histoires-de-chtis® depuis le 20 février 2005

 

 

Les 60 dernières histoires


  expression d' quo qu as' mele ... (14/11/2018)
  la régle de trois et la division (14/11/2018)
  la télévision l'horloge ORTF (13/11/2018)
  la télévision le générique ORTF (12/11/2018)
  après nous .... (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon père fin (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à mon Papa (11/11/2018)
  HOMMAGE à mon grand père et à tous les «poilus» (11/11/2018)
  la télévision la mire (10/11/2018)
  l' art d accommoder ché restes .... (10/11/2018)
  Olivier Bayart photographie (10/11/2018)
  terri ou terril ? (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay suite (04/11/2018)
  L'abattoir de Bruay (02/11/2018)
  allouine (31/10/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy suite et fin (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 20 ans après (28/10/2018)
  L'abbé Toulotte (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 6 (28/10/2018)
  in carette vers Merlimont 5 (28/10/2018)
  la bonbonnière à Bruay (25/10/2018)
  la télévision (20/10/2018)
  derrière ché portes des courettes (15/10/2018)
  bourreau, fais ton office la fin (14/10/2018)
  bourreau, fais ton office (14/10/2018)
  in a pas d' pétrole ... (12/10/2018)
  mauvais indiens (12/10/2018)
  fin de saison dins ché gardins (12/10/2018)
  hantise d'armonter (11/10/2018)
  j' l a ti vu ? (11/10/2018)
  à l' arrière d' ché gardins (10/10/2018)
  comme Marcel, vers Merlimont (06/10/2018)
  tout in haut dech'terril , eune canchon d avenir (06/10/2018)
  d'vant ché grands magasins ... (29/09/2018)
  du porte plume à la liste des courses (23/09/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 2 (23/09/2018)
  à l inspiration (16/09/2018)
  les tongs (16/09/2018)
  in carette vers Merlimont 4 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 3 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 2 (15/09/2018)
  in carette vers Merlimont 1 (10/09/2018)
  cha a quand même cangé ... (04/09/2018)
  j' su ardéchindu du haut dech' terril (31/08/2018)
  Il éteut une fos à Berlencourt el Cauroy partie 1 (28/08/2018)
  fin d'drache, lachez les fauves 2 (25/08/2018)
  fin d' drache, lachez les fauves 1 (25/08/2018)
  Rue Florent Evrard (20/08/2018)
  Rue Louis Dussart ...ou rue de la Gare?? (13/08/2018)
  El Kéfir (13/08/2018)
  in va minger des patates (13/08/2018)
  y a que 50 ans (11/08/2018)
  Vue aérienne de Labuissière vers 1950 (09/08/2018)
  souvenirs d' caleur in carette (06/08/2018)
  mes quat'zieux (06/08/2018)
  souvenirs d' caleur (05/08/2018)
  les trains au Tour de France (30/07/2018)
  in bas des marches du lycée (06/07/2018)
  Carnet des salaires du fond Fosse 6 de Bruay (13/06/2018)
  la méthode assimil (12/06/2018)

Vos histoires


Proposer un article

Livre d'or


Ecrire dans le livre d'or
Lire les messages du livre d'or

Derniers messages :


 michel.gervois@neuf.fr ( 07/10/2018)
Bonjour à tous les B...
 dufossez jean ( 24/09/2018)
Bonjour les potes J...
 bob 38 ( 22/09/2018)
Bonjour a tous , chu...
 Hervé62155 ( 24/12/2017)
Joyeux Noël et Bonne...
 LYLY ( 23/12/2017)
Bonjour à tous, je r...


Liens
Histoires de chtis sur votre site
le trepanner au siege 6 d' Haillicourt
par minloute le, 03/12/2010  

"circulant le long du convoyeur blindé, le trepanner creuse devant lui avec une tete tournante (le trépan) qui charge en meme temps une partie du charbon

un bras de rouillage vertical, réglage en hauteur, découpe le reste qui s' abat sur la machine dont le dessus incliné, fait glisser les produits dans le convoyeur

il ne reste que du nettoyage à faire avant de riper le convoyeur blindé et de poser des étançons

la machine , équipée d un trépan à l avant et à l arriere, marche dans les deux sens : arrivée dans la niche d extrémité , elle repart dans l autre sens aprés ripage

Le poste de commande du trépanner surplombe le convoyeur blindé , ce qui permet au conducteur de manoeuvrer en toute sécurité

le trepanner peut avancer à la vitesse de 1.80 m par minute en prenant une passe de 63 centimetres

mais long et encombrant, l' engin n est pas toujours facile à manoeuvrer dans les passages d accidents
il convient de signaler qu il a été mis au point en angleterre où les mineurs ont la chance d' exploiter un gisement beaucoup plus riche et régulier

Mais l équipe de la fosse 6 est pleine d ardeur, et nous ne doutons pas qu' elle réussira à tirer un excellent rendement de la machine et trouvera les moyens de l adapter à l exploitation difficile de notre gisement accidenté"

EXTRAIT DE LA LAMPE AU CHAPEAU GROUPE DE BRUAY NUMERO 67 SEPTEMBRE 1957

par maurice devos le, 07/12/2010

cha rimplache combien ed' martieaux picqueurs ch'te machine la


  ( 1 photos)  


Contact | ©2005 histoires-de-chtis®.com - Webmaster : Gold77 - CNIL : 1075910 - 6 visiteurs connectés - Qui est connecté ? |