histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  ch' lapin et m' mère (19/10/2019)
  BECS DE CORAL ET BENGALIS (16/10/2019)
  ché sms mms i zont bon dos (13/10/2019)
  PICHON ROUCHE ET BITACLÉ (11/10/2019)
  L BRADERIE D BRUAY (08/10/2019)
  devoir sur la braderie la correction (07/10/2019)
  braderie la fin (07/10/2019)
  au milieu de la braderie (07/10/2019)
  déchinte à la braderie (06/10/2019)
  départ à labraderie (06/10/2019)
  j a pinsé à ti Papa (30/09/2019)
  IN VA TUER CH COQ (29/09/2019)
  ché supporters d' footballe (29/09/2019)
  poésie en automne (28/09/2019)
  je coupe ... (28/09/2019)
  Émotion, notalgie, en revisitant les récits (24/09/2019)
  JUER AU FOOT À L' USB (23/09/2019)
  cité rigoulet et cité de l armentiou à Puyoo (21/09/2019)
  départ des arondes ...acoutez ché viux... (21/09/2019)
  DU FOOTBAL AU STADE DE LABUISSIÈRE (19/09/2019)
  Merlimont au soir partie 4 (15/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 rectification (13/09/2019)
  DU MARTINET OU DELLE CHEINTURE ? (13/09/2019)
  Merlimont au soir partie 3 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 2 (08/09/2019)
  Merlimont au soir partie 1 (08/09/2019)
  RETOUR À BRUAY (La fin des vacances à Berck . Épilogue) (31/08/2019)
  CERF-VOLANTS ET AUTES AMUSEMINTS (Les vacances à Berck 10ième partie) (26/08/2019)
  Stade vélodrome de Bruay (26/08/2019)
  CHÉS CABINES (Les vacances à Berck 9ième partie) (21/08/2019)
  le Touquet Paris Plage (20/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (8ième partie : CH POSTE ÉD SECOURS) (17/08/2019)
  la fronde (15/08/2019)
  ché tétards (15/08/2019)
  LA JOURNÉE À STELLA (les vacances à Berck 7ième partie) (12/08/2019)
  in arvenant de Merlimont (11/08/2019)
  cor un ancien camarate d'école qui s'in est allé (08/08/2019)
  LA DUCASSE (Les vacances à Berck 6ième partie) (06/08/2019)
  LES VACANCES À BERCK (5ième partie : la baie de l’Authie) (02/08/2019)
  remonter le temps c'est possible (29/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (4ième partie : une journée à Bagatelle) (27/07/2019)
  Les démolitions des corons au 3 à Bruay (27/07/2019)
  LES VACANCES À BERCK (3ième partie : l'après-midi) (20/07/2019)
  y a 50 ans j'y a cru.... (20/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (2ième partie : au matin) (16/07/2019)
  les hommes volants (14/07/2019)
  cha sint l'iote ..... (14/07/2019)
  VACANCES À BERCK années 60 (1ère partie : départ et arrivée) (10/07/2019)
  la magie du cinéma 1 (06/07/2019)
  Casino ou Colisée ? (01/07/2019)
  LE PASSÉ (01/07/2019)
  faut l imager t' mason Bernard (30/06/2019)
  L’ FÊTE DES ÉCOLES (23/06/2019)
  les hortensias (23/06/2019)
  l' armontée du catéchisme (15/06/2019)
  le calendrier éphéméride (15/06/2019)
  Biêtises d'éfants partie 3/3 (12/06/2019)
  le budget de maman agenda 1953 (10/06/2019)
  le recopiage des recettes, agenda 1953 (09/06/2019)
  il reste du gigot , agenda 1953 (08/06/2019)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 Drit79 ( 08/02/2019)
Mon dernier écrit ic...
 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
eune matinée espéciale , le vendredi matin suite
par minloute le, 30/11/2010  

chéto aussi eune matinée espéciale dans la vie d' la ménagère, pasque meme si chéto pas "quartier libre",cha cangeo du reste ed' la s'maine du que chéto " boucher, boulanger, marchand d' légueumes, artour al' mason "

là in avo plus d' temps , pasque pour midi , in allo met' eune paire d' pétotes dins un faitout à cuire dins zin coin du fourneau, , au marché in acat'ro du pichon, eune fos al' mason, l' temps d' ringer ché courses , un tchiot peu d' farine , du bur' dins eune poele, un tchiot peu d' persil su ché pétotes, et ch' repas y éto fait

pour aller au marché , l' femme ale avo préparé ses cabas et s' liste bin sur
pasque quand qu in faijo ché courses chéto du sérieux, pas question d oublier quéquosse, mais pas question non plus d acater quéquosse qui éto pas prévu dins l' budget ...

faut dire qu' nos manmans ale zavotent connu les restrictions d' la guerre et d' l aprés guerre et que , meme si l' situation financiere ale s éto améliorée et qu in commincho à parler de "confort" , suffiso qui a l' moinde signe d' greffe pour que ché gins i zacatent pas des pates et du chuque in quantité gastronomique ............

cabas pliés sous l' bras, as' métotent in route, quequ' fos al' s attintodent pour partir insempe, mais souvint pas d'vant l' mason , nan un peu plus loin, tout cha pour qu in puisse pas dire "ah cha yest cha va cor babeller, ale est pas prete d' rintrer et nous d avoir à minger" .......

aller au marché , chéto eune institution ; in verra 2 ou 3 decennies plus tard, quand que ché femmes ale zauront pu la forche d' déchinte au marché, qu 'entre temps ch' mari y a été artraité mais qu in n a pas profité grinmint, yaura toudis eune personne "charitape" qui prindra des courses pour vous, faut dire qu entre 30 ans, l' carette ale a rimplaché l' marche à pied et transformée les distances d' proximité , j arviendrais là d'sus d' main .......

aller au marché ou plutot déchinte au marché, ouais pasqu i éto situé dans l' viu bruay, le long d' la lawe, sur la grante place Marmottan, bornée au fond par la salle des fetes , et su ché cotés par des commerces et principal'mint des bistrots ............... au coin un peu plus haut, l' clocher d' églisse St Martin domine tout ch' marché

Pasque ch' marché i s contento pas d'el plache Marmottan, i débordo d' partout .. i n avo du coté d' la rue Jules Marmottan du qui avo l' école d' musique, pi dans la rue Jules Noyelles , parrallele à la rue précédente , sans oublier vers Divion , l' rue d' Amont et jusqu au coin del rue du docteur Bonnet ........

d' tout Bruay, in s' metto in marche , al' déchinte, ché femmes ale croisotent les premieres qui déjà armontotent à leu masons , ché cabats rimplis du qui dépasso souvint eune botte d' porions
chéto pas la peine d engager l' conversation avec chele lale, zauriez tout juste eu un r'gard d approbation su un visache qui tiro eune tronche d' 20 metes
"ché culs bénis cha" ou alors " s' n' homme i do l attinte avec h' fusil" qu in dijo

ouais ale déchintent vite fait faire leurs courses ,et ale zarmontent à eune vitesse...comme si ale zavotent te peur d' trainer in bas, ou tout simplemint d avoir des reflexions d' la part du mari............ cha devo cor et' li qui porto l' maronne à tous les coups ...

à peine si ale répondotent éventuel'mint à eune d' vos questions, ou d' vos saluts ,in dijant "j' me dépéque, j a pas qu'cha à faire" .................à croire que chti qui déchindo "normal'mint" i avo pas l' meme vision du travale à faire si i pouvo "trainer ach' marché " eune heure ou deux ...............

par Sopraniste de Bruay le, 30/11/2010

Mi j'ai connu ed min temps que ech' marché, y allo jusqu'in haut del rue des escaliers, mais ach' t'heure, té vo cor des anciens et surtout des veuves, ou ayant des maris malades, allaient ach' marché avec un tiot caddi, parce quin' peut' pu porter le courses, té peut ach' teur même stationner au long del place marmottan.
Acht'heur el marché y est limité au 3/4 del place,et pi el rue Noyelles.
el marché in avo même un el mardi,y éto plus pétit mais y éto là.
Comme té dis t'arvo des anciens camarates,mais in' n'a pu des masses

par Sopraniste de Bruay le, 03/12/2010

Edmain ché el jour dech' marqué à Bruay,si el temps el permet j'irai faire quique photo,avir si y fait pas tro fro,car ichi i caill'dur


 


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 2 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |