  vlà ch' garde ... (15/12/2018)
  ch' fourneau partie 4 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 3 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 2 (14/12/2018)
  ch' fourneau partie 1 (13/12/2018)
  er ou é (08/12/2018)
  cor un qui va passer à la trappe .... (06/12/2018)
  Le « lait concentré sucré Mont Blanc » (03/12/2018)
  ceci est mon testament (02/12/2018)
  au 20 000 ème artique (01/12/2018)
  19480 artiques vingt diux ! (28/11/2018)
  le carnet de chansons (28/11/2018)
  de Béthune à Bruay (26/11/2018)
  Arras ici Arras (26/11/2018)
  images et bons points (23/11/2018)
  Buvards (23/11/2018)
  porte plume et buvard fin (23/11/2018)
  porte plume et buvard partie 1 (23/11/2018)
  cor eune qui va passer à la trappe ... (23/11/2018)
  ém' première télé in couleurs (21/11/2018)
  ch'fourniau et chés pouchins (21/11/2018)
  le grésil (21/11/2018)
  chrysanthèmes (20/11/2018)
  précision sur réponse à JPP , questions à ches bruaysiens rue des soupirs (20/11/2018)
  la télévision... et pi s' in va .. (19/11/2018)
  la télévision good morning oslo (19/11/2018)
  les informations régionales (15/11/2018)
  la télévision fin horloge et speakrine (15/11/2018)
  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la règle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
pudeur ou douche?
par URBACZKA BERNARD le, 05/11/2010  

Bonjour . Comment classer ce souvenir ?. Quand les fosses tournaient, il était de tradition le vendredi après midi, que les gardes lavabos laissaient entrer les mineurs retraités Je crois que c'était pareil dans toutes les fosses.
Cela c'est passé à la fosse 4 de Carvin . C'était la première fois que j'allais prendre une douche (on se lavait à la maison dans une grande cuvette en zinc) mais je reviens sur ce lavabo: mon frère était mineur, l'autre revenait d'Algérie et mon père était retraité depuis peu. J'ai déja eu l'occasion de parler de mon pére: je le connaissais pratiquement pas , mes parents étant divorcés, mais mes frères ainés gardaient d'excellentes relations avec lui. J'avais 12 ans!!!! Pourquoi à carvin? car le garde lavabo était un copain à mon père et mon frère et moi meme ne serait pas entré au 2 ou au 9 d'oignies.
Je vous laisse imaginer la scene: se déshabiller, mettre ses affaires sur la banquette et se retourner: tout le monde à poil et mes yeux de gosses qui découvrait la nudité de ses frères et surtout de son père. Et au bout d'un temps très court , une fois que l'on s'est placé à la manière des peintres RIPOLIN pour se laver le dos, l'émotion s'est envolée ; Pudeur? Sentiment d'une certaine honte? Encore aujour d'hui a 65 ans je revois cette unique scéne ou j'ai vu mes frères et mon père nus; Cela ne s'est plus produit car j'ai refusé par la suite de les accompagner. Pouquoi, je ne sais pas le définir.

par maurice devos le, 08/11/2010

ché vrai qu'au début cha ma fait cha mais cha n'a pas duré longtemps ,
d'ja passe que min père yétot pas la , et pi au 9 ed' lens chés galibots y avottent un lavabo espres pour eusses ,
pi apres in y pinse pu , j'aros p'tête réagis comme ti si min père yavot été la , et pi apres d'in'ch'lavabo d'chés plus ed' 18 ans , l'habitute al étot prisse
du coup cha m'fait pinser ach' passache consel , la aussi chétot completemint a poil , a la queue leu leu , ét ché la qu'in veyot tout ch'ti qui n'travaillot pas al fosse , pour nous , chetot comme si un prenot in douche


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |