histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)
  Lens, fresque d'un mineur pont Cézarine (05/06/2018)
  La Poste (04/06/2018)
  Montreuil sur mer (01/06/2018)
  Fortuné et sin patois qui canto (29/05/2018)
  le bébé rose (26/05/2018)
  Pourquo qui drache au mos d’mai ? (21/05/2018)
  Colbert Bonaventure mineur de fond (20/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 2 (13/05/2018)
  épluchage d' la Voix du Nord 1 (13/05/2018)
  fin des multiplex le samedi au soir (07/05/2018)
  ouf merci Aspro in a pas tout perdu (01/05/2018)
  ch' pain (01/05/2018)
  la Piscine Salengro (29/04/2018)
  el piscine ed Bruay din l'commissaire Magellan (29/04/2018)
  ch'est du gardin (22/04/2018)
  dins zin gardin à Bruay y a queques temps partie 1 (14/04/2018)
  a sunday in hell (08/04/2018)
  te radotes (03/04/2018)
  Il y a 70 ans...déjà... (02/04/2018)
  ne jette pas ça malheureusse (30/03/2018)
  le rassaquache (29/03/2018)
  un souvenir des mutilés de guerre (25/03/2018)
  les mutilés de guerre (23/03/2018)
  Eul marchand d'carbon (23/03/2018)
  chanson Eum' petit' Brouette (23/03/2018)
  la porte de la pièce de devant (19/03/2018)
  le jeu d'bidets (17/03/2018)
  in pouvo pas finir ch' sujet comme cha (14/03/2018)
  vlà la terreur (14/03/2018)
  ch' buffet (12/03/2018)
  ché pinsions et l' facteur (10/03/2018)
  Al bonne fay ed Berlincourt-el Cauroy (09/03/2018)
  Le passé (08/03/2018)
  le boulodrome suite et fin (08/03/2018)
  le boulodrome (06/03/2018)
  des gouettes (05/03/2018)
  un autre fourneau à buée (04/03/2018)
  fourneau de buée cité des Électriciens (01/03/2018)
  ch' carbon in sac ou en vrac (27/02/2018)
  l'amicale des anciens de Carnot fête ses 80 ans (26/02/2018)
  plaque commémorative (26/02/2018)
  la plus pitite mason des houillères (24/02/2018)
  au cimetière du 3. (24/02/2018)
  finir ses jours à Beauséjour (21/02/2018)
  Soldat d'élite, le soldat MARCHE de Bully-les-Mines (21/02/2018)
  à Bruay, y a pu d'trous (min coup d'gu...) (13/02/2018)
  en arrivant au cimetière du 3 (19/02/2018)
  Eugène Tahon (18/02/2018)
  les abattoirs en carte postale (15/02/2018)
  la tchiote bobine d' ficelle (13/02/2018)
  du bidet (12/02/2018)
  un bouquin à conseiller (11/02/2018)
  djà à l époque ... (10/02/2018)
  photo de la page de garde (10/02/2018)
  la ratatouille (06/02/2018)
  ch' éto hier (04/02/2018)
  on recherche (28/01/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...
 Drit79 ( 18/12/2017)
Un Grand Bravo et un...
 Alain62 ( 20/09/2017)
Bonjour tertous, hi...
 clarinette61 ( 09/09/2017)
Bonjour à tous Fill...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
ché ch' pain coupé
par minloute le, 25/11/2010  



Madame Maréchal, chéto l' dame qu ale teno l' dépot d'pain (très bon d' ailleurs) , dépot d' pain, patisserie , tabac, journeaux rue Anatole France

quand que j' dis qu ale le t'no, chéto d eune main d' fer, j a djà eu l occasion d' parler de chte Dame ; tout aussi exigeante avec elle meme et ses fournisseurs....main d' fer aussi avec ché clients pasque yavo pas d entourloupes avec elle,et si yavo quéqu un qui essayo d'" l infinquer" ou li raconter des carabistoules pour eune ardoisse en attente, j' peux vous dire que cha sinto l' acier brulant ......... mais d un aut' coté tout aussi généreuse avec eux , meme si ale le crio pas sur les toits
mi j y a travaillé 1 an tous les sam'dis matin, et j' peux vous dire chéto en 1980 , qu in chomo pas .....chéto comme in cuisine dans les grands restaurants l' coup d'feu durant 4 heures , et avant l ouverture, chacun éto à sin poste, Elle , derriere sin comptoir, "Maréchal" sin mari, qui donno un coup d' main l' sam'di matin sin jour d' repos, mais li chéto eune amusette avec ché clients , tout in travaillant bin sur, et mi à couper ché pains à l avinche, pains coupés bin cuits , pas trop cuits, normaux ...
chacun i savo c' qui avo à faire, Madame Maréchal tout en étant servant les clients que ce soit pour le pain et la patisserie et en tenant la caisse, avait un oeil sur tout le monde , clients comme "employés"...
mi cha allo , d 'ailleurs té pouvo pas faire autremint, fallo qu' t a toudis 15 pains coupés d' chaque avant d' ouvrer l' magasin, et aprés chéto la course contre la monte, couper ch' pain, l' ensacher, et donner ché pains aux clients quand que chéto des quantités importantes ..
chéto cor l époque des familes nombreuses et in avo 2 familes qui v'notent printe chaqueune plus d' 10 pains pour l' week end ...
j' me souviens d eune famile que chéto 14 pains coupés qui prennottent à chaque coup, chéto d ailleurs les tros plus jones del famile, enfin ceux qui savotent marcher et traverser l' rue tout ceux, qui v'notent l' ker l' pain (cha veut dire que derriere ché 3 là, i devo cor in avoir 3 in plus bas age al' mason plus ch' quatrieme dins l' vinte del mère)...........
l' "drame" chéto quand que ch' livreu d' pain, chéto du pain d' chez KRAWCZIK , j' sais pu si chéto sur Marles ou Auchel, i avo du retard dans s' tournée d approvision'mint

ouais i v'no tro coups rin que l' sam'di matin, avec s' n' acadyane ... Joseph qui s appelo, un viu mineur polonais artraité, avec comme tous ché viu mineur, l' casquette vissée sul' tiete, des mains , mon dieu que malheur que si i tin artourno eune té valdingo dins l' pieche, mais bin seur d eune grande gentillesse , avec un plus et là chéto espécial'mint pour li eune certaine nonchalance , que Madame Maréchal ale prenno pour d' la lenteur, et que meme si ale li faijo des reflexions par momints dinch' magasin si y éto in r'tard, cha passo bin au d'sus d' min Joseph, et cha li attaquo pas l' moral
j' me souviens un coup y avo pu d' pain, mais alors pu d' pain, ale avo appelé ch' dépot qui li avo dit que Joseph i éto parti comme à l habitute mais qui auro du et' là ...y a arrivé cor chinq mineutes aprés.... in a décarqué ch' pain del carette , commint vous dire, comme pour ché ravitail'mint dans les courses d' formule 1...l' temps que Joseph, i arrete sin moteur, met' sin frein à main, prenne sin papier à faire signer avec ch' nompe d' pains livrés, et qui sorte del carette, in avo vidé ché paniers dans les rayons et min Joseph i éto tout abasourdi par l' rapidité qu in avo mis pour faire cha .......

par Boxerman le, 25/11/2010

Pour Minloute
Si mes souv'nirs sont bons KRAWCZYCK chéto un boulanger à BARLIN. Y faijo ses tournées et y passo même d'in l'cité HLM rue verte al bussière. In pouvo même comminder del viande. Insuite ej cro qu'ché li qui à monté ARTOIS PANIFICATION din l'zone industrielle ed RUITZ. Mais attention rinségnement sous toute réserve. J'attind d'vos zotes d'éclairer m'lanterne.
Din l'journal du mois d'novembre j'ai vu un m. KRAWCZYCK boulanger qui éto décédé. J'sais point si ché li.

par maurice devos le, 25/11/2010

bin dis donc ta des sacrés souvenirs , mais vraimint din'ch'temps la y etotent pas moderne chés boulanger , ché si facile avec chés machines , ed' couper du pain

par kiki le, 26/11/2010

ché ch'pain coupé

Pour faire suiffe à ch'tartique ed minloute et pi qu'un parle d'un nom de'boulinger, mi j'vas vous faire eune réponse edpuis Liévin mes gins.
Ichi nous un a eune boulang'rie KRAWCZYK aveuc deux s'adresses d'ssus l'papier d'imballache eune ichi à Liévin et l'autte Ave j-Jaurés mais ch'est à Auchel peut ette bin qu'ch'est d'lle parinté à chés gins la.
Un tout cas leu pain y est rud'mint bon, allé mes gins sur ce j'vous dis bonne journée à tertous.
Christian - kiki ed Liévin.


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 3 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |